Editions Foucher

Expériences de soutenance de mémoire - mai 2009

5 réponses
11 303 lectures
Ecrit le : 08/05/2009 11:24 par Slesaout
Bonjour

J'ai passé la soutenance de mon mémoire hier et ça c'est extêmement mal passé. Je suis arrivée en toute confiance, car j'avais le sentiment d'avoir réalisé un travail de qualité. J'avais consacré un temps infini à la rédaction de ce mémoire. Je m'étais attachée à la présentation en insérant des photos, des tableaux ... J'ai payé une prof de français pour le relire. Je l'ai fait lire par plusieurs personnes de la profession.
Bref, lorsque je suis arrivée devant le jury et qu'ils ont commencé par me dire que mon mémoire était une compilation de textes et qu'il n'apportait rien à la profession, j'ai été totalement destabilisée. De sorte que j'ai fondu en larmes. Il faut dire que cette réaction est due au fait que je traverse une épreuve très difficile en ce moment sur le plan personnel, que je ne détaillerai pas ici. Ce n'est pas le problème du jury, certes, mais, voyant qu'ils avaient atteint l'objectif de me déstabiliser, je trouve qu'ils auraient pu se calmer un peu, au lieu de quoi ils ont pris un malin plaisir à continuer à me démonter, me critiquer de sorte que je n'ai pas réussi à me calmer. Si bien que j'ai défendu mon mémoire et répondu à leurs attaques, mais en hoquetant et sanglotant. Pas très professionnel !
Je suis désespérée car je n'imagine pas avoir mieux qu'une note éliminatoire. Je misais tant sur l'obtention de ce diplôme ...
Pour ceux qui sont déjà passés par là, j'aimerais avoir votre avis. Pensez-vous que c'était une technique de déstabilisation et que ma note peut en fait ne pas être si catastrophique que cela ? Ou bien faut il que j'abandonne tout espoir d'être diplomée ? Je trouve tout de même que les jury devraient faire preuve d'un peu plus d'humanité. Elle est où la déontologie et ses règles de confraternité. J'ai 15 ans d'expérience professionnelle et j'ai eu l'impression de me retrouver comme une petite fille à qui on voulait mettre une fessée. En sortant de l'épreuve, j'avais juste envie de me jeter sur les rails du métro et aujourd'hui encore je ne suis pas remise.

Désolée de ce long message, mais souhaitais vraiment partager cette expérience. Merci de votre retour.

--------------------
SOPLES1947

Re: Expériences de soutenance de mémoire - mai 2009

Ecrit le : 08/05/2009 12:12 par Cavalesamis
Citation : Slesaout @ 08.05.2009 à 11:24
Bonjour

J'ai passé la soutenance de mon mémoire hier et ça c'est extêmement mal passé. Je suis arrivée en toute confiance, car j'avais le sentiment d'avoir réalisé un travail de qualité. J'avais consacré un temps infini à la rédaction de ce mémoire. Je m'étais attachée à la présentation en insérant des photos, des tableaux ... J'ai payé une prof de français pour le relire. Je l'ai fait lire par plusieurs personnes de la profession.
Bref, lorsque je suis arrivée devant le jury et qu'ils ont commencé par me dire que mon mémoire était une compilation de textes et qu'il n'apportait rien à la profession, j'ai été totalement destabilisée. De sorte que j'ai fondu en larmes. Il faut dire que cette réaction est due au fait que je traverse une épreuve très difficile en ce moment sur le plan personnel, que je ne détaillerai pas ici. Ce n'est pas le problème du jury, certes, mais, voyant qu'ils avaient atteint l'objectif de me déstabiliser, je trouve qu'ils auraient pu se calmer un peu, au lieu de quoi ils ont pris un malin plaisir à continuer à me démonter, me critiquer de sorte que je n'ai pas réussi à me calmer. Si bien que j'ai défendu mon mémoire et répondu à leurs attaques, mais en hoquetant et sanglotant. Pas très professionnel !
Je suis désespérée car je n'imagine pas avoir mieux qu'une note éliminatoire. Je misais tant sur l'obtention de ce diplôme ...
Pour ceux qui sont déjà passés par là, j'aimerais avoir votre avis. Pensez-vous que c'était une technique de déstabilisation et que ma note peut en fait ne pas être si catastrophique que cela ? Ou bien faut il que j'abandonne tout espoir d'être diplomée ? Je trouve tout de même que les jury devraient faire preuve d'un peu plus d'humanité. Elle est où la déontologie et ses règles de confraternité. J'ai 15 ans d'expérience professionnelle et j'ai eu l'impression de me retrouver comme une petite fille à qui on voulait mettre une fessée. En sortant de l'épreuve, j'avais juste envie de me jeter sur les rails du métro et aujourd'hui encore je ne suis pas remise.

Désolée de ce long message, mais souhaitais vraiment partager cette expérience. Merci de votre retour.

Bonjour,

Je vais paraître dur voire très dur, mais pleurer pendant une soutenance mémoire ne me semble mériter autre chose qu'une note éliminatoire. C'est une profession où la technique est à la portée de tous, ce qui fait la différence c'est la confiance en soi et avant tout d'être "responsable" et de ne montrer aucune faiblesse quelque soit la situation et le contexte.... C'est pourquoi, ce type d'attitude durant une soutenance me semble éliminatoire. Ce n'est qu'un avis.....
Mais ce qui me semble le plus grave c'est de penser avoir "réussi" son mémoire et en fait se faire assassiner.... c'est donc qu'il y a un décalage fort entre "le niveau escompté" et "celui attendu"...
Pour atténuer mon propos : J'ai quelques collègues qui ont vécu des soutenances catastrophiques voire très catastrophiques et ont eu un 6 ou 7 "pour le papier", ce qui permet donc d'être diplomé.... Les notes inférieures à 6 reflétent, en général, un mémoire incompréhensible, bourré d'erreurs de français, et sans aucun travail personnel de recherche.

