Editions Foucher

Evaluation des parts sociales d'un cabinet d'EC

3 réponses
6 657 lectures
Ecrit le : 11/11/2013 14:23 par Marie1033

Bonjour,

Deux amies se sont installées il y a un an suite à l'obtention du DEC, en association avec une 3ème personne (SARL). Aujourd'hui elles souhaitent se séparer pour mésentente avec cette 3ème personne. Le cabinet ne vaut pas grand chose car elles ont 15 mois d'activités et leur 1er exercice fait état d'une perte.

Après conciliation auprès de l'ordre, elles sont parties sur une évaluation du cabinet basée sur un pourcentage du CA sans tenir compte des dettes et notamment d'un emprunt assez conséquent encore dans les comptes.

Mes deux amies qui veulent rester ensemble ont fait une évaluation de leur côté basée sur différentes méthodes avec lesquelles elles trouvent une valeur proche de zéro.

Dans ce cas précis il ne s'agit pas d'une cession de clientèle mais de parts sociales, sur quelle base se baser donc pour évaluer les parts? Car un calcul basé sur le CA sera forcément beaucoup plus élevé qu'un calcul basé sur l'actif net revalorisé.

Merci de vos réponses

Cdt,

Marie



--------------------
Marie

Re: Evaluation des parts sociales d'un cabinet d'EC

Ecrit le : 11/11/2013 17:09 par Joaquin-gonzalez

Bonjour,

la méthode la plus simple et la plus pragmatique pour évaluer la valeur des parts sociales, c'est de diviser le nombre de parts sociales par les capitaux propres. C'est ce qu'on fait en général dans toute société. Le tout est de savoir si cette troisième personne acceptera de céder ses parts sociales à ce prix là (peut-être voisin de zéro si vous avez des pertes !). Rien ne l'y oblige en effet, du point de vue juridique.

Cordialement

Joaquin Gonzalez



--------------------
Conseil d'entreprise

Re: Evaluation des parts sociales d'un cabinet d'EC

Ecrit le : 11/11/2013 19:39 par Joaquin-gonzalez

Rebonjour,

Je reviens en fait un peu sur ce que j'ai dit : il faudrait rajouter aux capitaux propres la valeur des actifs qui ne figurent pas au bilan, ainsi que la réevaluation d'autres actifs (comme par exemple les biens immobiliers). En ce qui concerne un cabinet comptable qui vient de se créer, la principale valeur qui ne figure pas au bilan c'est la clientèle (assimilable à un fonds de commerce).

Or, la valeur de la clientèle d'un cabinet comptable s'évalue en fonction d'un pourcentage du C.A. (entre 80 et 120 pour cent en fonction de la qualité de la clientèle). Donc, si vos capitaux propres sont plus ou moins égaux à zéro, en rajoutant la valeur de la clientèle, on en revient à peu près au montant donné par l'ordre : un pourcentage du C.A.

Ce calcul semble le plus juste pour votre associé. A mon avis, il sera difficile de lui faire accepter une valeur de la part sociale proche de zéro, car il a investi lui aussi au début, c'est grâce à cet investissement (le sien et celui des associés) que le cabinet a pu crée sa clientèle, et il a donc droit à une juste indemnisation sur la part qui lui revient de la valeur cette clientèle.

Cordialement

Joaquin Gonzalez



--------------------
Conseil d'entreprise

Re: Evaluation des parts sociales d'un cabinet d'EC

Ecrit le : 14/11/2013 18:42 par Marie1033

Bonsoir,

Je vous remercie pour votre réponse. Il me semblait aussi que réduire au CA c'était limite.

Bonne soirée

Cdt

Marie



--------------------
Marie
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
ESCG