IGEFI

DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

287 réponses
112 711 lectures

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 03/05/2012 23:24 par Chouchoupitchou
Bonjour personne ne se lance sur les reponses par dossier pour l'epreuve 2?

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 04/05/2012 07:45 par Compta40
Bonjour,

Serait-il possible d'avoir des retours d'expèriences des personnes qui viennent de passer la soutenance du mémoire ?

Merci d'avance et bon courage à tous.

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 04/05/2012 08:22 par Omnes
Message édité le 04/05/2012 08:26 par Omnes
Bonjour, concernant l'epreuve de deontologie, il a été signalé en début d'épreuve que les références aux textes n'étaient pas demandés aux candidats! Mais apparemment pas dans toutes les salles! Cordialement

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 04/05/2012 11:20 par Chouchoupitchou
Bonjour, pour la déontologie c'était écrit sur le sujet que l'on ne devait pas citer les textes. Quelqu'un peut il nous dire quelles ont été les questions à l'oral pour le mémoire ? Merci

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 04/05/2012 12:21 par Marie80
Bonjour,

pour la soutenance, que j'ai passée en novembre, les questions sont très liées au sujet du mémoire. D'ailleurs pour info, moi qui avais peur d'avoir des questions de déontologie ou autre, dû à la disparition de l'oral, non je vous confirme que c'est bien un entretien sur le mémoire.

Les premières questions étaient assez générales sur le contenu du mémoire.
Ensuite ils m'ont posé des questions précises sur des points du mémoire, du style "page x vous dites que ..., pouvez-vous me dire dans quelle mesure cela ne contredit pas ce que vous dites ... (ailleurs)" En gros il faut garder à l'esprit que les examinateurs ont bien lu votre mémoire et qu'ils vont chercher en particulier à être sûr que vous en êtes l'auteur, et d'autre part que vous êtes bien spécialiste de votre sujet. Ces deux premières séries de questions rapidement posées, ils m'ont "titillée" sur mon apport à la profession, ils attendent alors que l'on défende notre mémoire, comme si on était commercial et que l'on devait le vendre.
D'ailleurs pour ceux qui ont des sujets très spécifiques : ils m'ont posé une question un peu déstabilisante : "de par le sujet, votre mémoire est certes très intéressant, mais est destiné à un nombre restreint de personnes car le sujet est très spécifique... Peut-on donc parler réellement d'apport à la profession, dans son ensemble ?" Ma réponse a été que justement, un mémoire par exemple sur un sujet plus général n'aurait pas apporté grand chose au nombre déjà traités, alors que sur mon sujet, un expert-comptable qui voulait faire cette mission serait bien content de trouver cette source car il n'était pas possible de trouver cette méthode dans les livres. Et l'autre examinateur a répondu "c'est vrai, c'est quand même un des buts du mémoire, et les mémoires sont rarement destinés directement à l'ensemble de la profession, car nos spécialisations sont diverses".
Bon après il faut quand même essayer de "vendre" qu'il servira au plus grand nombre...

Enfin la plus grande partie de l'entretien a été consacrée à des questions autour de mon mémoire mais pas directement liées, d'où l'intérêt de vraiment connaître son sujet mais aussi les notions qui s'en approchent.

Enfin un conseil : préparez bien votre intervention préliminaire de 10 mn en vous entraînant, ça fait vraiment mauvais effet de dépasser, certains de mes camarades se le sont fait reprocher.

Bon courage pour votre préparation,

Cordialement

--------------------

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 04/05/2012 13:20 par Compta40
Bonjour,

Merci Marie80 pour ce témoignage très intéressant.

Bonne journée.

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 04/05/2012 19:54 par Tom12
Bonjour,

J'ai passé l'épreuve 2 (Révision Légale) il y a quelques jours.

Personnellement, je ne fais que de l'expertise, le CAC c'est pas mon truc. J'ai travaillé les deux métiers, et franchement, autant je me régale en expertise, autant le CAC m'emballe pas, mais alors vraiment pas.

