CEGID

La délocalisation : piège ou réalité ?

32 réponses
30 156 lectures
Ecrit le : 31/05/2005 19:46 par Olivier_du_76
Message édité le 09/06/2005 17:30 par Olivier_du_76
Voila, je pense que je lance un pavé dans la mare, mais d'abord j'aime bien lancer des pavés et ensuite je pense que c'est un sujet qui va plaire à certains d'entre nous.

Tout d'abord je vais me présenter succintemment pour que vous ayez une idée de qui je suis. Comme mon prénom l'indique je m'appelle Olivier et je suis EC dans un grand cabinet de la Seine Maritime. Permettez moi de ne pas en dire plus, c'est déjà beaucoup !

Au sein du cabinet nous sommes, comme beaucoup d'entre nous, toujours à la recherche de gains de productivités. Nous avons déjà mis en place les outils de la société toulousaine Xperts, à savoir le traitement automatisé de la banque et des factures. Les gains réalisés, déjà conséquents, nous poussent à aller encore plus loin. Ainsi nous nous interressons à la délocalisation de la saisie. Nous n'avons rencontré que peu d'interlocuteurs serieux sur cette activité. Beaucoup disent n'importe quoi ou proposent des tarifs supérieurs à notre coût de revient de traitement avec nos solutions logicielles actuelles. Au niveau logiciels d'ailleurs,cette même société dont nous sommes clients offrent (à notre avis mais si vous connaissez autre chose, je suis curieux !) le meilleur système, permettant un controle des échanges et de l'avancement du travail effectué. Ce n'est donc pas à ce niveau là que se posent nos questions mais plutôt au niveau de la localisation géographique de la cellule délocalisée.
De plus faut il etre présent sur place via la création d'une structure ou vaut il mieux utiliser des structures pré-existantes ?

J'espère que certains d'entre vous me soumettrons leurs expériences et je vous en remercie d'avance !

Olivier_du_76

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 09/06/2005 10:12 par
Du point de vue économique, si on admet que la délocalisation entraîne une moindre solvabilité des consommateurs par les licenciements qu'elle entraîne, donc une baisse de CA, donc des difficultés voire des disparitions de commerces, et d'entreprises en général, et par ricochet une solvabilité encore plus détériorée du marché consommation, la délocalisation n'est-elle pas une balle dans le pied in fine ?
nous oublions que nous dépendons aussi du pouvoir d'achat du salarié. C'est bien de faire des gains de productivité, mais il faut encore trouver après un client pour acheter le produit avec la super marge. Et dire ça, c'est aussi un pavé, non ?
Henri

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 09/06/2005 11:01 par
Réponse à Olivier,

Je m'appelle Slim et je suis EC tunisien. Notre cabinet a tenté une expériene de délocalisation avec un cabinet du sud de France. Malgré que nous avons dédié une équipe à ce projet, notre interlocuteur français a géré le projet d'une manière très légère et sans beaucoup de conviction : absence de procédures, les collaborateurs français se sentaient menacés par cette "micro-délocalisation", aucun déplacement en Tunisie.

Inéluctablement le projet était voué à l'echec. Mais nous sommes prêt à refaire l'expérience avec un cabinet sérieux.

Je peux vous en dire plus si vous êtes encore intéressés.

Slim

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 09/06/2005 11:46 par Nath
A titre indicatif, pourrais-tu nous renseigner sur la fourchette de prix de ton cabinet pour un forfait mensuel de tenue de comptabilité, afin qu'on puisse se rendre compte des économies potentielles à réaliser?

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 09/06/2005 12:31 par Olivier_du_76
Je pense qu'avant d'aller plus loin il faut séparer, comme le souligne à juste titre Maxime, l'aspect productivité de l'aspect client final.

Nous ne recherchons pas la productivité pour la productivité mais bien pour, in fine, l'augmentation sensible du temps disponible à la recherche de nouveaux clients et en amélioration du service fourni aux actuels !

Contrairement aux aspects néfastes que Maxime évoque, la délocalisation ne détruit pas forcemment, elle modifie la donne. J'en veut pour exemple le secteur textile qui a délocalisé depuis de nombreuses années la fabrication. En France nous avions les compétences pour rester leader sur ce marché, or quels sont les fabricants qui restent en France ? Peu voir plus.

Résultat : le textile en France s'est recentré sur la distribution. Le client final achète toujours avec un pouvoir d'achat similaire car le prix lui, a chuté.

Mais recentrons nous sur notre activité. Nous reflechissons à une délocalisation d'activité a valeur ajoutée négative ! La saisie comptable est un emploi de temps pharaonnique pour quelle conclusion ? On ne facture pas nos heures sinon le client part en courant ! Donc délocaliser cette activité n'est que récupérer notre perte !

L'interlocuteur du client reste bien le collaborateur en charge de son dossier. Cependant celui ci pourra etre plus réactif, voire anticiper des évènements, en faisant de la gestion de trésorerie prévisionnelle par exemple, chose qu'il ne peut pas faire aujourd'hui vu sa charge de travail.

Je suis allé à Bucarest recemment rencontrer des personnes qui recoivent un nombre important de dossier d'un de nos confrère parisien. Surprenant ! La qualité est identique à celle du cabinet pour un coût divisé par 5 ! L'aspect technique est maitrisé de A à Z via le logiciel Scanweb d'Xperts qui n'est qu'un peu plus complet que ce que nous avons au cabinet. Bref les outils permettent aujourd'hui de ne pas perdre la main sur le traitement.

Et la encore le cabinet délocalisateur à gardé le même nombre de collaborateur avec une rentabilité nette multipliée par 3. Ca aussi ça m'a l'air d'être un pavé, non ?

Olivier_du_76

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 09/06/2005 14:29 par Patrick
Très intéressante l'intervention d' Olivier.

Je m'interroge cependant sur plusieurs points:

- S'il est vrai que la tenue classique de comptabilité rapporte moins, peut -on dire qu'un cabinet perd de l'argent, où ne fait-il que perdre par rapport à la marge attendue en effectuant des travaux comptables classiques?

Je rappelle tout de même que l'heure de facturation moyenne est selon le CSOEC, de 53,50 euro toutes activités confondues en France.

Relativisons...

- De plus, je m'interroge sur la faisabilité à grande échelle, de la délocalisation de comptabilité. Il y a certes, et je n'en doute pas une seconde, des confrères étrangers tout à fait capables de faire le travail et ceci avec une qualité parfaite.

Ceci dit, quel serait le travail des collaborateurs de cabinets en France, si l'on délocalise entièrement: faire de la gestion de Trésorerie, des business plans, du conseil en organisation, en gestion de patrimoine?

Pour des PME de 50 collaborateurs peut être, mais pour les 90% d'entreprises française squi emploient 1 salarié ou moins, sûrement pas...

Patrick

--------------------
Professeur agrégé d'économie-gestion, titulaire en Université.
Examinateur au DEC et au DESCF.
Expert-Comptable indépendant en province.

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 09/06/2005 14:41 par
Message édité le 09/06/2005 15:07 par COC Admin
Bonjour,
Je m'appelle Nadhem, je suis Expert Comptable Stagiaire dans un grand Cabinet Parisien. Je suis Tunisiens, et je réside en France depuis 7 ans, oû j'ai eu mon DECF, DESCF, aprés une Ecole de Commerce. L'expérience de la sous-traitance de la comptabilité devient un atout pour les Cabinets qui disposent d'une quantité importante de factures d'achats et de ventes à saisir pour ses clients. J'ai eu l'occasion de travailler pour un cabinet qui a pris la décision de sous-traiter tout ce qui est saisie de factures AC, VE, OD de salaires, la BQ. La plupart des cabinets font ça en Tunisie et au Maroc, vu que le plan comptable est pratiquement le même, pas de problèmes au niveau de la langue, compétences disponibles sur le marché et à moindre coût...Sur le plan opérationnel, il faut créer une entité sur place, qui peut être soit tout à fait indépendante soit une succursale appartenant au cabinet Français mais avec un associé du pays choisi ( en l'occurrence la Tunisie ou le Maroc ). J'ai l'avantage de maîtriser la Comptabilité Française et Tunisienne, donc facilité de donner les explications nécessaires et formation des assistants sur place. J'ai une structure toute prête à commencer le travail, avec un système assez évolué pour la sécurisation des données...Il faut dire que je dispose de tous les éléments servant à la mise en place de ce système, donc si vous souhaitez qu'on approfondisse plus la discussion, je suis partant.
Je ne sais pas si j'ai le droit de vous communiquer mes coordonnées, mais je vous les donne : Tél : *******, e-mail : *******

