ACE

Droit et compta: pourquoi choisir !

40 réponses
8 631 lectures
Ecrit le : 22/07/2004 13:23 par Levana
En fait, j'ai passé le decf à l'intec et j'attend les résultats aujourd'hui ou demain. normalement et si tout se passe comme prévu, ma moyenne en droit doit etre comme la tienne.
le droit m'interesse enormément.
tu as raison, si on ne passe pas le CAPA ce n'est pas la peine de faire du droit. en fait je suis très motivée mais je ne veux pas choisir entre le droit et l'expertise comptable. je veux vraiment faire les 2 mais je ne trouves personne qui comprend ce projet.

tu m'as dis que tu as réussi à faire une maitreise de droit en étant en cabinet. comment à tu fais? dans quelle fac?? tu as fait ta maitrise par correspondance???

moi, je passe le descf en décembre et j'espère pouvoir m'inscrire en droit l'année prochaine.
as tu déjà entendu parler de l'Institut droit des affaires à ASSAS ???

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 22/07/2004 14:12 par
Essaye à Lille, maitrise en droit des affaires...
Je l'ai passé tout en travaillant, et c'était la pire année de ma vie !
Mais je l'ai eu ! Avec un peu de volonté... J'ai ensuite fait un dess en droit des affaires (mais en arrêtant professionnellement), et dans la foulée j'ai passé le crfpa... JE L'AI EU !! et je passe bientôt le capa...

Le droit, c'est génial, surtout dans les cursus juridiques, car en decf/descf, on n'apprend pas à raisonner juridiquement... J'ai appris cela en dess... Et c'est ultra logique, comme des mathématiques... Et en pratique, c'est pareil : ultra intéressant, sinon plus !!
Tout le contraire pour moi de l'expertise où j'ai vraiment senti un décalage entre ce qu'on apprend en descf et la pratique.
Je ne peux que te soutenir dans cette voie !

Au fait, j'ai réussi à intégrer la fac de lille en maîtrise. Mais à Assas, il ne me prennaient qu'en licence, et sous réserve de réussir un examen à l'entrée ! (j'avais demandé un dossier à l'époque...)

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 22/07/2004 14:35 par Levana
Merci beaucoup pour ses infos.
ça me conforte dans ce que je veux faire en me disant que si quelqu"un l"a déjà fait c'est que c'est possible!!!!

tu as donc abandonner le DEC ????

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 22/07/2004 14:58 par Oim
Je t'ai adressé un message privé ---> dans ton mail, donc.

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 28/07/2004 15:03 par Titin-
De la comptabilité au droit, il n'y a qu'un pas.
la comptabilité mene à tout, y compris aux métiers juridiques..

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 28/07/2004 15:06 par
Tu n'as qu'à passer les examen droit, tu verras...
Il n'y a aucune équivalence pour le cursus de droit (à l'inverse les juriste ont des dispenses d'UV dans l'Expertise-comptable)
Moi, je sais de quoi je parle, j'ai une maîtrise de droit, que j'ai passé après le descf (4 années après, et tout en travaillant)...

La comptabilité mène à tout, à condition de pouvoir en sortir...

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 28/07/2004 16:45 par
Salut,

Eh bien justement Oim, tu es la preuve que l'on peut changer de domaine, dans une certaie mesure, après des études de comptabilité.
Je connais des EC qui ont changer de métier et qui ont passés un master de finance, gestion de patrimoine.
Cependant le droit et la fiscalité est un domaine important dans le métier d'EC et c'est pour cela que l'accent est mis dessus durant la formation.

Le problème des diplômes classiques comptables (DECF,DESCF) est qu'ils sont mal reconnues ou valorisés comparé aux formations universitaires. Les équivalences ne vont donc que dans un sens.
Avec une MSTCF on peut accéder à un master mais pas avec un DECF.

