INES

Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

12 réponses
3 467 lectures
Ecrit le : 18/10/2009 15:47 par Vincelille
Bonjour à toutes et à tous.

Je viens de lire vos messages formulés depuis le début des épreuves du DSCG.

Je suis surpris par certains d'entre eux, notamment en ce qui concerne le niveau de difficulté des épreuves et les éventuels hors sujets de certaines questions.

Je n'ai pas encore lu les différents sujets. Les corrections commencent semaine 43.

Cependant, dès à présent, il convient de rappeller quelques principes :
- les épreuves du DSCG ne sont pas des épreuves de récitation de cours pour lesquelles des révisions de dernières minutes suffisent ;
- le volume d'enseignement (c'est-à-dire hors temps de travail en BU ou chez soi ou en groupe) à consacrer pour chaque unité varie de 140 heures à 180 heures (c'est mentionné dans le BOEN !) ;
- même en cas de dispense d'épreuve (et non "d'équivalence" comme on le lit parfois), les savoirs et les savoir-faire contenus dans le programme des UE du DCG doivent être maîtrisés par le candidat au DSCG ;
- les épreuves du DSCG sont des épreuves de synthèse au cours desquelles le candidat doit faire preuve d'analyse et de réflexion (dans le sens de réfléchir), c'est le mois que l'on puisse demander après quatre à cinq années d'études supérieures ;
- les membres du jury sont aptes à évaluer, par rapport au contenu des copies, la capacité du candidat à réfléchir sur un problème donné, à analyser une situation et à la rédaction.

Il est donc évident que c'est avec bien du mal (ou de la chance) que le candidat qui ne consacre pas le temps nécessaire à la préparation réussisse au DSCG.

C'est pourquoi il existe des formations ad hoc.

J'espère que ces précisions seront utiles à celles et ceux qui veulent continuer ou entreprendre dans cette voie.

Bon courage.

Cordialement.

Un professionnel, enseignant et membre du jury.

--------------------
ENSEIGNANT EN DSCG
ET DIRECTEUR DE CABINET EC.

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 18/10/2009 16:36 par Farid_bis
Citation : Vincelille @ 18.10.2009 à 15:47
Bonjour à toutes et à tous.

Je viens de lire vos messages formulés depuis le début des épreuves du DSCG.

Je suis surpris par certains d'entre eux, notamment en ce qui concerne le niveau de difficulté des épreuves et les éventuels hors sujets de certaines questions.

Je n'ai pas encore lu les différents sujets. Les corrections commencent semaine 43.

Cependant, dès à présent, il convient de rappeller quelques principes :
- les épreuves du DSCG ne sont pas des épreuves de récitation de cours pour lesquelles des révisions de dernières minutes suffisent ;
- le volume d'enseignement (c'est-à-dire hors temps de travail en BU ou chez soi ou en groupe) à consacrer pour chaque unité varie de 140 heures à 180 heures (c'est mentionné dans le BOEN !) ;
- même en cas de dispense d'épreuve (et non "d'équivalence" comme on le lit parfois), les savoirs et les savoir-faire contenus dans le programme des UE du DCG doivent être maîtrisés par le candidat au DSCG ;
- les épreuves du DSCG sont des épreuves de synthèse au cours desquelles le candidat doit faire preuve d'analyse et de réflexion (dans le sens de réfléchir), c'est le mois que l'on puisse demander après quatre à cinq années d'études supérieures ;
- les membres du jury sont aptes à évaluer, par rapport au contenu des copies, la capacité du candidat à réfléchir sur un problème donné, à analyser une situation et à la rédaction.

Il est donc évident que c'est avec bien du mal (ou de la chance) que le candidat qui ne consacre pas le temps nécessaire à la préparation réussisse au DSCG.

C'est pourquoi il existe des formations ad hoc.

J'espère que ces précisions seront utiles à celles et ceux qui veulent continuer ou entreprendre dans cette voie.

Bon courage.

Cordialement.

Un professionnel, enseignant et membre du jury.