Or encore une fois, meme si j'ai trouvé certaines questions (notamment la partie juridique) abordables, je constate qu'il y a une orientation des differentes instances qui interviennent au niveau de la rédaction de l'épreuve d'EXPERTISE COMPTABLE, de tourner systèmatiquement autour de problèmatiques C.A.C.

Je sais pas si d'autres resentent la meme chose. Certes, on le sait tous que souvent c'est du C.A.C. qui tombe, mais je m'intérroge plus par rapport aux raisons de cette situation. C'est peut-etre un choix de la profession, qui a peur de voir diplomées des personnes habilitées à s'inscrire comme CAC mais qui n'ont pas le niveau. Du coup, on souhaite s'assurer que le candidate puisse faire du CAC sans risque ni pour lui, ni la réputation de la profession. Si tel est l'objectif, il est certes noble, mais oh combien reducteur.

Ceux qui veulent exercer un métier d'expert comptable, beh, c'est plus du juridique (mais gestion du risque juridique), du conseil, de l'optimisation fiscale, de la gestion qu'on fait. Le metier de l'EC comporte autant de risques pour la profession que le CAC. Et meme à mon sens un peu plus, puisque un mauvais conseil d'un expert comptable dans une petite entreprise peut causer plus de dégats à la réputation de la profession, qu'une personne qui ne sait pas comment rédiger tel ou tel rapport de C.A.C.

En fait j'ai l'impression que autant la profession se soucie qu'on puisse "faire du CAC en étant diplômé d'expertise comptable", autant, elle ne s'inquiete pas de savoir s'il y a des personnes diplomées qui ne savent pas faire de l'expertise comptable. J'ai vu des personnes qui sont très bonnes dans les deux, y compris dans des cabinets de taille moyen. Mais j'ai aussi eu des questions sur mes dossiers de certains CAC, qui sont dignes d'un cas peu techinque niveau DCG, ou qui ont "conseillé" des montages à mes clients sans intégrer tous les aspects fiscaux, ou patrimoniaux du client concerné. Or finalement, le risque n'est il pas dans les deux sens?

Bon, c'est vrai que je rale, peut-etre simplement parce-que c'est frustrant de bosser des problèmatiques fiscaux, comptables, de conseil ou de gestion qui demandent beaucoup d'investissement personnel et d'implication technique, pour sortir d'une epreuve en se disant que finalement, qu'on ne connait pas grande chose. Peut-etre que j'ai l'impression aussi qu'on considère que le CAC prime sur l'expertise, et que, beh, je suis du mauvais coté de la barrière. Mais pourquoi ne pas prévoir une répartition de la révision 50/50 comme pour la déontologie? Quitte à prévoir une note éliminatoire une peu plus importante, disons 8, voir 10 ? Ca serait peut-etre aussi efficace en ce qui concerne le niveau d'exigence de la profession quant à la qualité des diplomés, mais plus equitable pour ceux qui ne travaillent pas necessairement dans des gros cabinets d'audit.

En tout cas, ce sont des réflexions au bout de 15 ans en cabinet et de deux tentatives à l'écrite. On verra les résultats au mois de juin. Mais je pense qu'un jour, la profession devra vraiment reflechir sur ce point. J'ai peur, vu les differents temoinages que j'ai vu, qu'elle passe a coté de personnes qui pourraient porter haut les couleurs de la profession, mais qui n'arrrivent pas, ou qui se découragent en route, parce-que tous les cabients en France, ne font pas des TUP, ou des apports de titres à un EIRL.... Mais qui aident beaucoup de chefs d'entreprises et de microgroupes à tisser le tissue économique de nos régions.

Bon courage à toutes et à tous qui passent le mémoire, mes felicitations à ceux qui ont tiré leur epingle du jeu en debut de semaine. Je sais que personne n'est diplomée sans l'avoir meritée, sans avoir bossé dur (ce ne sont pas mes propos ci-dessus, que chacun soit assuré de cela!).

Bien cordialement

Tom

--------------------
Tom

Modérateur Compta Online

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 04/05/2012 21:54 par Chouchoupitchou
Bonsoir y a t il quelqu'un dautre qui peut nous eclairer sur loral du memoire ? Quelles questions ? Quelles tendances ? Merci

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 04/05/2012 22:24 par Ondine063
Bonjour,

Je viens de passer ma soutenance aujourd'hui... Et j'avoue être surprise et déçue...

Pendant 1 heure, je n'ai eu que des questions d'une seule personne et que sur les 10 première page de mon mémoire.

J'avais créer un kit complet d'outils ( ce qui avait été demandé dans la notice pour faire un apport à la profession et éviter le rappel de la réglementation)... je n'ai eu aucune questions... j'ai même du forcer un petit peu pour en présenter un .... au moins et on m'a dit que pour la profession l'outil ne servirai pas... j'ai défendu ma position

A la fin de l'entretien, les seuls commentaires mémoire trop léger(réglementation)... et mémoire trop lourd (niveau poids... impression papier glacé)

Ce soir, je ne sais pas quoi penser de ma soutenance.... aucunes questions par rapport au sujet de mémoire ... c'est à dire le développement d"une mission....

L'examinateur n°2, celui qui m'a accordé l’agrément n'a pas pu me poser de questions...

Et aucuns conseils, sur le retravail du mémoire ou éventuellement un changement de sujet.... ( car pour ne pas parler de la partie 3 , le coeur de mon mémoire... je pense que cela est très mauvais )...

Je suis vraiment déçu, j'ai consacré beaucoup de temps à ce mémoire... je l'ai fait lire à (***pas de style SMS***) de monde (professionnel, amical...) fait une formation.... et je ne pensais pas que ma soutenance se passerait comme ca...

Je vais attendre les résultats mais sans grand espoir...........

Cordialement.

Re: DEC Mai 2012 : vos impressions et commentaires

Ecrit le : 05/05/2012 13:03 par E_champ_02
Bonjour,

J'ai passé ma soutenance hier pour la deuxième fois. Cela s'est plutôt bien passé par rapport à la première fois d'autant plus que j'avais demandé à changer de jury. Un seul membre su jury avait lu mon mémoire et c'est ce dernier qui m'a posé des questions durant 45mn. Le deuxième membre s'est contenté de faire des remarques sur la forme, la présentation des annexes, etc.
Les questions posées étaient sur le fond du mémoire avec une discussion à chaque fois. Il vaut mieux maîtriser son mémoire car certaines questions demandent d'aller vite à la page concernée pour appuyer sa réponse. Dans mon cas, il est souvent arrivé que le jury me reproche de ne pas traiter certaines questions alors que dans le corps du mémoire la question est bien abordée. Je crois que c'est plutôt une façon de vérifier que nous sommes bien l'auteur du mémoire. Donc, lisez et relisez votre travail. Ma première soutenance à commencer par: votre mémoire n'apporte rien et s'était terminer par: je ne vois toujours pas d'apport dans votre mémoire et cela après 1h10 de questions. De plus sur la feuille d'évaluation il y avait : nous ne trouvons pas d'apport dans ce mémoire. C'est à dire aucune observation constructive.
Je ne sais pas ce que cela donnerait le 22 juin mais au moins je suis sorti de la soutenance satisfait des questions posées et de l'attitude ouverte du jury. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il s'agit de vendre son mémoire.Le jury est là pour s'assurer qu'on est bien l'auteur du mémoire et qu'on a l'expérience nécessaire sur le sujet.
Bon courage à tout ce qui passeront les jours à venir et surtout préparez bien les 10mn d'intervention en bien expliquant son parcours et bien poser la problématique du sujet en expliquant ce qu'on a voulu apporter.

Cordialement.
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
CEGID