CEGID

Entrepreneurs : jusqu'où allez-vous au niveau de votre santé ?

Article écrit par (285 articles)
Modifié le
1 984 lectures
La difficulté de l'entrepreneur : être à l'écoute de son corps et sa fatigue

Être un entrepreneur c'est vivre la vie à 100 à l'heure, c'est la sollicitation perpétuelle, c'est la course après le temps, etc... Mais être entrepreneur c'est également être humain. Et comme tout être humain, pour garder la forme et la santé il faut savoir prendre soin de soi. Il faut pour cela savoir écouter son corps et sa fatigue.

Etre à l'écoute de son corps et de sa fatigue

Lorsque des études sont menées afin de se renseigner sur la santé des entrepreneurs, généralement les réponses qui en ressortent sont :

  • je n'ai pas le temps d'être malade ;
  • je n'ai pas le droit d'être malade ;
  • je ne tombe malade que quand je suis en vacances.

Effectivement, entreprendre c'est beaucoup d'énergie utilisée et une surcharge physique et mentale quotidienne. Par conséquent, quand l'entrepreneur se relâche, le corps reprend ses droits. Dès lors, certains entrepreneurs ne veulent plus prendre de vacances !

 

Quels sont les agents pathogènes qui créent une mauvaise santé chez les entrepreneurs ?

Le premier facteur est le stress. Les entrepreneurs sont confrontés à énormément de stress qui se cumule, pas par pic mais dans la continuité. Il n'y a pas de mauvais ou de bon stress, le stress n'est pas quelque chose de bon s'il n'est pas géré convenablement.

Le second facteur d'une mauvaise santé est le maintien de salaire. Contrairement à de nombreux salariés, l'entrepreneur n'a pas de certitude de pouvoir toucher son salaire dans sa globalité. Il n'a pas non plus de certitude concernant la pérennité de son activité.

Le troisième facteur est la surcharge de travail sur des journées bien trop courtes à son goût. L'entrepreneur connaît trop d'amplitude d'horaires de travail. D'après une étude, un entrepreneur travaille en moyenne 55h/semaine et 78% d'entre eux, même malades, continuent de travailler. Cela est bien évidemment contre productif car considéré comme du sur-présentéisme, mais il n'a souvent pas d'autre choix.

Le quatrième facteur est la solitude. Le quotidien de l'entrepreneur se résume à être le nez dans le guidon et il existe de nombreux cas de suicides.

 

Quels sont les facteurs salutogènes qui sont bons pour la santé ?

Après avoir évoqué les côtés obscurs du monde de l'entreprenariat, voyons plutôt ce qui est réjouissant d'être un entrepreneur.

Tout d'abord, le sentiment de maîtriser son destin. Un salarié ne peut pas vivre la même expérience qu'un entrepreneur qui fait des choix et qui en subit les conséquences. Celui qui maîtrise son destin vit mieux que une personne fataliste.

Ensuite, cette endurance que vit et que connaît l'entrepreneur. S'il veut que son activité persiste, il n'a pas d'autres alternatives que d'être endurant. Il tombe et il se relève et cela à répétitions, encore et encore.

Enfin, l'optimisme dont doit faire preuve l'entrepreneur. Il faut bien être optimiste pour aller au bout des idées et des projets car il faut y croire. Les optimistes vivent mieux et plus longtemps que les pessimistes.

 

Quels sont les principaux comportements à adopter pour que l'entrepreneur soit en bonne santé ?

Le premier conseil est d'agir et de ne pas subir. Comme indiqué plus haut, il est souvent évoqué qu'il existerait le bon stress et le mauvais stress. Dans ce sens, l'entrepreneur doit choisir son bon stress et ne pas le subir. En effet, agir et ne pas subir permet de vivre dans la satisfaction au travail.

Le deuxième conseil est de savoir s'entourer. Souvent l'entrepreneur, chef d'entreprise, peut être seul aux commandes. Ou alors ce leader peut choisir d'avoir une personne qui le seconde. Les bons projets avec des entrepreneurs qui vivent mieux leur quotidien sont des entrepreneurs qui peuvent compter sur une personne pour l'aider et l'épauler.

Le troisième élément concerne le narcissisme. Il a été révélé que tout bon entrepreneur possède une part de narcissisme en lui. Le narcissisme va avec l'entreprenariat. Grâce à ce trait de caractère, l'entrepreneur se voit plus grand qu'il ne l'est et il ne peut ainsi que progresser.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.

Twitter   Facebook   Linkedin

CEGID