Les Geeks des Chiffres

Décision d'investissement en avenir incertain

3 réponses
14 193 lectures
Ecrit le : 13/11/2007 12:18 par Audrey91
Bonjour à tous,

Je suis en train de faire le point sur les choix d'investissement et j'ai du mal concernant la prise en compte du risque dans la décision.

En effet pour le DECF j'ai fait l'impasse... (ça ne tombe jamais au DECF mais au DESCF?)

Quelqu'un pourrais t'il me donner un exemple concret afin que je comprenne ce point là?

En effet je n'ai pas beaucoup d'exercice sur ce sujet.

J'ai cru comprendre qu'il suffisait de probalisé la VAN en calculant la variance et l'écart type, mais ensuite? Comment ma décision sera t'elle fondée?

Et lorsque l'avenir n'est pas probailisable?

Merci à tous.

Re: Décision d'investissement en avenir incertain

Ecrit le : 13/11/2007 13:28 par Affacturage
Quand tu fais le calcul de tes cash flows et que tu calcules les différentes VAN tu prends la valeur actuelle net de ton investissement la plus élevé.
en général on calcul plutôt le taux de rentabilité interne et on choisit la solution avec le taux le plus élevé.

--------------------
La provocation est l'art de chatouiller les stimulis de l'autre

Re: Décision d'investissement en avenir incertain

Ecrit le : 13/11/2007 13:53 par Audrey91
Merci pour ta réponse,

Mais ma question c'est plutôt les choix d'investissement en avenir incertain.

C'est à dire inclure une prime de risque ou autre.

Je crois me rappeller en cours d'un coefficient Béta et l'application de la loi normale pour les critères de choix. Il y a aussi le Maximin.....

Mais je ne comprends plus rien.....
Dans les livres il est difficile de comprendre.

Car le Calul de la VAN et du TIR (ou VANI ET TIRI) se fait seulement en avenir certain.

Mais comment calcul t 'on en avenir incertain.

Re: Décision d'investissement en avenir incertain

Ecrit le : 13/11/2007 16:47 par Affacturage
En général la méthode du BETA se fait sur le MEDAF le modèle des actifs financiers avec la prîme de risque .
En avenir incertain tu peux partir de l'élasticité de la demande par rapport aux prix
Ou sinon tu peux partir des espérances mathématiques et des variances pour un recours aux lois normales sur le chiffre d'affaires avec les tests d'hypothèses de confiance avec l'échantillonnage et tu calcules les marges et les charges fixes qui augmentent par pallier tout dépend

--------------------
La provocation est l'art de chatouiller les stimulis de l'autre
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Les Geeks des Chiffres