CEGID

De grands cabinets d'audit et conseil créent la F3P

Article écrit par (199 articles)
Publié le
Modifié le 13/04/2018
5 287 lectures
Création de la Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires

Le F3P, c'est la Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires, nouvellement créée par de grands cabinets internationaux dont les Big Four, BDO, Mazars et Grant Thornton.

Un « club » fermé, réservé aux très grands cabinets internationaux.

BDO, Deloitte, EY, Grant Thornton, KPMG, Mazars et PWC ont créé une association, la Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires ou F3P.

Son but : mieux accompagner les acteurs de l'économie française de toutes tailles et être un acteur de la modernisation de l'exercice pluridisciplinaire des professions du droit, du chiffre et du conseil.

 

Une fédération qui regroupe les cabinets pluridisciplinaires présents dans 50 pays

C'est l'une des conditions pour adhérer à la F3P. Les cabinets membres doivent être présents dans plus de 50 pays et avoir en France, un activité pluridisciplinaire employant plus de 1 000 salariés.

Peu de cabinets d'expertise comptable et d'audit sont donc éligibles et peuvent devenir membres de la fédération qui souhaite défendre l'intérêt général par le « respect d'une très haute éthique professionnelle, la qualité des missions réalisées pour nos clients et le recrutement des meilleurs talents attirés par une formation et des opportunités professionnelles d'excellence ».

Il s'agit d'aider « quotidiennement les entreprises à relever les défis de la complexité et de la confiance » précise Bernard Gannier, président de la F3P élu pour deux ans.

 

Une fédération de grands cabinets pluridisciplinaires qui représente ses membres auprès des pouvoirs publics

Les entreprises pluridisciplinaires membres de la F3P ont pour ambition de « jouer un rôle actif dans la montée en valeur des entreprises, dans leur aptitude à s'internationaliser et se développer » et de « contribuer à une meilleure sécurité économique, juridique, sociale et financière ».

Cette volonté inquiète l'un des syndicats représentatif de la profession d'expert-comptable. Le syndicat ECF y voit un risque de clivage au sein de la profession.

Frédéric Rocci

Frédéric Rocci
Fondateur de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis avant tout un entrepreneur. Je cotoie et j'observe la profession comptable depuis plus de 20 ans. Rédacteur à mes heures perdues, j'affectionne plus particulièrement les sujets qui traitent des nouvelles technologies et du digital.
Découvrez comment communiquer sur Compta Online.

Twitter   Facebook   Linkedin