Editions Foucher

écriture consolidation

34 réponses
29 860 lectures
Ecrit le : 12/10/2007 13:49 par Cris38
Bonjour ,
je passe le descf en candidat libre. Je révise en ce moment la consolidation.
Je souhaite avoir une explication sur une écriture, qui va peut être vous paraitre très simple...
Lors de la première consolidation, on passe :

capital
réserve
écart consolidation
Titre participation
Réserve conso
Intérêts hors groupe

Pouvez vous m'expliquer chez quelle société passe t-on cette écriture, pourquoi le capital et réserve au débit??
merci davance

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 14:05 par Lna2b
Bonjour,

Si je ne me trompe pas, cette écriture se passe chez la société consolidée, c'est l'écriture de partage de ses capitaux propres. Les comptes capital et réserve sont débités car ils doivent être transférés, répartis entre la société mère (consolidante) et les minoritaires. Ces comptes doivent être soldés et rappelons que pour diminuer un compte de passif, il convient de le débiter.

En espérant vous avoir aidé.

Cordialement.

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 14:16 par Cris38
Merci pour la réponse, c'est des choses simples mais qui permettent de mieux comprandre.
Que va devenir le poste "titre de participation" chez la société consolidée, puisque si je comprend bien , elle va avoir un poste TP créditeur?
merci

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 15:07 par Lna2b
Re_

Je rectifie : cette écriture est celle du partage des capitaux propres et de l'élimination des titres de la société consolidée détenus par la société consolidante. C'est une écriture qui se passe au journal de consolidation, c'est-à-dire qu'elle concerne le groupe et non l'une ou l'autre des sociétés. Le poste Titres de participation (titres de la société consolidée détenus par la consolidante) au crédit permet d'annuler les titres détenus par la mère en échange des capitaux propres apportés par la fille (capital et réserve de la société consolidée).

Cela me semble plus juste, est-ce clair pour vous ?

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 15:13 par Membre
Message édité le 12/10/2007 15:14 par Mandrake
Bonjour,

quand je dis qu'il faut réviser encore et encore les consolidations le week-end!

On ne m'écoute pas!!

Cordialement

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 15:13 par Cris38
Citation : lna2b @ 12.10.2007 à 15:07
Re_

Je rectifie : cette écriture est celle du partage des capitaux propres et de l'élimination des titres de la société consolidée détenus par la société consolidante. C'est une écriture qui se passe au journal de consolidation, c'est-à-dire qu'elle concerne le groupe et non l'une ou l'autre des sociétés. Le poste Titres de participation (titres de la société consolidée détenus par la consolidante) au crédit permet d'annuler les titres détenus par la mère en échange des capitaux propres apportés par la fille (capital et réserve de la société consolidée).

Cela me semble plus juste, est-ce clair pour vous ?

OUI daccord beaucoup plus clair.
Cela veut donc dire qu'au prélable, dans les comptes de la mère , il y a eu une écriture de l'achat de titre de participation?
c'est gentil
merci pour ce cours...

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 15:24 par Membre
Bonjour,

oui, les titres figurent dans le bilan de la société mère (sinon pas de participation et donc pas de consolidation). Bilan qui, lors du cumul des comptes, fût retranscrit dans le journal de consolidation.

Cordialement.

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 15:30 par Lna2b
Sans commentaire Mandrake ! :-)

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 16:06 par Membre
Une question me taraude.

Une seule personne, je pense, est apte à y répondre!

Pourquoi effectuer un retraitement de première consolidation?

Re: écriture consolidation

Ecrit le : 12/10/2007 16:35 par Vincent2
Bonjour Mandrake,

Il n'est pas utile de faire des remarques sur le fait de devoir réviser pendant le week-end. Tout le monde peut faire des erreurs et tout le monde peut se poser des questions.
Pour votre question au sujet de l'écart de première consolidation, il est bien évident que vous ne devez pas beaucoup réviser le week-end sinon vous pourriez y répondre, et vous seriez au courant que le règlement CRC 99-02 ne reprend plus la terminologie écart de première consolidation, mais fait directement appel à la décomposition de cet écart en écart d'évaluation, et écart d'acquisition.
Je rappel que les comptes consolidés ont pour but de présenter la situation économique d'un groupe de la manière la plus fidèle possible.
Ainsi, il est évident que des plus-values éventuelles (écart d'évaluation), ainsi que la constatation d'un éventuel goodwill (quelques fois un badwill) permettent de retranscrire dans les comptes la réalité économique de l'existant juridique.
Je vous laisse raisonner sur ces pistes de réflexions pendant ce week-end...

Bonne soirée.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID