RECEIPT BANK

Délai pour le dépôt de la déclaration d'impôt sur la fortune immobilière 2018

Article écrit par Cattier Clotilde sur LinkedIn (404 articles)
Modifié le
2 199 lectures
Des commentaires administratifs et un délai pour déposer sa déclaration d'IFI

La Direction Générale des Finances Publiques vient de publier un communiqué de presse dans lequel elle octroie un délai pour le dépôt des déclarations d'impôt sur la fortune immobilière (IFI) 2018.

La date limite pour déposer les déclarations d'IFI est ainsi fixée au 15 juin 2018, quels que soient le format de déclaration (papier ou télédéclaration) et le lieu de résidence des contribuables (France ou étranger).

Le site internet de l'administration fiscale précise que le report au 15 juin concerne le dépôt des déclarations d'IFI et de revenus. Toutefois, cette tolérance n'est applicable qu'aux redevables de l'IFI (les non redevables de l'IFI sont tenus de déposer leur déclaration de revenus dans les délais prévus initialement).

Ce communiqué précise par ailleurs que les commentaires de l'administration fiscale relatifs à l'IFI ont été publié le 8 juin.

Enfin, les contribuables ayant déjà déposé leur déclaration d'IFI sont autorisés à la modifier jusqu'au 15 juin (pour tenir compte, le cas échéant, des commentaires publiés par l'administration fiscale), sans pénalités.


Clotilde Cattier

Clotilde Cattier, avocate spécialisée en fiscalité, inscrite au Barreau de Paris.
Contact : contact@clotilde-cattier.com

Après avoir passé deux ans chez STC Partners et six ans chez Taj (Deloitte), Clotilde a rejoint le cabinet Room Avocats, en Suisse. Elle partage son temps entre Paris et la Suisse.

Ses principaux domaines d'intervention, en fiscalité française et internationale, sont les suivants :

  • fiscalité patrimoniale (restructuration de patrimoine, transmission de patrimoine, acquisition/détention/cession de biens immobiliers, etc.) ;
  • fiscalité des particuliers (imposition des cadres internationaux et des dirigeants, traitement fiscal des pensions de retraite versées sous forme de capital, etc.) ;
  • installation en Suisse de personnes physiques et de sociétés ;
  • fiscalité générale des entreprises (restructurations, assistance à contrôle fiscale, intégration fiscale, problématiques de remontée des liquidités, etc.) ;
  • fiscalité immobilière (fiscalité des marchands de biens et des promoteurs immobiliers) ;
  • fiscalité internationale (transactions transfrontalières, traitement fiscal des flux internationaux, etc.) ;
  • opérations de fusions-acquisitions ;
  • régularisation de la situation fiscale des français détenant des avoirs non déclarés à l'étranger.
Twitter   Facebook   Google Plus   Linkedin

RECEIPT BANK