EFL

Différences de conversion

14 réponses
30 482 lectures
Ecrit le : 24/07/2006 16:25 par Abo76
Bonjour à tous,

Nous avons des créances et des dettes en devises. A l'inventaire, nous comptabilisons des écarts de conversion en 476 (perte latente) ou 477 (gain latent). Je voudrais savoir comment présenter la contre-partie de ces comptes au bilan.
Merci pour votre aide.

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 24/07/2006 16:36 par Sssine
Bonjour,

Si j'ai bien saisi votre problème, vous vous demandez comment matérialiser la contre-partie des comptes 476 et 477 au bilan.

Le "schéma" est automatique ! En effet, si vous constatez un gain latent sur vos clients en devise, l'écriture sera la suivante:

411. Clients X

(à) 477. Ecart de conversion Passif

De fait, dans le bilan, le créance sur le client augmente et vient "gonfler" le poste Clients. Cette contrepartie est matérialisée par l'écart de conversion Passif présent au Passif...

En fait, il n'y a rien de spécifique à réaliser... outre ces enregistrements.
A moins que vous ne vouliez parler de l'annexe ?

Ai-je bien compris votre question ?

Cordialement,

Sssine

--------------------
Sssine

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 24/07/2006 16:46 par Fleur9311
Bonjour,

Je viens de lire le topic et cela m'interesserait de connaitre les mentions à faire figurer dans l'annexe au sujet des écarts.

merci

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 24/07/2006 16:49 par Abo76
Merci sssine pour votre réponse,

Je suis d'accord avec votre écriture dans le cadre d'un gain latent sur le poste client.
Ma question est de savoir comment présenter au bilan la contrepartie d'un ECA lorqu'il s'agit d'une perte latente sur une créance client par exemple.
Faut-il présenter la contrepartie en diminution des clients à l'actif ou bien la faire figurer au passif dans le poste "autres dettes" en vertu du principe de non compensation.
Comprenez vous ma question ?

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 24/07/2006 19:38 par Lapuce
Bonjour,

Dans le cas d'un écart de convertion actif, il faut diminuer le compte clients puisque le montant de la créance perd de la valeur.

CDT

--------------------
Titulaire du DESCF. Comptable unique à temps partiel. Recherche un deuxième poste pour compléter son activité professionnelle. On en apprend jamais assez, la connaissance est une source d'enrichissement!

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 25/07/2006 12:09 par Abo76
Merci Lapuce,
Donc j'en conclue que dans ce cas on peut compenser un solde débiteur avec un solde créditeur. C'est donc une exception au principe de non compensation.

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 25/07/2006 12:30 par Locompta17
Bonjour,

Je me trompe peut être, mais ce n'est en aucun cas une compensation. Une compensation serai le fait de diminuer un poste d'actif en soldant un poste de passif déjà existant (et vice versa).

Dans ce cas on mouvemente un compte. Avec le principe de la partie double, il y a toujours un débit et un crédit correspondant.

J'espèrer que vous comprenez ce que j'essaie de dire.

Bonne journée

--------------------
MSTCF 2006 DESCF 2006

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 25/07/2006 14:03 par Lapuce
Bonjour,

Je confirme les dires de locompta, le fait de créditer un compte client n'a rien à voir avec le principe de non compensation.
On le crédite car la valeur de la créance diminue en raison d'un taux de change défavorable.

Le principe de non compensation signifie que l'on ne peut pas compenser une dette fournisseur avec une créance client.

CDT

--------------------
Titulaire du DESCF. Comptable unique à temps partiel. Recherche un deuxième poste pour compléter son activité professionnelle. On en apprend jamais assez, la connaissance est une source d'enrichissement!

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 25/07/2006 14:06 par Abo76
Ce que je veux dire, c'est qu'il est obligatoire d'isoler les clients créditeurs des auxiliaires clients et de les porter au passif.
Idem pour les fournisseurs débiteurs.

Re: Différences de conversion

Ecrit le : 25/07/2006 14:13 par Abo76
Lorsque vous passez des écritures d'écarts de change, vous les passez dans les comptes auxilaires ou non.

Je m'explique, est ce vous passez l'écriture suivante :

D 476 / C DUPONT qui vient donc impacter la balance auxiliaires CLIENTS

Ou bien une écriture de ce type :

D 476 / C 411 XXX "Clients, différences de conversion".

Suis-je clair ?
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
ESCG