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 28/07/2004 21:59 par Titin-
Oim,
pour moi, il n'y a pas un diplôme qui soit meilleur qu'un autre, ou un diplôme plus facile qu'un autre, que cela soit pour une MSG, un DECF, une MSTCF, un DESCF, une ESC, ou encore un DESS ou DEA...etc... il faut travailler et s'investir.

Par contre, lorsque je tombe sur un site, qui descend la filière classique, ( DECF, DESCF, DEC) même si je suis pas expert comptable, je me dois de réagir. D'un côté, je me dis que si on critique tellement cette filière, c'est certainement par jalousie et à cause des nombreux débouchés professionnelles qu'offre la filière comptable. honnêtement, je trouve domage qu'on arrive à faire valoir un DESS, rien qu'en faisant des comparaisons sur notre filière. Puis après analyse des programmes, souvent on se rend compte que les matières enseignées sont loins d'être différentes, mais quasi identiques. Un "copier coller" sur le DECF. Comme le souligne patrick professeur d'université et expert comptable, la filiere classique a besoin d'être représentée.

lorsque je dis : de la comptabilité au droit , il n'y a qu'un pas :
en effet, il n'est pas rare de voir des experts comptables, s'inscrire dans des DESS à dominance juridique, j'ai travaillé dans un cabinet comptable, et les clients lorsqu'ils sont confrontés à un problème juridique, le premier reflexe qu'ils ont, c'est de composer le numéro de téléphone de l'expert comptable. En général, c'est pour une question d'ordre fiscal ou social, cela peut concerner aussi la redaction d'un bail commercial, et aussi le reglement d'un litige à l'amiable. Toutes ces activités, amenent les experts comptables à se spécialiser dans un domaine particulier. Evidement, lorsque l'expert ne sait pas faire, ou ne peut pas intervenir, il oriente toujours le client vers l'avocat. L'expert comptable ne remplace pas l'avocat, il ne peut pas défendre un client devant une juridiction, mais simplement l'avocat et l'expert font un travail complementaire. Inversement, certains avocats font appel aux expert comptables en tant qu'expert judiciaire, pour eclaicir des dossiers. Vous voyez les deux fonctions ne se font pas en concurrence, elles sont complementaires.

Parmi, les etudiants en comptabilité, un grand nombre se passionne pour les questions juridiques, le droit est une matière très interessante. C'est une discipline qui demande des qualités redactionnelles et aussi une logique. ( je suis loin d'être un juriste, je ne suis pas expert comptable, je suis simplement un petit comptable, je dis petit car je suis un junior, je débute tout juste dans la profession ). il y a une emission que j'apprecie beaucoup à la TV sur france 2, "Faites entrer l'accusé" ou la procédure d'un procés est en général bien expliquée. En fait, je trouve que cette emission est pédagogique.

Oim, après un DESCF, vous pouvez postuler dans certains DESS juridique.

Exemple, le DESS Droit des Affaires et Fiscalité (GEFIRE)

Citation : "Extrait d'un courriel avec le directeur de ce DESS"

L'accès à un DESS est contrôlé de façon exclusive par le Directeur de la formation
Pour ma part , j'estime que certains diplômes présentent un certain degré d'équivalence avec le diplôme de maîtrise de droit :
maîtrise de gestion et MSTCF
Diplôme délivrés par les Ecoles de commerce (dominante ou option juridique)
Diplôme de l' HEDREA
Diplôme de sciences po
Etc ....

Donc je ne vois pas pourquoi j'écarterais une candidature provenant d'un étudiant titualiare du DECF, et du DESCF.

Cependant j'attire votre attention sur le fait que notre formation est destiné au personne qui s'orientent vers les métiers d'avocat en droit des sociétés, droit fiscal ou de juriste d'entreprise.

Cordialement
Le directeur de la formation.


