Editions Foucher

Etat de rapprochement bancaire

23 réponses
20 304 lectures
Ecrit le : 29/05/2006 14:00 par Manllau

Bonjour,

je vous demande par ce message s'il est obligatoire de faire des états de rapprochement pour tous les types de sociétés et si cela n'est pas le cas pour quelles sociétés est ce obligatoire et pour quelles sociétés ne l'est il pas?

Merci encore pour votre réponse.

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 29/05/2006 14:03 par Maxime soulignac
Je ne crois pas que les états de rapprochement bancaires soient une obligation.
En revanche, ils sont très utiles pour pouvoir suivre l'état de sa trésorerie.
Ils permettent de valider l'absence d'anomalies entre les écritures comptables et les écrritures bancaires, donc sont de ce point de vue, primordiaux.

--------------------
Expert-comptable à Rouen.

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 29/05/2006 22:02 par Manllau
Si quelqu'un a des certitudes sur ma question je l'en remercie par avance.

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 30/05/2006 15:26 par Mace-sopltain
Lors de sa prestation, le commissaire aux comptes demandes :
A la banque : la situations des comptes de l’entreprise.
A l’entreprise : la situation de ces comptes de trésorerie.

Généralement il y a toujours un écart (cheque non encaissé par le client ou le salarie, remise de cheques en banque mais non crédité par celle ci, etc).

Le commissaire aux comptes demandera toujours de justifier cet écart. Sans état de rapprochement, fait habituellement tous les mois, je souhaite a ceux qui ne le font pas, bien du plaisir.

Alors obligatoire ou pas mieux vaut le faire.

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 30/05/2006 17:04 par Lj4
Bonjour,

La seule obligation en la matière est la tenue comptable des comptes de banques.

Le rapprochement de banque est un technique de justification des comptes avec un document émanant d'un tiers, donc externe à l'entreprise.

Certains tiennent la comptabilité de façon simplifiée, mais pas réglementaire, en comptabilisant les mouvements passés sur le relevé bancaire, évitant ainsi le rapprochement bancaire.
Dans une logique comparable, on peut également comptabiliser les mouvements du relevé bancaire, et en fin d'année, si on fait juste un bilan annuel, comptabiliser les opérations en rapprochement (chèques émis, etc). Ainsi, on a simplifié tout au long de l'année la tenue de la comptabilité, et respecter la règle comptable d'enregistrer les opérations dès leur émission.

Laurent

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 30/05/2006 19:47 par Manllau
Merci pour le renseignement mais je croyais que pour les professions libérales il était nécessaire de faire un état de rapprochement ?

Merci pour vos réponse.

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 01/06/2006 11:10 par Manllau
Pour répondre à ma propre question je crois qu'il est obligatoire de faire un état de rapprochement pour les professions libérales puisque leur comptabilité se fait selon le principe des encaissements et décaissements. Corrigez moi si je me trompe mais je pense que c'est donc la seule profession qui nécessite obligatoirement des états de rapprochement.

Merci pour les corrections que vous pourrez apporter à mes incertitudes.

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 01/06/2006 12:06 par Lj4
Pour répondre à ma propre question je crois qu'il est obligatoire de faire un état de rapprochement pour les professions libérales puisque leur comptabilité se fait selon le principe des encaissements et décaissements. Corrigez moi si je me trompe mais je pense que c'est donc la seule profession qui nécessite obligatoirement des états de rapprochement.

Merci pour les corrections que vous pourrez apporter à mes incertitudes.

Bonjour,

Je pensais avoir été clair dans mes explications. Relisez mon post précédent.

Laurent

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 24/08/2006 11:56 par Manllau
Message édité le 24/08/2006 11:57 par Manllau
D'après ce que tu me dis LJ4,
j'en déduis que les états de rapprochement ne sont obligatoires pour aucune profession que ce soit une profession libérale ou on.
Par contre il est dit que le fait de passer directement des relevés bancaires en comptabilité n'est pas règlementaire. Pourrait on me le confirmer en m'expliquant pourquoi ?
Et pourrait on m'expliquer alors ce qu'a voulu dire LJ4 par la phrase suivante :
"Dans une logique comparable, on peut également comptabiliser les mouvements du relevé bancaire, et en fin d'année, si on fait juste un bilan annuel, comptabiliser les opérations en rapprochement (chèques émis, etc). Ainsi, on a simplifié tout au long de l'année la tenue de la comptabilité, et respecter la règle comptable d'enregistrer les opérations dès leur émission."

Merci à vous pour vos réponses.

Re: Etat de rapprochement bancaire

Ecrit le : 24/08/2006 12:39 par Debitcredit
Bonjour,

la comptabilité enregistre des flux.
L'émission d'un chèque (flux financier pour règlement d'un tiers ou d'une dépense) doit donc être immédiatement constatée par une écriture comptable.
Il est courant que le chèque tarde à être encaissé et n'apparait donc sur le relevé de banque qu'avec un certain décalage.
Le rapprochement bancaire - réglementairement facultatif mais totalement indispensable - permet donc de lister l'ensemble des opérations enregistrées en comptabilité mais dont la banque n'a pas eu encore connaissance.

Etablir un rapprochement bancaire (et le tenir à la disposition des organes de contrôle) est un travail fondamental qui permet de verrouiller et donc de contrôler l'ensemble des flux financiers de l'entreprise par confrontation avec un tiers extérieur dont la moralité est rarement mise en doute, la banque.

Ne pas le faire ou le faire approximativement génére immédiatement des doutes dans l'esprit de tout organe de contrôle.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID