RECEIPT BANK

L'égalité des sexes

5 réponses
1 220 lectures
Ecrit le : 03/11/2007 20:18 par Tommy

Bonjour,

Croyez-vous à l'égalité des sexes dans la compta (salaires, conditions...) ?

Re: L'égalité des sexes

Ecrit le : 03/11/2007 20:30 par Micka
Bonsoir,

Je dirais empiriquement : NON
Mais, je crois que les choses vont en s'améliorant, ce qui est très encourageant...

Cordialement.

--------------------
Il faut beaucoup de motivation et de persévérance pour gravir le mont DEC !

Re: L'égalité des sexes

Ecrit le : 03/11/2007 20:55 par Lana
Bonsoir

J'imagine que cela doit être comme partout mais faut il encore savoir si on parle de cabinets, de PME ou de grandes structures. Il y a tellement de differences entre ces differentes structures.

Les cabinets ont du mal à recruter et je crains pour eux que les choses aillent en empirant car à choisir beaucoup preferent ne pas travailler en cabinet.

Les PME c"est pas mal pour apprendre, et là je pense homme ou femme, l'important c'est d'être competent.

Les grandes structures, cela dépend du poste. Pour les postes d'employés à mon avis il n'y a pas d'écart de salaire, mais il doit être plus facile d'être directeur financier si on est un homme. La difference dans ce type de structure vient des postes déjà occupés ailleurs, le fait d'être bilingue au moins, savoir manager une equipe, savoir travailler en equipe, savoir se vendre, avoir une expérience à l'international ou dans la branche d'activité et les diplomes.

Le sujet est vaste.


--------------------
Lana

Re: L'égalité des sexes

Ecrit le : 03/11/2007 22:25 par Flo92
NON IL N'Y A PAS EGALITE DES SEXES

En cabinet, c'est simple, lorsqu'on débute, il y a égalité des sexes. On a donc l'illusion que "mais non, les 20% de différence de salaires, c'est une histoire de politique, c'est pas la réalité !".

Et puis, les années passent, les filles ont le "malheur" de tomber enceinte. Les 4 mois de congé maternité leur font perdre une année d'avancement. Et puis, bon, faut le dire, une jeune mère de famille, partir en province en clientèle, c'est pas l'idéal. Alors on lui fait perdre encore une année. D'avancement ET de salaire. Sans pour autant qu'elle soit moins bonne qu'un de ses confrères masculin.

En entreprise, je pense que c'est pire. Pour tout dire, on m'a regardé dernièrement bizarrement quand j'ai OSE annoncer que je n'allais pas me contenter de mon poste (pourtant très intéressant et bien payé) pendant longtemps. On m'a même répondu "tu sais, après il y a du management...". Ah oui ?? Et moi, en tant que fille, je ne dois pas être capable d'assumer un poste à responsabilité managériale ??

Ce que je pense, c'est que pour réussir dans la vie professionnelle pour une fille, il faut être mille fois plus compétente ET mille fois plus accrocheuse qu'un mec.

J'ai la rage de cet état de fait. Mais je me réjouis quand même d'habiter en France car à l'étranger, c'est ENCORE PIRE !!

Bref, vous aurez compris que le sujet est sensible...

Dans l'attente de votre avis


--------------------
Flo92
Expert comptable stagiaire

Re: L'égalité des sexes

Ecrit le : 04/11/2007 11:27 par Loursbruneo
Bonjour

D'une, le salaire et la promotion est fonction de la disponibilité, il se trouve que les femmes pour une bonne partie sont moins disponibles que les hommes a partir du moment où elles commence leur vie maternelle... congé maternité, 80%, demande d'horaires réduits...

Effectivement il est injuste que la condition de femme soit défavorable professionnellement vu qu'elle sont aussi productive que les hommes, il est injuste que les mères qui travaillent soit les seul a supporter la charge des enfants et autres charges familliales (offrir un salaire identique meme si elles sont moins présente en entreprise serait un juste retour des choses)

La fonction publique et certaines grandes entreprises ont trouvés des systemes pour pallier les inégalités Homme-Femmes, mais pour généraliser cela il faut une loi

Bien cordialement

Re: L'égalité des sexes

Ecrit le : 04/11/2007 12:48 par Phenicia
Message édité le 04/11/2007 13:24 par Phenicia
Citation : Flo92 @ 03.11.2007 à 22:25
NON IL N'Y A PAS EGALITE DES SEXES

En cabinet, c'est simple, lorsqu'on débute, il y a égalité des sexes. On a donc l'illusion que "mais non, les 20% de différence de salaires, c'est une histoire de politique, c'est pas la réalité !".

