CEGID

Et si les OGA devenaient des lieux de rencontre entre experts-comptales et entreprises ?

Tribune de Serge Heripel pour un nouveau rôle des OGA sur le terrain de la communication
Article écrit par (18 articles)
Modifié le
2 067 lectures

Tous les experts-comptables sont d'accord : la part de la tenue de comptabilité dans leur chiffre d'affaires se réduit. Mais pour beaucoup, cette diminution devrait être compensée par des missions de conseils et d'accompagnement. Pourtant, si l'on en croit les moteurs de recherche, les experts-comptables sont loin d'être les mieux positionnés dans ce domaine, du moins sur internet. Dans ces conditions, comment occuper à nouveau ce terrain, censé être l'avenir de la profession ?

Tribune de Serge Heripel, expert-comptable, vice-président de France Gestion et fondateur de l'association Solidarité Création.

Prenez 5 minutes pour faire le test et tapez dans votre moteur de recherche préféré les expressions suivantes :

  • conseils aux entreprises ;
  • accompagnement du chef d'entreprise ;
  • coaching chef d'entreprise ;
  • création d'entreprise.

Les résultats sont particulièrement parlants. Aucune mention d'expert-comptable pour les trois premières recherches et pour la création d'entreprise... un site notarial apparaît même en 3ème page mais toujours pas d'expert-comptable !

La recherche avec simplement « comptabilité » est également intéressante : des annonces payantes de la « compta low cost » remplissent les trois quarts de la première page !

Seule la recherche « expert-comptable » apporte des réponses « expert-comptable »... logique.

 

Comment la profession peut-elle faire connaître son savoir-faire dans le conseil et l'accompagnement ?

Une question préalable : comment fonctionne depuis toujours notre communication ? Selon moi, on peut distinguer deux types de communication :

  • la communication institutionnelle, à l'initiative du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables (CSOEC), des Conseils régionaux, ou des syndicats. Elle est plutôt de bonne qualité, mais s'adresse uniquement à des experts-comptables ;
  • la communication avec les entreprises, mais qui n'a lieu qu'entre l'expert-comptable et SES clients

Alors j'ai cette impression de manque de communication entre LES experts-comptables et LES entreprises. Je ne pense pas ici seulement à la publicité institutionnelle fugitive, peu efficace... non, il s'agit plutôt d'une présence quasi permanente auprès des entreprises, nos clients.

Car si les experts-comptables laissent la place vide en matière de conseil et d'accompagnement, qui comble ce manque ?

Les réponses aux recherches indiquées ci-dessus montrent que très nombreux sont ceux qui se positionnent sur ces marchés du conseil et de l'accompagnement. Ce sont souvent des réseaux, des regroupements de savoir-faire avec des chefs-entreprises en activité ou pas, parrainés par des banques, des assureurs... très, très rarement par le CSOEC (des experts-comptables « commercialement dynamiques » ont fort heureusement su s'inviter dans certaines de ces structures...), des nouveaux métiers tels ces « coachs» et bien sûr les chambres de commerce ou chambres de métiers.

Il est inutile de rappeler que ce marché « conseil et accompagnement » n'est pas réglementé, protégé... le développement de cette activité chez les experts-comptables dépendra-t-il alors d'une action collective ou du « chacun pour soi » ?

L'accompagnement n'est pas qu'un mot rassurant, cette activité nécessite auprès des clients :

  • la capacité d'informer, d'acculturer, de former les clients sur les nouveaux outils et leur environnement économique et professionnel ;
  • la compétence sur l'ensemble des sujets à traiter ;
  • les moyens humains pour les aider à mettre en œuvre ces outils dans le cadre de la digitalisation de leur entreprise et plus encore ;
  • une présence permanente pour répondre aux demandes diverses ;
  • sans parler des besoins en matière de collecte et de traitement des données.

Tous les experts-comptables en ont-ils les moyens ?

 

Les organismes de gestion, de futurs espaces de rencontre entre experts-comptables ?

Des structures existent pour répondre à ces besoins, la plupart ont été créées par des experts-comptables, et aujourd'hui elles sont condamnées : je pense aux organismes de gestion !

Et si la profession profitait de cette opportunité pour participer à la création d'« espaces » de rencontre permanents entre experts-comptables, artisans, commerçants, TPE, professionnels libéraux mais aussi entreprises de services numériques et autres entreprises productrices de ces outils professionnels indispensables à la transformation numérique de ces TPE ?

On en parle ?

Serge Heripel
Serge Heripel sur Twitter Serge Heripel sur LinkedIn

Serge Heripel est expert-comptable retraité et vice-président de l'organisme mixte de gestion agréé France Gestion.

Twitter   Facebook   Linkedin

Editions Tissot