@+

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 29/07/2004 09:23 par Oim
Je dois répondre à ce tissus d'âneries

- Tout d'abord un éclaircissement : la rédaction de baux commerciaux est interdite aux EC, c'est incroyable de voir que des cabinets le fassent. C'est honteux, surtout quand on voit la complexité du sujet. Les baux commerciaux sont une affaire de spécialiste. L'EC qui se permet de rédiger des baux ne sera pas couvert pas son assurance en cas de pépin. Et c'est normal, il n'en a pas la compétence, même si il croit qu'il est ultra-coméptent en tout, même en baux commerciaux. De toute façon, en cas de litige, les faiblesses du contrat de bail apparaîtront rapidement.
Dire que l'EC sont uniquement complémentaires, en omettant de préciser qu'ils sont souvent en concurrence (les baux commerciaux... C'est HONTEUX), c'est une vision parfaitement naïve des choses...
- en outre, les diplômes sont différents, et OUI, certains sont meilleurs que d'autres. Pourquoi crois-tu que les gens se battent aux concours en fin de prépa, pour intégrer HEC ou l'ESSEC plutôt qu'une ESC de province ?
Et bien c'est simple : HEC a les meilleurs profs qui soient, des intervenants exceptionnels, un budget largement supérieur aux autres écoles, une renommée internationale... et en +, les genS qui y sont ont des capacités de travail énormes...
Généralement, les gens qui affirment qu'il n'y a pas de différence entre les écoles disent cela parce que cela les arrange... Je sais de quoi je parle, j'ai fait une "petite" école de commerce, et j'ai travaillé pendant mon activité pro (et pour mon mémoire) sur des cours et des bouquins rédigés par d%s profs d'HEC...
Peut-être que l'on peut rentrer après MSTCF dans certains DESS juridiques, mais de là à affirmer qu'ils ont une équivalence avec la maîtrise de droit... C'est n'importe quoi.
Exemple : la rédaction d'une lettre d'intention (préalable à une acquisition) : l'EC va dire : c'est simple, je suis hyper bon en droit (j'ai fais un dess), alors je la rédige. Sauf que là, on arrête de rigoler, car si on n'a pas en tête le droit des obligations (programme de licence-maîtrise), alors on se fait avoir et les conséquences sont extrêmement lourdes... Pour l'acquéreur et donc pour l'EC !
(surtout je pense qu'en +, il ne sera pas couvert par son asssurance)

Re: Droit et compta: pourquoi choisir !

Ecrit le : 29/07/2004 09:49 par Levana
Je trouve cette discussion passionnante car elle reflète exactement la réalité professionnelle à savoir la "rivalité" entre les EC et les avocats (l'ordre des experts comptables et celui des avocats sont les meilleurs ennemis !!!).

les avocats accusent les Ec de leur prendre leur boulot !
Avec tout le respect que je dois au métier d'avocat il ne faut quand même pas occulter la réalité professionnelle: quand un EC à un client qui lui demande un conseil juridique, je voit mal l'EC le renvoyer vers un avocat... L'Ec doit être en quelque sorte "pluridisciplinaire" et être à même de conseiller son client lorsque ce dernier le souhaite.

cependant Oim a raisonsur un point: l'EC ne peut se permettre de rédiger des documents juridiques, surtout quand ceux ci relèvent exclusivement de la compétence des avocats.

En réalité (et Oim va certainement me contredire !) les EC ont plus de connaissances juridiques que les avocats n'ont de connaissances comptables....
et c'est de ce fait que provient cette mésentente cordiale !

un client va préférer demander conseil à son EC pour monter une société (choix de la société, avantages, inconvénients....)
par contre ce même client ne demandera pas à son avocat comment comptabiliser ses produits et ses charges....

entendons nous bien, l'Ec n'est pas là pour prendre la place de l'avocat mais pour travailler avec lui....
c'est dommage qu'il n'y ai pas une meilleure entente entre ces deux professions... comme si il était impossible pour les comptables d'aimer le droit et inversement.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe