Défauts en entretien d'embauche : ce qui est possible de citer

Article écrit par (298 articles)
Publié le
Modifié le 05/05/2019
15 954 lectures
Dossier lu 22 029 fois

Lors d'un recrutement, l'aspect de la question sur les défauts du candidat peut sembler plus difficile, mais il n'en est rien. Le tout est de savoir présenter ses défauts sous un angle acceptable, de les tourner à son avantage, en montrant comment ils ont pu se révéler utiles dans votre travail.

Les défauts positifs que vous pouvez citer en entretien d'embauche

A chaque défaut que vous citez en entretien, vous devez les présenter de manière positive et des faiblesses qui peuvent être améliorées. Comment faire ? Voici quelques exemples.

Autoritaire, directif, aimer tout contrôler

Etre autoritaire laisse penser qu'il sera compliqué de vous faire travailler au sein d'une équipe. Pourtant, face au recruteur vous pouvez tourner ce trait de caractère en quelques chose de positif. Vous pouvez préciser que vous aimez mettre vos idées en avant. Votre côté leader peut être apprécié en fonction du poste auquel vous postulez.

Désordonné, désorganisé

Vu sous cet angle, il est sûr que vous n'allez pas faire rêver et que vous n'allez pas forcément intéresser le recruteur. Au lieu de le laisser se faire sa propre opinion sur le sujet, vous pouvez plutôt lui expliquer que vous avez tendance à faire plusieurs choses à la fois, voire trop de choses à la fois.

Distrait, déconcentré

Cela ne signifie pas que vous n'avez pas de capacité d'écoute, c'est juste que vous avez besoin de calme pour avancer dans votre travail. Vous pouvez préciser que vous ne pouvez pas travailler dans le brouhaha ambiant et si tout le monde n'est pas concentré auprès de vous.

Abrupt, direct

A la place, vous pouvez préciser que vous avez tendance à dire ce que vous pensez si des collègues venaient à vous poser la question sur un sujet en particulier. Attention, ce type de défaut peut allumer une sonnette d'alarme dans la tête du recruteur, surtout si c'est pour devenir chef d'équipe. Être abrupt et prendre des décisions à la hâte, ce n'est pas ce qui est forcément recherché.

Obstiné

Cela signifie que si vous rencontrez un problème dans votre travail, vous n'allez pas baisser les bras mais vous battre afin d'atteindre vos objectifs. Cela peut même être catégorisé dans la question des qualités tellement il est simple de le placer en défaut. Ce trait de caractère oscille entre l'ambitieux et le perfectionniste.

Impatient

Bien que ce soit votre défaut, vous pouvez dire que vous avez hâte de voir les retours liés à votre travail pour en apporter quelques améliorations si nécessaire. Une personne impatiente peut être quelqu'un qui apporte des solutions rapides à un problème. Si vous êtes impatient de voir les résultats d'un travail, c'est que ce travail vous motive et que vous êtes pleinement investi dans ce projet. Précisez que vous n'êtes pas impatient du style à perdre votre sang froid vis à vis de vos collègues ou de vos supérieurs, cela peut être utile.

Lent

La lenteur est un bon défaut car vous pouvez argumenter sur le fait que vous êtes minutieux et que vous effectuez un travail très réfléchi. Vous démontrez ainsi au recruteur que vous rendez un travail de qualité au lieu de rendre un travail rapidement. En bref, la lenteur peut s'assimiler à la recherche de la perfection.

Bavard

De nombreuses fois vous avez eu cette remarque à l'école, c'était un vilain défaut ! Et au travail, cela peut être assimilé à votre côté sociable. Vous pouvez aimer le contact avec les gens et aimer discuter pour apprendre et comprendre. En tant que candidat à une offre d'emploi, cela démontre sans aucun doute une bonne capacité d'adaptation.

Timide, réservé

À éviter si votre entretien concerne un emploi qui demande de s'exprimer et de communiquer. Mais pour le reste, l'introverti passera pour quelqu'un de calme, posé, mesuré, et qui ne parlera pas pour ne rien dire. Si vous visez une fonction administrative, par exemple, cela peut presque représenter une qualité. Tentez de démontrer par la même occasion que cela ne signifie pas un manque de confiance en vous, seulement un trait de caractère.

Susceptible

Voici comment vous pouvez le présenter : les remarques peuvent vous blesser mais vous les prenez comme des critiques constructives et cela vous permet de vous améliorer. Cela peut sembler plus dur à convaincre comme défaut mais il suffit de choisir le bon angle pour en parler avec le recruteur. L'objectif est de lui montrer que ce défaut permet de t'améliorer.