--------------------
Modérateur Compta Online

Re: Expériences de soutenance de mémoire - mai 2009

Ecrit le : 08/05/2009 14:40 par Muki
Bonjour,

Je n'ai pas votre expérience mais je voulais partager mon point de vue :

- Pleurer pendant une épreuve orale est en effet assez dommage... mais vous dites que vous traversez une période difficile, donc il ne faut pas culpabiliser à outrance. Si finalement la note est mauvaise - voire éliminatoire - vous le repasserez plus tard ;

- Les notes aux examens sont parfois très surprenantes... attendez d'avoir le résultat final.

Bon courage

--------------------
Muriel

Re: Expériences de soutenance de mémoire - mai 2009

Ecrit le : 08/05/2009 14:44 par Cookie17
Bonjour,

Mercredi matin, j'ai passé ma soutenance de mémoire. Cette expérience a été un désastre. Je me suis retrouvé en face de 2 hommes dont un a été particulièrement odieux. Je m'attendais à être bousculé mais je pense que des limites ont été franchies. Les remarques sur le fonds et la forme de mon mémoire ont été importantes mais je m'étais préparé. Par contre, j'ai entendu des propos qui n'avaient pas à être prononcés au sein de cet entretien. La critique sur le fonds et la forme de mon mémoire, que je peux parfaitement entendre, a donné lieu par la suite à des propos déplacés de la part de l'un des correcteurs. Ce dernier s'est permis de donner son avis sur les membres de mon "comité de correction" et plus particulièrement sur les professionnels ayant pris part à la relecture de mon travail. Ainsi des mots m'ont été adressés indiquant d'une part qu'ils "m'avaient fait plaisir en lisant mon mémoire" et que de surcroit s'ils n'avaient pas été choqués, il y avait lieu de s'interroger sur leurs compétences. Le second examinateur est resté muet et n'a pas essayé de pondérer ces propos qui n'ont rien à faire dans ce type d'épreuve.
Par ailleurs, des propos peu élogieux pour les experts comptables ont été émis dès le début de l'entretien par le même examinateur. Ainsi, il a été évoqué l'incapacité des experts comptables à communiquer une information simple et claire en lieux et place de données chiffrées. Je suis stupéfait de constaté que le second examinateur, un EC, n'a pas essayé de calmer son co-examinateur. Je maintiens que je peux entendre les critiques sur mon travail mais lorsque les mots vont aussi loin, il me semble opportun de se manifester. Bref, je suis passé au hachoir pendant 1 heure sans la plupart du temps avoir à me justifier dans la mesure où les critiques émises étaient soit le reflet d'une mauvaise foi (information indiquée dans le mémoire) soit le fruit d'une personne bien trop énervée dont l'objectif était bien au delà de la simple volonté de me bousculer. Le ton et la nature des propos ne doit pas être de nature à conduire au harcèlement. Je poursuis, par une question qui m'est posé par cette même personne : "vous parlez en page X du terme spécifique YYY, expliquez moi de quoi il s'agit !". Je reprends la lecture de la page, et je m'aperçois que le terme YYY n'a pas été évoqué. Je lui fais part de ma surprise et là stupeur il m'envoie : "c'est moi qui vous le demande !". J'avoue que cette attitude agressive et la mauvaise foi manifeste ont contribué à me faire bouillir à l'intérieur. Le second examinateur, qui m'a donné le 4.1, est resté muet. Il plongeait son regard dans des feuilles et était incapable de me regarder dans les yeux.
Je suis resté courtois tout au long de cet "échange" mais j'avoue que je suis scandalisé par certains des propos entendus au cours de cet entretien et l'attitude des examinateurs.
Je souhaiterais savoir si certains d'entre vous ont vécu ce type d'épreuve. Merci

Bonne journée et bon WE
Cordialement

Re: Expériences de soutenance de mémoire - mai 2009

Ecrit le : 08/05/2009 22:30 par Michael78
Bonsoir,

Je n'ai jamais passé cette épreuve mais selon moi c'est la plus terrible.
Je ne peux pas vous apporter mon expérience donc, mais je suis solidaire et à votre place, je me dirai que tout n'est pas perdu, souvent, plus le jury est féroce, plus il est mesuré dans sa notation. Mais ce n'est que mon sentiment.

Merci pour vos témoignages.

Michael

--------------------
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles". Sénèque

Re: Expériences de soutenance de mémoire - mai 2009

Ecrit le : 03/09/2009 23:25 par Carla1975
J'ai également eu une très mauvaise expérience lors de ma soutenance.

Il me semblait avoir soigné la rédaction tant sur le fond que sur la forme mais il semble que ce n'était pas le cas.

J'ai très vite compris au bout d'une minute !. J'ai fait un exposé de 10min env. et ils (les 2 examinateurs) ne m'ont pas regardé ! Il étaient tête baissé et feuilletait la mémoire !!

c'est assez déstabilisant et puis l'entretien qui a suivi a été plutôt désagréable. Je n'ai pas craqué , j'ai essayé de défendre son contenu mais sans succés.

C'est très dur d'entendre que le mémoire sur lequel on a passé plus de 200 heures n'est pas du niveau d'un expert comptable ....

Au final 5/20 , et je ne comprend toujours pas cette note. (c'est bien là tout le problème).
Je me dis que j'aurais rendu un torchon de 50 pages rédigé en une semaine ça aurait été pareil.

Je ne prétend pas qu'il vallait 12/20 mais 5/20 je ne l'ai pas encore digéré !
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Revue Fiduciaire