Dépréciation des actifs financiers et pertes de crédit attendues

Article écrit par (98 articles)
Modifié le
1 512 lectures

Le modèle de dépréciation des actifs financiers et des créances commerciales a été modifié par la norme IFRS 9. Il se base sur une vision plus prospective qui oblige à anticiper les défaillances futures. Cette anticipation provient de la gestion du risque de crédit.

Les actifs financiers sont ainsi classés dans 3 catégories selon le niveau du risque de crédit. Ce risque peut être faible, s'être détérioré au cours de l'exercice, ou présenter des preuves objectives de défaillance à la clôture de l'exercice.

En comptabilité, le risque de crédit se traduit par la comptabilisation des pertes de crédit attendues qui prend la forme d'une dépréciation.