Bonjour vincelille,

J'ai bien lu votre message et je suis tout à fait d'accord avec vous!
C'est les règles du jeu et libre à chacun de les respecter, d'en jouer ou de les contourner!Par contre, j'aurai voulu avoir un renseignement, est ce qu'il y à une délibération du jury lors du calcul de la moyenne générale d'un candidat?
En gros, si un candidat se retrouve avec 9.75 de moyenne, peut-il espérer voir sa note arrondie à 10 en plus des majorations par unité d'enseignement?

Merci pour votre réponse et bon courage pour les corrections.....et par pitié, un peu d'indulgence..

Cordialement

--------------------
Futur détenteur du DEC

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 18/10/2009 18:01 par Alina
Bonjour,

Fraudrait penser à faire des sujets de 4h en compta et audit, et pas des sujets de 4h30 !

cordialement

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 18/10/2009 19:23 par Poseidon86
Bonjour Alinea,

Votre propos démontre un certain manque de maturité.

Les sujets sont étudiés pour tester les performances du candidat et pas pour mettre en oeuvre un sujet de 4 heures parce que l'épreuve fait 4 heures.

Que croyez vous donc.

Je vais bientôt passer le DEC et l'épreuve écrite dure 5h30. Pensez vous sérieusement que le sujet soit créé en fonction de cette durée?

Nous savons d'ores et déjà que le sujet est fait pour une durée supérieure, au moins 6 heures

Poseidon

--------------------
Cabinet B.D.A. Experts-Conseils
29 Avenue Victor HUGO - B.P. 79
79102 THOUARS CEDEX

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 18/10/2009 19:58 par Djahim
Bonjour, j'ai passé la comptabilité cette année. Le sujet était faisable en 4h. D'un autre côté je pense que les sujets sont fait en fonction de la durée de l'épreuve.

Cordialement.

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 18/10/2009 20:12 par Poseidon86
Bonsoir,

Le sujets sont toujours fait pour être un peu plus long que le temps prévu pour être certain que la durée prévue par le référentiel soit respectée.

En tout état de cause, il s'agit juste d'une question d'organisation

--------------------
Cabinet B.D.A. Experts-Conseils
29 Avenue Victor HUGO - B.P. 79
79102 THOUARS CEDEX

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 18/10/2009 23:16 par Micka
Citation : Poseidon86 @ 18.10.2009 à 20:12
Bonsoir,

Le sujets sont toujours fait pour être un peu plus long que le temps prévu pour être certain que la durée prévue par le référentiel soit respectée.

En tout état de cause, il s'agit juste d'une question d'organisation

Bonsoir,

Dire que les sujets sont trop longs n'est peut-être pas mature, effectivement. Mais faire volontairement des sujets trop longs me semble absurde.
A quoi sert alors une palette d'évaluation allant de 0 à 20 ? Autant noter les candidats de 0 à 17 !
Le sujet doit être faisable par l'enseignant dans le temps imparti. Sinon, il y a un problème !
Lorsqu'un professionnel ne peut pas fournir une information avec une qualité attendue dans le temps fixé par le client, il refuse la mission...

Nous sommes dans une société où il faut toujours aller de plus en plus vite, au détriment de la qualité. Je pense que le temps devient une source de sélection trop prééminente.

Cordialement,
Michaël


--------------------
Il faut beaucoup de motivation et de persévérance pour gravir le mont DEC !

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 19/10/2009 07:52 par Poseidon86
Bonjour,

Pour Micka : généralement, les concepteurs du sujet le font temps imparti pour la simple et bonne raison qu'ils le concoivent et donc le maîtrisent.

Par contre, aux yeux du candidat, il est plus long car il doit s'approprier le sujet, réfléchir et trouver la solution. Le barême 0 à 20 n'est donc pas remis en cause.

On peut conclure que la durée d'une épreuve dépend avant tout du candidat.

Il m'est arrivé de ne pas finir toutes les questions d'une épreuve comme de finir avant le temps imparti.

Cordialement.

--------------------
Cabinet B.D.A. Experts-Conseils
29 Avenue Victor HUGO - B.P. 79
79102 THOUARS CEDEX

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 19/10/2009 10:11 par Ndine
Citation : Vincelille @ 18.10.2009 à 15:47

Cependant, dès à présent, il convient de rappeller quelques principes :
- les épreuves du DSCG ne sont pas des épreuves de récitation de cours pour lesquelles des révisions de dernières minutes suffisent ;
- le volume d'enseignement (c'est-à-dire hors temps de travail en BU ou chez soi ou en groupe) à consacrer pour chaque unité varie de 140 heures à 180 heures (c'est mentionné dans le BOEN !) ;
- même en cas de dispense d'épreuve (et non "d'équivalence" comme on le lit parfois), les savoirs et les savoir-faire contenus dans le programme des UE du DCG doivent être maîtrisés par le candidat au DSCG

Cordialement.

Un professionnel, enseignant et membre du jury.

Bonjour,

Je vous remercie Vincelille pour ces remarques : il est toujours constructif d'avoir l'avis d'un enseignant.

En ce qui concerne le temps de travail exigé et nécessaire pour travailler et obtenir le DSCG je suis d'accord, et celui ou celle qui se lance dans cette préparation doit être conscient (e) de la somme de travail exigé.

Simplement, je trouve qu'il y a une autre problématique, et je vous indique une partie d'un message que j'ai mis sur le forum : " Depuis la réforme, le DSCG s'est ouvert à d'autres profils. Ainsi les titulaires de master de gestion ou autres ont la possibilité de présenter le DSCG (il faut simplement justifier d'un niveau Master). Ils souhaitaient de cette façon élargir et enrichir les profils des futurs experts comptables.

Ainsi, il y a des personnes comme moi qui se présentent sans du tout être passé par le cursus classique qui maintenant est derrière nous : DECF puis DESCF.

Ma question est donc la suivante : la nouvelle réforme devant également s'adapter aux nouveaux profils est-il bien cohérent de mettre dans les épreuves du DSCG des éléments du programme du DCG que nous n'avons jamais passé ?!".

Je consacre 2 ans à temps plein pour travailler le DSCG et j'ai déjà un bac + 5, cela fera 7 ans d'études.
Il ne m'est pas possible de travailler pendant un an le DCG qui est considéré comme un pré-requis.

Je comprends que si l'on souhaite devenir EC il faut maitriser le droit des sociétés..mais la réforme permet à des personnes comme moi de présenter le DSCG, alors faut-il que nous fassions 8 ans d'études + 3 ans pour devenir EC quand les autres en font 8 ?

Cordialement.


--------------------
En préparation DSCG

Re: Dscg - remarques quant aux messages postés jusqu'à maintenant...

Ecrit le : 19/10/2009 11:48 par Matty
Message édité le 19/10/2009 11:49 par Matty
Bonjour,

si vous appliquez ce principe de considérer que les trois premières années ne sont pas requises pour ceux en 4°, 5° années et plus à d'autres domaines, comme la médecine ou autre, considéreriez-vous cela comme pertinent ?

Les dispenses accordées en trop grand nombre (pour moi, c'est de la "politique", de la "diplomatie", du lobbying dans certains cas) ont leur revers.

Il ne reste plus que deux épreuves qui ne peuvent faire l'objet de dispenses et qui ne constituent que grosso modo le programme de la synthèse droit-comptabilité, avec l'avantage de pouvoir les subir indépendamment.

Même les épreuves qui constituaient la synthèse économie-comptabilité peuvent être l'objet de dispenses...

Il est donc évident et sain que les deux épreuves restantes constitueront un filtre.

L'expertise comptable peut s'ouvrir à d'autres profils, pas de problème. Mais il faut quand même une maîtrise des bases, et même davantage car le DCG, ce ne sont pas que des bases mais déjà des développements conséquents dans certaines UE.

Après, comme Vincelille, je suis entièrement d'accord. Il n'y a pas de HS sur les sujets incriminés.

L'aspect pratique de conseil sur l'UE 1 en particulier est tout à fait pertinent.

Si certains pensent que le droit, c'est apprendre des règles par coeur et les recracher telles quelles, demandez des QCM, ce sera plus rapide, même pour les correcteurs (c'est une boutade).

Le droit demande à être appliqué, sinon, c'est une matière morte, inutile.

Bon courage à tous.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe