Soirée du recrutement

Ecart chiffres d'affaires et recettes encaissées

5 réponses
8 355 lectures
Ecrit le : 11/05/2010 11:11 par Lili80
Bonjour,

Lorsqu'un commerçant (artisan etc...) vous donne le détail de sa caisse : ventilation des recettes par CB, chèques et espèces et que vous avez un écart (en plus ou en moins) par rapport à ce qui est déposé en banque, alors que faites vous?

Personnellement, je déclare l'écart en CA imposable sur la déclaration de TVA lorsqu'il y a plus d'argent déposé que ce que le client nous indique (après avoir bien sur verifié qu'il ne s'agit pas d'autre chose que du CA).

Mais est-ce bien la bonne méthose employé ?

Car je sais que certains cabinet attendent vraiment le bilan pour faire les éventuelles régul.

Bien cordialement.

Merci.

Re: Ecart chiffres d'affaires et recettes encaissées

Ecrit le : 11/05/2010 15:00 par Jex94
Bonjour,

Est-ce que ces écarts ont tendance à se lisser dans le temps ?

Est-ce que les écarts correspondent à des chèques remise à l'encaissement mais non encore crédités à la fin du mois ?

Cdt,
Jex

--------------------
Jex94

Re: Ecart chiffres d'affaires et recettes encaissées

Ecrit le : 11/05/2010 16:08 par Lili80
Bonjour,

En fait cela arrive qu'il y ait des écarts en effet dus au délai d'encaissement des chèques mais je ne considère pas cela comme un écart (en l'occurrence) car cela se régularise vite (au plus tard début du mois suivant).
En rechanche il arrive que mon client ne déclare pas de recette CB (dans son livre de caisse) pour un jour donné alors qu'en banque il soit crédité en recette CB pour un montant qu'il ne nous donne pas... Voilà le type d'écart que je constate.

Cordialement.

Re: Ecart chiffres d'affaires et recettes encaissées

Ecrit le : 13/05/2010 02:06 par Level19
Bonjour,

je penses que dans votre cas, il faut faire la part des choses entre un écart d'encaissement (différences entre le montant de la prestation facturée et le montant payée) et la non comptabilisation du chiffre d'affaire dans le cas de ces paiements en CB.

Pour ma part dans le cadre d'écart d'encaissement et compte tenu du nombre de transactions comptabilisées, nous utilisons un compte d'attente 475xxx caisse créditrice et un 475xxx caisse créditrice pour comptabiliser l'écart. Ensuite nous le soldons soit mensuellement soit à l'inventaire bilan par le 658 ou le 758.

Dans le cas du CA payé en carte Bleu, il faut récupérer la facture de la prestation et la comptabiliser. En cas de contrôle, vous pourriez mettre un doute dans l'esprit de la fiscalité, car le traiter en écart d'encaissement pourrait être assimilé à "faire du black"....

Pour ne pas être bloquer dans votre rapprochement, passer l'écriture en 471 et ensuite solder le 471 avec la PJ fournie. Au besoin, refaire la facture.

Au final, il faut faire preuve de bonne foi car il est plus facile de jouer à Calimero avec le Fisc en arguant d'un problème de compétence voir de manque d'information (mais c'est relatif) que leur donner l'impression que l'on a essayé de frauder.

Aux besoins, faites "peur" à votre client pour les risques encourus et il gagnera en rigueur dans la tenue de son journal de caisse.

Bon courage

Re: Ecart chiffres d'affaires et recettes encaissées

Ecrit le : 17/05/2010 09:30 par Lili80
Bonjour,

Malheureusement pour ce qui est de "faire peur" au client etc etc cela est fait régulièrement et cela ne change en rien. Nous avons un certain nombre de clients qui ne nous donne même pas de caisse : un chiffre écrit une une feuille blanche chaque mois qui correspond (selon lui) à un CA.

Enfin, pour ce qui est de mon problème, je ne peux pas demander de facture à mon client sachant qu'il s'agit d'un boucher, celui-ci laisse simplement un ticket de caisse à ses clients.

Par ailleurs, je ne comprend pas en quoi on fraude sachant que l'on déclare l'écart et donc qu'il paie donc sa TVA ?

Merci.

Re: Ecart chiffres d'affaires et recettes encaissées

Ecrit le : 17/05/2010 09:58 par Level19
Bonsoir Lili 80,

Il n’y a pas forcément fraude effectivement mais malheureusement, un bon contrôleur du fisc est par nature suspicieux et donc un encaissement supérieur aux CA peut être un indicateur d'anormalité.

Normalement tu recoupes ton chiffres d'affaire comptable avec ton logiciel de caisse pour justifier ta compta.

Si tu ne peux fournir un comparatif, il faut avoir une procédure de remontée de CA assez solide.
Et dans l'absolu ta caisse (la machine) doit pouvoir te sortir un Z (un récapitulatif) du chiffre d'affaire encaissé dans la journée.

Pour ma part, étant sur des restaurants avec une multiplicité de facturettes, un peu comme toi, je recoupe tous mes encaissements, et mes CAC sont très attaché à la justification du CA, car dans l’esprit du fisc, ces secteurs « d’artisanat » sont réputés pour faire du black.

Sinon ta méthode de réintégrer le CA avec retraitement de la TVA est très bonne.

Bon courage
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Revue Fiduciaire