L'essentiel des déclarations à produire avant le 1er mars 2018

Article écrit par (1311 articles)
Publié le
Modifié le 26/01/2018
7 061 lectures
Dossier lu 114 607 fois

Plusieurs déclarations doivent être déposées autour du 1er mars 2018. Ces déclarations annuelles sont tantôt fonction de la masse salariale, tantôt liées à l'utilisation de bureaux en Île-de-France ou à la location d'emplacements publicitaires.

Nous les avons regroupées dans un dossier commun. L'objectif des articles qui suivent est de donner l'essentiel de ces déclarations simplement listées ci-dessous.

Les déclarations fiscales à déposer pour le 1er mars et leurs formulaires

La taxe sur les bureaux et la location d'emplacements d'affichage sont les deux déclarations fiscales à déposer avant le 1er mars 2018. Il ne s'agit pas d'un impôt mais de taxes parafiscales réglées par des personnes physiques ou morales placées dans des situations bien définies.

Déclaration des contrats de location d'emplacement d'affichage : le montant versé doit être supérieur à 76¤.

Taxe sur les bureaux, locaux commerciaux, emplacements de stationnement (formulaire au 1er mars 2017, formulaire 2018 non disponible)

Les déclarations assises sur la masse salariale à déposer avant le 1er mars 2018 

Les deux déclarations à déposer avant le 1er mars 2018, assises sur la masse salariale, sont la taxe d'apprentissage et la formation professionnelle continue.

Pour la taxe d'apprentissage, l'entreprise est généralement libre de choisir son organisme collecteur (sauf lorsqu'elle emploie un apprenti).

Pour la formation professionnelle, l'organisme compétent dépend de l'activité principale de l'entreprise et donc indirectement de son code APE.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.