Information
Bonjour,

Nous ne souhaitons pas que le Forum serve de relais commercial à un particulier ou à une société.
Rien en vous empêche de vous enregistrer sur le Forum et de contacter en privé les autres membres, ainsi que les visiteurs qui voudront bien laisser leur coordonnées sur le Forum...

Cette discussion très intéressante reste toutefois ouverte à tous.

Cordialement,

L'équipe de modération
Compta Online

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 09/06/2005 17:27 par Olivier_du_76
Je rejoins tout a fait Patrick, à savoir que cette délocalisation que nous envisageons ne peut pas convenir à toutes les structures.

J'aurai tendance à dire tant mieux ! En effet même si je suis preneur d'une telle évolution, je ne voudrai pas etre le plébisciteur forcené de cette délocalisation.

C'est à mon sens une voie que ne manquerons pas d'emprunter les cabinets à structure "importante" si le calcul est vraiment interressant. Pour d'autre aux structures plus modestes la solution est dans la mutualisation. Une confrère parisienne a fédéré deux autres cabinets afin de délocaliser au Cameroun. D'après son expérience terrain, tout se passe bien et la cellule déportée traite le travail des 3 cabinets.
Ils n'auraient pas pu le faire en leur seul nom, chacun de leur coté.
Nadhem, quelle est la solution technique que vous employez pour l'envoi des documents, le traitement ? A t'on un feed back permanent de ce qui se passe sur place? C'est plus l'aspect technique sui m'intrigue, le lieu de traitement est secondaire, beaucoup de nos confrères traitent déjà en Roumanie, Madagascar, Cameroun, Tunisie, Maroc, Ile Maurice ... la liste est longue.
En ce qui concerne l'unité délocalisé, je suppose qu'elle doit etre constituée en entité juridique locale et éventuellement avoir une filliale en France ?

Olivier

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 10/06/2005 15:24 par
Message édité le 10/06/2005 15:44 par COC Admin
Message à Bendaoud :

Apparement vous ne savez pas lire !!!!

Ce forum est un Forum de discussion PAS UN RELAIS COMMERCIAL !

Votre message a été supprimé !

Frédéric

Information
Bonjour,

Nous ne souhaitons pas que le Forum serve de relais commercial à un particulier ou à une société.
Rien en vous empêche de vous enregistrer sur le Forum et de contacter en privé les autres membres, ainsi que les visiteurs qui voudront bien laisser leur coordonnées sur le Forum...

Cette discussion très intéressante reste toutefois ouverte à tous.

Cordialement,

L'équipe de modération
Compta Online

Re: La délocalisation : piège ou réalité ?

Ecrit le : 10/06/2005 20:25 par
Votre discussion est intéressante et j'ai été moi même amené à me poser cette question. Je travail dans un cabinet d'expertise comptable et je me suis rendu compte que dans certaines situations une entreprise était mieux à délocaliser. Quand il y a un collaborateur indisponible un ou deux mois, il vaut mieux sous-traiter que d'embaucher un CDD. En effet, l'entreprise n'a pas à former ou n'a pas à chercher un collaborateur expérimenté (ce qui est difficile à trouver rapidement). Je connais une entreprise qui fait de la saisie mais elle se trouve en France, c'est donc encore moins compliqué que quand l'entreprise est à l'étranger.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe