La Business Intelligence est une panoplie d'outils qui sert à la fois à formater ou extraire les données issues du système d'informations et à les restituer sous forme de tableaux de bord et d'alertes.

Ils permettent ainsi de mettre en avant des anomalies qui vont intéresser les cabinets d'expertise comptable.

Le corollaire, c'est que le cabinet doit déléguer la mission comptable et sociale a ses collaborateurs. Les fichiers excel ne sont plus adaptés puisqu'ils ne permettent pas de travailler à distance.

Quatre types d'indicateurs peuvent intéresser les cabinets : 

  • le pilotage de la production et l'analyse des risques : une déclaration non envoyée dans les délais génère une alerte ;
  • les alertes par sms ou email en cas d'absence de mouvement pendant un certain temps ou les rejets de déclarations EDI ;
  • l'information et l'alerte des clients : le relancer pour obtenir les pièces comptables ou l'informer d'un télépaiement imminent ;
  • la valorisation du travail du collaborateur : le suivi du conseil et des temps non facturés.

Enfin, la BI permet aussi d'identifier les clients éligibles à certaines missions, surtout si le dossier permanent est bien rempli.