CEGID

Départ d'un expert comptable salarié désirant monter son cabinet

2 réponses
3 351 lectures
Ecrit le : 14/11/2007 22:36 par Ecindependant
Bonjour,

Salarié d'un cabinet d'expertise comptable, je souhaite monter mon propre cabinet.

Autant j'ai mis longtemps à prendre ma décision, autant je souhaite aller vite, et ce d'autant plus que j'ai déjà un potentiel commercial à exploiter.

Je fais appel à vous car je me pose - entre autres - les questions suivantes :
- quelles formalités entreprendre AVANT de démissionner ?
- quelle forme juridique choisir (indépendant ?, EURL, SARL, SELARL). Je sais qu'il existe des sites présentant des comparatifs. Mais je voudrais connaître votre sentiment, votre expérience concernant ce choix,
- quelle est la séquence la plus rapide à suivre pour créer la structure, l'inscrire à l'ordre et commencer réellement mon activité.

Merci par avance pour toute info.

Re: Départ d'un expert comptable salarié désirant monter son cabinet

Ecrit le : 16/11/2007 23:39 par Riss77
Le mieux c'est de demander à son employeur non ?

Re: Départ d'un expert comptable salarié désirant monter son cabinet

Ecrit le : 24/11/2007 09:35 par Gof
Pour mon propre cas, le départ a été dur à gérer.
D'une part, les démarches d'inscription à l'ordre : assurance, dossier et organisation.
D'autre part, le problème du détournement de clientèle.

En effet, il faut surtout penser à ce dernier point qui n'est pas agréable. Vos clients vous apprécient sûrement et souhaiteront vous rejoindre. Malheureusement, sans accord avec votre ancien employeur, cela va être difficile.

Pour l'organisation, il faut savoir qu'il faut être inscrit pour pouvoir créer une société. C'est encore plus vrai en commissariat aux comptes. La première démarche est donc de s'inscrire au plus tôt pour bénéficier de la prochaine commission. En indépendant, il semblerait que cela soit plus facile avec l'URSSAF. Je connais des personnes qui ont pu s'immatriculer avant de passer en commission, étonnant ?

Pour la structure, c'est votre choix, sachant qu'il y a des règles à respecter. Il faut simplement savoir que le coût en société est plus important en matière de cotisations puisque vous, ainsi que votre société doivent être inscrit au tableau de l'ordre, donc double cotisations.

J'espère avoir pu répondre brièvement à vos questions.

Bonne continuité,

gof
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
MASTER FEC