Les défauts à éviter lors du recrutement

C'est une question courante mais difficile, à laquelle on a parfois peur de répondre honnêtement. Malgré tout, il est important de savoir y répondre de manière crédible et adaptée selon le poste. Evitez à tout prix les défauts de type agressivité, laxisme qui sont, en général bloquant pour la plupart des recruteurs.

Répondre que vous êtes trop perfectionniste ou trop minutieux, et transformer vos défauts en qualités, cela ne passe plus auprès des recruteurs. Ils sont tout simplement fatigués de l'entendre ! Voici d'autres exemples de réponses à éviter :

  • je n'ai pas vraiment de défauts, je suis une personne facile à vivre et efficace dans le travail ;
  • je suis trop dynamique ;
  • j'ai les défauts de mes qualités et les qualités de mes défauts ;
  • je suis tenace... jusqu'à l'entêtement ;
  • ma grande franchise m'a parfois joué des tours ;
  • mon enthousiasme me pousse parfois à l'excès ;
  • mes défauts sont minimes par rapport à mes qualités ;
  • je suis exigeant avec moi-même, je le suis également avec les autres.

Que pensez-vous qu'il se passe si vous répondez mal à cette question ?

La manière la plus simple de traiter cette question est de dire simplement la vérité. Inutile de s'arracher les cheveux à essayer de trouver un défaut qui selon vous plaira à votre interlocuteur. Vous ne savez pas ce qui lui fera plaisir.

En fait, le plus angoissant, c'est que tout candidat que nous sommes partons du principe qu'il pourrait y avoir une mauvaise réponse à cette question. Alors qu'il n'y a pas de mauvaise réponse, il y en a juste certaines qui sont meilleures que d'autres !

Les recruteurs ne tiennent pas une liste des pires défauts qu'ils ne souhaitent pas retrouver en la personne qui se trouve en face d'eux. Vous n'allez pas être éliminé du processus de recrutement car vous avez eu le malheur de prononcer le défaut qu'il ne fallait pas.

Cette question est une manière pour le recruteur de connaître votre répondant et de découvrir comment vous vous exprimer sur vous-même.

Dites simplement la vérité. Apprenez simplement à vous raconter et à reformuler. Il ne s'agit en effet pas de dire « j'arrive toujours en retard » ou « je suis colérique ». Il y a deux catégories de défauts : ceux que vous pouvez présenter sous un angle de vue professionnel et les autres. Par exemple, il peut devenir difficile de formuler différemment un défaut lié à la ponctualité. En effet, comment argumenter positivement que vous arrivez toujours en retard ?

Par contre, il faut savoir que vous devez obligatoirement trouver une réponse à cette question. Un défaut, n'importe lequel cité ci-dessus, avec la bonne explication qui prouve que votre défaut peut apporter quelque chose de positif à l'entreprise, que votre manière de fonctionner est un tout et que vous êtes le bon candidat pour le poste. La pire des réponses serait de lui indiquer que vous n'avez pas de défaut !

Méthodes pour parler de vos défauts lors de l'entretien



Montrez que vous êtes conscient de vos défauts

Vous pouvez faire preuve de remise en question et de critiques envers vous-mêmes, cela rendra une image positive de vous auprès du recruteur.

Une faiblesse est un trait de caractère qui joue en votre défaveur, cela est un fait. Toutefois, tout le monde a des faiblesses et chacun se bat au quotidien pour les cacher ou pour s'améliorer.

Le recruteur en face de vous possède également ses faiblesses. Il sait pertinemment que vous allez garder bien profondément vos pires défauts enfouis au fond de vous et que vous n'allez pas les divulguer lors d'un entretien d'embauche.

La méthode de prendre une tierce personne en exemple dans vos propos permet de conserver une partie du pouvoir dans la discussion en évitant de vous dévaloriser vous-même.

Exemple

« On dit de moi que je suis quelqu'un de plutôt ambitieux. »

Choisissez vos défauts avant l'entretien

Il est bien connu qu'un entretien d'embauche doit être bien préparé, et ceci pour toutes les étapes. Cela comprend bien entendu l'étape de la question sur vos défauts. Si vous n'avez pas anticipé et préparé votre réponse, vous risquez de vous retrouver bien embêté face au recruteur et de ne pas révéler de vous ce que vous pourriez souhaiter.

Ne pas réfléchir à ce que vous pourriez avancer comme faiblesse et vous risquez de ne pas répondre car aucune idée ne vous viendrait à l'esprit. Cela serait le pire scénario car le recruteur pourrait exiger une réponse et vous mettre dans l'embarras jusqu'à perdre pied ainsi que votre avantage sur la sélection du bon candidat.

Présentez une perspective d'amélioration

Afin de terminer sur une note positive, vous pouvez trouver des défauts qui peuvent être améliorés et cela permettrait de laisser le recruteur avec une bonne impression de vous. Un défaut qui peut se résoudre grâce à une formation par exemple.

_____________________________


Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.