Salut à toutes et à tous,

Mon fils, qui commerce beaucoup avec la Hongrie et la Roumanie, se trouve (et me place !) devant une difficulté d'estimation de coût d'acquisition.

Il a acquis une immobilisation auprès d'un fournisseur roumain, avec règlement en 3 fois, fin de mois. Le cours du lei ayant évolué, le règlement effectif ne correspond plus bien évidemment au montant enregistré le jour de la facturation (acquisition), en immobilisation comme en compte 404.

La solution simple est certes de passer la différence de change de manière habituelle en 666 ou 766, selon le cas.

Mais eu égard au fait que le PCG prévoit expressément l'intégration de l'escompte au coût d'acquisition (en soustraction, sans utilisation du compte 765 donc), ne pourrait-on, ou ne devrait-on pas, par similitude, ajouter (perte, 666) ou retrancher (gain, 766) la différence de change au coût d'acquisition de l'immobilisation ?

De même ne faudrait-il pas ajouter au coût d'acquisition les frais bancaires correspondant au virement à l'étranger ?

Quid par ailleurs de la position de l'administration fiscale (car les amortissements vont varier avec la base amortissable) ?

MERCI.