WELYB

Ecritures suite à cambriolage

2 réponses
3 949 lectures
Ecrit le : 20/02/2010 00:42 par Febvotte
Bonjour !
Je fais à nouveau appel à vos expériences, car je rencontre un problème :
Le bar de mon conjoint a été cambriolé : effraction des 3 serrures, vol de marchandises, matériel sono, fond de caisse, dégradations...
Dois-je passer des écritures pour chaque poste et solder la contrepartie en charges exceptionnelles ?
Le matériel sono était en immobilisation amortie, il faut donc que je le sorte également, je suppose.
Il a été également volé des effets personnels qui n'étaient pas à la charge du bar : ordinateur portable qui servait à passer la musique, appareil photo, perceuse.
L'assurance a tout pris en charge sur présentation des factures et je viens de recevoir un chèque mais sans détail des postes d'indemnisations.
J'ai lu sur les divers sujets que je dois passer ce chèque en 791 mais il sera excédentaire aux pertes puisqu'il englobe les pertes personnelles, donc gonflera le résultat fiscal.
Dois-je demander le détail à l'assureur et ventiler ?
Quels sont les usages ? J'avoue que là, je me prends bien la tête... merci pour votre aide.

--------------------
KD
Saisie comptable bénévole du commerce de mon mari...

Re: Ecritures suite à cambriolage

Ecrit le : 20/02/2010 14:26 par Claudusaix
Bonjour,

Je suppose que l'effraction des 3 serrures a nécessité le remplacement par un professionnel. Dans ce cas, la pose s'enregistre en 615 Entretien et réparation.

Pour le vol de marchandises, la perte correspond à l'achat. En face, il n'y a pas de vente. Donc, de mon point de vue, il n'y a aucune écriture à passer.

Pour le matériel sono, c'est le principe de la sortie des immobilisations comme pour la mise au rebut d'une immobilisation.

Pour l'ordinateur portable, bien qu'étant un bien personnel, du fait qu'il était utilisé pour diffuser de la musique, correspondait en fait à une immobilisation du bar. Il aurait dû être immobilisé. Mais, compte tenu que ce n'est pas le cas et plus généralement pour les autres biens dits personnels, l'enregistrement de la part représentant l'indemnisation pourrait être envisagé :

  • pour une entreprise individuelle, à l'imputer dans le compte 108 Compte de l'exploitant

  • pour une société, dans le compte 455 Associés - compte courant


Bien sûr, il faut justifier cette position et le calcul.

Enfin, concernant l'indemnité de l'assurance, elle correspond également d'une certaine façon à la perte des recettes perdues du fait de l'effraction (ex : fermeture du bar pour remettre le bar en état de marche (commande des marchandises volées, réparation, démarche administrative auprès de la police, assurance, etc.)). Alors, même si cela n'apparaît directement dans les comptes, cela génère bien une perte.

Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Ecritures suite à cambriolage

Ecrit le : 17/03/2010 10:34 par Febvotte
Bonjour et merci pour cet éclaircissement.
Je suis désolée de ne pas être revenue plus tôt mais j'ai eu à faire face à bien d'autres problèmes depuis.

Donc votre réponse, Claude, me confirme qu'il faut que je demande le détail de la somme à l'assurance afin de pouvoir justifier la ventilation auprès des services fiscaux si besoin.

Par contre, aucune indemnité n'a été rajoutée pour la perte de recette pendant la remise en état, le temps perdu en formalités...
Est-ce que cela est d'usage courant avec une multirisque pro ?
L'expert et l'assureur sont juste venus pour avoir la liste de ce qui avait été dégradé ou volé, contrôler chaque facture, calculer la valeur résiduelle des biens après vétusté et c'est tout.

Juste pour info, c'est arrivé un samedi soir. Mon mari a remplacé les 3 barillets cassés par d'autres achetés à la quincaillerie du coin juste avant sa fermeture (avec 3 clefs différentes !).
Eh bien l'assurance n'a pris en charge que cette réparation (70 euros) et non le remplacement ultérieur par des barillets sécurit avec caches à 280 euros !
Comme mon mari les a posés lui-même (et qu'ils ont vérifié la qualité du remplacement), il lui ont "généreusement" octroyé 100 euros de plus pour le travail accompli.

Moralité : on aurait dû faire venir un serrurier ! Il aurait coûté plus cher mais aurait été intégralement pris en charge par l'assurance.

Par contre, pour les marchandises... je dois les passer en pertes, non ?

--------------------
KD
Saisie comptable bénévole du commerce de mon mari...
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
IGEFI