Distinguer les comptes individuels, sociaux et les comptes consolidés

Article écrit par (1287 articles)
Modifié le
70 210 lectures

Comptes annuels, comptes individuels, comptes sociaux ou comptes consolidés : que recouvrent ces différentes notions ?

Sous les termes de comptes annuels, comptes individuels ou comptes sociaux et de comptes consolidés se cachent des réalités juridiques et économiques très différentes qu'il est important de comprendre si l'on veut être en mesure de comprendre les résultats publiés par les grands groupes.

Les comptes publiés par les grands groupes sont issus d'une technique qui s'appelle la consolidation.

Les comptes individuels ou comptes sociaux sont les comptes d'une entreprise unique

Le terme comptes individuels est parfois utilisé par opposition aux comptes consolidés. Le terme comptes sociaux fait référence aux sociétés.

Quel que soit le terme employé (comptes annuels, individuels ou sociaux), il s'agit là de désigner les comptes des sociétés prises isolément, les comptes d'une seule entité, entreprise ou société.

Chaque société membre ou non d'un groupe, société mère ou filiale établit son bilan, son compte de résultat et ses annexes (lorsqu'elle dépasse les seuils).

Les comptes consolidés concernent les groupes de sociétés

Les sociétés ne sont pas toujours isolées. Elles peuvent prendre des participations dans d'autres sociétés. Elles ne seront donc plus seules.

Les comptes consolidés présentent alors la situation financière du groupe tout entier comme s'il s'agissait d'une société unique. Les comptes individuels de chaque société qui compose le groupe remontent ainsi à la société mère qui établit les comptes consolidés à l'aide d'une technique que l'on appelle la consolidation.

Les petits groupes, qui ne dépassent pas deux des trois seuils suivants au cours de deux exercices consécutifs n'ont pas l'obligation d'établir des comptes consolidés :

  • total de l'actif du groupe inférieur à 24 millions d'euros ;
  • chiffre d'affaires total inférieur à 48 millions d'euros ;
  • effectif inférieur à 250 personnes.

Les comptes consolidés sont approuvés par l'assemblée générale ordinaire de la société tête de groupe ou société mère en même temps que ses comptes individuels.

L'intérêt de la distinction entre comptes individuels et comptes sociaux

Chaque société y compris la société mère publie ses comptes individuels ou sociaux. La société tête de groupe publie en plus les comptes consolidés du groupe.

Savoir quels comptes sont présentés dans la communication financière

La communication financière des grands groupes c'est à dire les résultats annoncés dans la presse se fait toujours sur la base des comptes consolidés.

Mais les comptes individuels, surtout de la société mère restent importants. Les comptes individuels de la société tête de groupe (et non les comptes consolidés) permettront le versement de dividendes.

Donner une image fidèle du groupe et de ses performances financières

En comptabilité française, les titres des filiales sont comptabilisés au coût historique dans les comptes de la société mère.

En consolidation, la valeur comptable des actifs de la filiale remplacent le coût historique dans les comptes de la société mère.

La consolidation permet de substituer la masse des actifs et passifs de la filiale à la valeur des titres détenus par la société mère, à la date de la consolidation ou date d'établissement des comptes consolidés.

_____________________________


Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.