Comptalia

Dépréciations et valeur comptable

3 réponses
1 774 lectures
Ecrit le : 16/04/2014 17:26 par Papico

Bonjour,

j'ai un petit problème concernant les dépréciations,

je sais qu'il y'a dépréciation si la VNC (valeur nette comptable) est supérieur à la valeur actuelle,

je sais que la dépréciation modifie la base amortissable dans la mesure ou pour calculer l'amortissement on prendra la valeur actuel qu'on répartit sur la durée restante.

Mais j'ai un gros problème : En faisant un exercice j'ai lu qu'on pouvait pas avoir une valeur comptable inférieure à celle obtenue sans dépréciation, je comprends pas cette phrase ni le principe, j'aimerai avoir une explication pour mieux comprendre.

Cordialement

Re: Dépréciations et valeur comptable

Ecrit le : 18/04/2014 22:41 par Fabrice Heuvrard

Bonsoir,

Auriez-vous un exemple car votre paraphe est peu compréhensible...

Cordialement.



--------------------
 
Expert-comptable et commissaire aux comptes

Re: Dépréciations et valeur comptable

Ecrit le : 19/04/2014 21:17 par Papico
Message édité le 19/04/2014 21:58 par Icovellauna

ça concerne le calcul de la reprise sur dépréciation dans un tableau d'amortissement.

Re: Dépréciations et valeur comptable

Ecrit le : 22/04/2014 13:17 par Proftournesol
Message édité le 22/04/2014 13:18 par Proftournesol

Bonjour Papico,

le PCG précise :

2.2.3 - Suivi des dépréciations

Les règles relatives à l'évaluation des dépréciations lors de leur première constatation s'appliquent à leur évaluation postérieure.

En particulier, lorsque l'indice montrant que l'actif avait pu perdre de la valeur a disparu ou diminué, la valeur d'usage est réestimée, la dépréciation est ajustée et le plan d’amortissement est modifié de manière prospective. Toutefois, la valeur nette comptable d’un actif, augmentée suite à la reprise d’une dépréciation, ne doit pas être supérieure à la valeur nette comptable qui aurait été déterminée (valeur brute moins amortissements) si aucune dépréciation n’avait été comptabilisée pour cet actif au cours des exercices antérieurs.

Suite à une reprise sur dépréciation (c'est-à-dire à l'annulation totale ou partielle d'une dépréciation antérieure), il peut arriver que la VNC obtenue soit supérieure à la VNC (pour le même exercice) du plan initial d'amortissement, avant toute dépréciation. D'un point de vue économique, la simple annulation d'une dépréciation ne doit pas pouvoir conduire à augmenter la valeur économique d'un bien par rapport à sa valeur initiale non dépréciée. (c'est-à-dire finalement enregistrer une plus value potentielle, en contradiction avec le principe de prudence).

J'imagine que votre manuel vous donne des exemples où cela se produit.

Cordialement,



--------------------
Modérateur Compta OnlineEnseignant DCG / DSCG
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK