Déclaration de TVA : quelles sont les tolérances liées à la crise ?

Article écrit par (153 articles)
Modifié le
11 151 lectures

Pour la déclaration de TVA d'avril au titre du mois de mars, les entreprises peuvent, si leur chiffre d'affaires a diminué, déclarer forfaitairement 80%, voire 50%, du montant déclaré le mois précédent.

Ce système exceptionnel s'applique tant que le confinement est imposé. S'y ajoute une tolérance antérieure, ouverte en période de congés, qui est élargie à la crise du Covid-19.

Elle prévoit que la TVA due peut-être estimée dans la limite d'une marge d'erreur de 20%.

Les journalistes d'actuEL Expert-comptable font le point dans un article que vous pouvez consulter gratuitement en cliquant ici.

Pour tester gratuitement actuEL Expert-comptable pendant 2 semaines, cliquez ici.