Bonjour,

      Je dois dissoudre une Sarl de famille (soumise à l'IR), devenue Unipersonnelle, suite au décès de mon épouse. Cette société n'a plus d'activités depuis plusieurs années et se trouve en " sommeil "

Elle présente un bilan plat qui sera au 31/12

A l'Actif,       il ne reste plus que des liquidités          500€               Total Actif 500

Au Passif,      Capital social                                     7622

                    Report a nouveau                            -30691

                    Résultat exercice                               - 824

                    Mon compte courant d'associé           24393              Total Passif 500

  • Suis-je dans une situation de dissolution amiable ou judiciaire ? puisque en théorie il faudrait que je rembourse la dette de mon compte courant d'associé avec le restant des disponibilités, ce qui est impossible.
  • Et si je fais une dissolution amiable, comment va se présenter mon bilan de liquidation :

Faut-il que je passe une écriture d'abandon du compte courant pour enlever la dette, ce qui va générer je pense un profit exceptionnel pour l'année....avec toutes les conséquences fiscales et sociales qui s'en suivent.....Est-il judicieux de faire une dissolution en 2020 ou 2021 ?

Dans une société soumise à l'IR, ce compte courant peut-il être considéré comme des " quasi capitaux propres " (puisqu'à l'origine il était destiné à reconstituer le capital...), laissé tel quel au bilan et qui disparaitra à la liquidation.

Dans ce même contexte, les pertes peuvent elle être affectées au compte courant.

Merci d'avance pour votre aide précieuse

Cordialement