CEGID

Equilibrer comptes classe 4

10 réponses
5 790 lectures
Ecrit le : 25/06/2008 10:49 par Doriane
Bonjour,
J'aimerai lettrer et solder les comptes fournisseurs et clients.
L'exercice précédent est clôturé, il y a des ANouveaux mais ça ne correspond pas forcément aux règlements.
Quelle écriture dois-je passer pour que le compte soit soldé, pour "effacer" les écritures datant de l'année précedente ?

Merci

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 11:32 par Francoisecnd
Bonjour,

Citation
il y a des ANouveaux mais ça ne correspond pas forcément aux règlements.


Quelle en est la raison ?
Il faut justifier ces différences : sont-ce des rabais ou ristournes non formalisées sur les factures, des escomptes pour règlement anticipé ?
Selon les cas, les procédures pour solder les comptes seront différentes ...

S'il s'agit de rabais ou ristournes, il faudra établir des avoirs, si ce sont des escomptes, il faudra passer une OD du même montant du compte de tiers au compte 665 ( s'il s'agit d'un règlement client ) ou au 709 ( s'il s'agit d'un règlement à un fournisseur ).

--------------------
Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 11:49 par Doriane
Merci pour votre rapidité.

Il faut croire que l'année passée n'a pas été bien comptabilisée...
Il n'y a aucun avoir a effectuer, je pense qu'il y a eu des erreurs dans le choix des comptes ce qui rend le travail difficile.
Mes comptes ne peuvent etre soldés à cause des ANouveaux de l'année passée. Dois-je transférer mes écritures de l'exercice antérieur dans un compte différent afin de solder les comptes clients et fournisseurs ?

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 12:00 par Claudusaix
Bonjour,

L'important lors d'une clôture des comptes est la justification des soldes des comptes de tiers.

Cela signifie :

  • pour les clients, est-ce qu'il me le doit ? La réponse est oui si l'échéance est après la date de clôture. Reste les échéances échues non encore réglées. Ceci suppose qu'il y ait eu des relances aux clients. Ensuite, il y a forcément dans vos comptes clients, des clients douteux ou litigieux. Cela veut dire qu'avec un client, il peut y avoir un litige non résolu ou bien qu'un client a déposé le bilan ou est partie sans laisser d'adresse. Mais vous devez avoir la preuve de vos dires.


  • pour les fournisseurs, est-ce que je le dois ? La réponse est oui si l'échéance est après la date de clôture. Reste les échéances échues non encore payées. Il faut faire le tri entre les fournisseurs qui ont envoyés une relance et ceux qui ne l'ont pas fait.


Il existe encore une autre solution pour justifier les comptes de tiers : c'est la circularisation des comptes de tiers. Vous allez me dire : c'est quoi ça ? En réalité, cela consiste en envoyer à plusieurs tiers, une lettre-type qui demande de justifier les soldes (quelle est la position de notre compte dans leur comptabilité) dont on envoie une copie du grand livre tiers les concernant. Vous joigniez une enveloppe timbrée. Si vous avez un commissaire aux comptes, vous pouvez lui proposer de faire ceci et qu'il réceptionne les enveloppes.

Mais comme le dit si bien Françoise, il y a toujours une justification.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 13:51 par Francoisecnd
Re bonjour,

Donc, à priori ( reprenez-moi si je me trompe ), lors de la clôture, le report "détaillé" des AN n'a pas été demandé, et vous vous retrouvez avec un montant global peu explicite.
Dans ce cas, je vous suggère de reprendre les grands livres clients et fournisseurs de l'exercice antérieur, de repérer les montants, clients par clients, non soldés dans chaque compte.
Une fois cela fait, vous aurez justifié votre solde global.
Vous pourrez passer alors, en OD, au 01/01, une écriture d'extourne.
ex : compte 411100 D :solde global de 4500 représentant X pour 1000, Y pour 1500, Z pour 2000.
OD:
411100 C :Pour justif 4500
411100 D :AN X 1000
411100 D :AN Y 1500
411100 D :AN Z 2000

Ainsi, vous aurez neutralisé le montant global initial, et pourrez lettrer facilement au fur et à mesure...

Est-ce clair ?

--------------------
Merci de ne pas me contacter par mail, car je ne donnerai aucune suite !

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 14:25 par Doriane
Oui c'est très clair merci.
A vrai dire c'est ce que je suis en train de faire.
Je reprends chaque compte de l'année passée qui n'est pas soldé et je cherche dans mes comptes à quoi cela correspond.
Ca fonctionne très bien pour le moment mais c'est fastidieux comme travail d'autant plus que l'ancien comptable n'a pas fait de lettrage.

Autre question, il a passé en produit une vente étant à cheval sur 2 exercices (disons n-1 et n) ce qui me fausse mon résultat n (grosse perte). Comment puis-je remédier à ce soucis afin de pouvoir présenter un bilan proche de la vérité ?

Encore merci pour votre aide :)

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 14:42 par Claudusaix
Re-Bonjour,

Quelle est l'activité de votre entreprise ?

En effet, il se peut que l'article 380-1 du plan comptable général puisse s'appliquait :

Citation : Article 380-1 du PCG
380-1. – (Règlement n°99-08 du CRC) – Est appelé contrat à long terme, un contrat d’une durée généralement longue, spécifiquement négocié dans le cadre d’un projet unique portant sur la construction, la réalisation ou, le cas échéant, la participation en qualité de sous-traitant à la réalisation, d'un bien, d'un service ou d'un ensemble de biens ou services fréquemment complexes, dont l'exécution s'étend sur au moins deux périodes comptables ou exercices. Le droit de l’entité à percevoir les revenus contractuels est fonction de la conformité au contrat du travail exécuté.
1- Un contrat à long terme est comptabilisé soit selon la méthode à l'achèvement, soit selon la méthode à l'avancement.
2- La méthode à l'achèvement consiste à comptabiliser le chiffre d’affaires et le résultat au terme de l'opération. En cours d'opération, qu'il s'agisse de prestations de services ou de productions de biens, les travaux en cours sont constatés à la clôture de l’exercice à hauteur des charges qui ont été enregistrées.
3- La méthode à l'avancement consiste à comptabiliser le chiffre d’affaires et le résultat au fur et à mesure de l’avancement des contrats.
4- Si l’entité retient la méthode à l’avancement et est en mesure d’estimer de façon fiable le résultat à terminaison, le résultat est constaté en appliquant au résultat à terminaison le pourcentage d’avancement.
Ce pourcentage est déterminé en utilisant la ou les méthodes qui mesurent de façon fiable, selon leur nature, les travaux ou services exécutés et acceptés. Peuvent être retenus :
• le rapport entre les coûts des travaux et services exécutés à la date de clôture et le total
prévisionnel des coûts d’exécution du contrat,
• les mesures physiques ou études permettant d’évaluer le volume des travaux ou services
exécutés.
Par travaux et services exécutés et acceptés, il y a lieu d’entendre ceux qui peuvent être considérés comme entrant, avec une certitude raisonnable, dans les conditions d’acceptation prévues par le contrat.
5- Si l’entité retient la méthode à l’avancement mais n’est pas en mesure d’estimer de façon fiable le résultat à terminaison, aucun profit n’est dégagé.
6- La capacité à estimer de façon fiable le résultat à terminaison repose sur les trois critères
suivants :
• la possibilité d’identifier clairement le montant total des produits du contrat,
• la possibilité d’identifier clairement le montant total des coûts imputables au contrat,
• l’existence d’outils de gestion, de comptabilité analytique et de contrôle interne permettant de valider le pourcentage d’avancement et de réviser, au fur et à mesure de l’avancement, les estimations de charges, de produits et de résultat.
7- A la date de clôture, lorsque l’entité se situe dans les cas relevant du paragraphe IV, les produits contractuels sont comptabilisés en chiffre d’affaires puis régularisés, le cas échéant, à la hausse comme à la baisse, pour dégager le résultat à l’avancement. Lorsque l’entité se situe dans les cas relevant du paragraphe V, le montant inscrit en chiffre d’affaires est limité à celui des charges ayant concouru à l’exécution du contrat.
8- Que l’entité applique la méthode à l’achèvement ou la méthode à l’avancement, la perte globale probable est provisionnée, sous déduction des pertes éventuellement déjà constatées.
En présence de plusieurs hypothèses de calcul, la perte provisionnée est la plus probable d’entre elles ou à défaut la plus faible. Dans ce cas, l’article 531-2 (27) prévoit une description appropriée dans l’annexe du risque additionnel mesuré par rapport à l’hypothèse de perte la plus faible.
La perte qui ne peut être estimée de façon raisonnable ne donne lieu à aucune provision mais à une information dans l’annexe prévue à l’article susvisé.
9- La méthode à l’avancement conduisant à une meilleure information, est considérée comme
préférentielle.
La décision d’adopter la méthode à l’avancement porte sur tous les contrats en cours à cette date.
L’effet du changement de méthode est calculé de façon rétrospective sur la base du pourcentage d’avancement et du résultat à terminaison estimés à l’ouverture de l’exercice du changement de méthode.
Dans le cas où le résultat à terminaison n’est pas déterminable de façon fiable au début de
l’exercice, l’effet du changement de méthode à l’ouverture se mesure en prenant en compte
l’estimation du résultat à terminaison à la clôture de l’exercice du changement. L’article 531-2 prévoit une description appropriée dans l’annexe de cette modalité de calcul.


Il s'agit de la méthode d'avancement pour les contrats à long terme.

D'autre part, vous pouvez considérer qu'il y a des clients factures à établir ou des produits à recevoir (compte 487).

Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 14:55 par Doriane
J'ai la possibilité d'utiliser les comptes 672 et 772 mais comment est ce que l'on les utilise ?

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 14:59 par Claudusaix
Message édité le 25/06/2008 15:01 par Claudusaix
Citation : Doriane @ 25.06.2008 à 14:55
J'ai la possibilité d'utiliser les comptes 672 et 772 mais comment est ce que l'on les utilise ?

Re-Bonjour,

Expliquez moi pourquoi vous souhaitez utiliser ces comptes ?

Dois-je comprendre que l'an dernier, vous avez constatez un produit à l'encontre de la règle de l'idépendance des exercices ? Et qu'en réalité, il s'agit de produits constatés d'avance ?

Sur ce forum, j'ai d'ailleurs rappeler de nombreuses fois leur utilisation lors de l'établissement du compte de résultat. Cette règle est inscrite noir sur blanc sur le plan comptable général du Conseil National de la Comptabilité.

Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Equilibrer comptes classe 4

Ecrit le : 25/06/2008 15:10 par Doriane
Merci pour vos réponses, elles m'ont été d'une grande aide.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
VISEEON