Et puis, les années passent, les filles ont le "malheur" de tomber enceinte. Les 4 mois de congé maternité leur font perdre une année d'avancement. Et puis, bon, faut le dire, une jeune mère de famille, partir en province en clientèle, c'est pas l'idéal. Alors on lui fait perdre encore une année. D'avancement ET de salaire. Sans pour autant qu'elle soit moins bonne qu'un de ses confrères masculin.

En entreprise, je pense que c'est pire. Pour tout dire, on m'a regardé dernièrement bizarrement quand j'ai OSE annoncer que je n'allais pas me contenter de mon poste (pourtant très intéressant et bien payé) pendant longtemps. On m'a même répondu "tu sais, après il y a du management...". Ah oui ? Et moi, en tant que fille, je ne dois pas être capable d'assumer un poste à responsabilité managériale ?

Ce que je pense, c'est que pour réussir dans la vie professionnelle pour une fille, il faut être mille fois plus compétente ET mille fois plus accrocheuse qu'un mec.

J'ai la rage de cet état de fait. Mais je me réjouis quand même d'habiter en France car à l'étranger, c'est ENCORE PIRE !!

Bref, vous aurez compris que le sujet est sensible...

Dans l'attente de votre avis

Bonjour Flo92,

D'accord avec toi dans la plupart de tes propos .

Le pire est que beaucoup de recruteurs et d'employeurs ont integre (plus ou moins consciemment) cet etat de fait.

On peut dire ce qu'on veut mais notre pays est encore machiste. Encore aujourd'hui , toutes professions confondues, une femme dans la trentaine (la ou la probabilite d'avoir des enfants est la plus forte) a , a experience et qualifications egales, nettement moins de chances d'etre promue cadre ou dirigeante qu'un homme.

Beaucoup pensent encore par ailleurs que les femmes ne sont disposees qu'a une certaine categorie de postes (infirmieres ou secretaires p ex) ou qu'elles sont naturellement peu douees pour les mathematiques . Le plus triste c'est que certaines femmes ont elles meme integre cet etat de fait et qu'elles se devalorisent au travail. Elles n'ont aucune ambition - puisqu'elles ont ete ET se sont conditionnees ainsi. Par consequent ,elles n'osent pas prendre des responsabilites importantes. La donne ne risque pas de changer si il n'y a pas un changement de mentalite aussi bien chez les hommes que chez de nombreuses femmes.

Par contre je ne partage pas ton opinion de l'etranger. Dans beaucoup de pays etrangers, C'EST NETTEMENT MIEUX, PROFESSIONNELLEMENT PARLANT. La France est championne des beaux discours mais fait figure de tres mauvais eleve dans les classements internationaux en ce qui concerne la promotion de la femme en entreprise.

Car ce qui compte ce sont les faits et les actes, pas les beaux discours ou slogans. Il suffit de comparer les classement internationaux pour tout ce qui touche aux pourcentage de femmes cadres en entreprise et aux pourcentages de femmes dirigeantes. C'est simple la France est toujours en bas des classements, loin derriere les pays scandinaves, les Etats Unis et le Royaume Uni. L'un des rares pays occidentaux que nous depassons, c'est le Japon, ce qui est peu etonnant vu la place accordee a la femme dans la societe japonaise. Nous ne devrions donc pas nous rejouir de la situation.

La ou notre pays est tres bien place, c'est au niveau de sa politique nataliste qui permet a de nombreuses femmes de faire des enfants sans renoncer a leur poste en entreprise: cf les politiques d'allocations, la loi favorisant le temps partiel, les creches peu onereuses (bien que difficiles d'acces). Les conditions sont nettement plus souples et moins couteuses qu'a l'etranger. En Allemagne par exemple beaucoup de femmes renoncent a leur carriere lorsqu'elles font un enfant car le cout de leur prise en charge est trop eleve. D'ou un taux de natalite tres bas dans ce pays.

Helas en France, dans la plupart des entreprises, pour une femme qui veut faire carriere, le "prix (implicite) a payer" du choix d'avoir des enfants reste toutefois encore tres eleve est c'est bien dommage. Mais il n'y a pas que ce parametre a prendre en compte, cf ce que j'ai mentionne plus haut. Peut-etre devrions nous prendre exemple sur les pays scandinaves ou la mentalite est differente et ou les femmes peuvent sans difficulte faire des enfants et atteindre des postes tres eleves en entreprise?

Cordialement,

P.

PS : Desolee pour le manque d'accents j'ecris de l'etranger...
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
ACE