Comment réviser l'épreuve de finance d'entreprise du DCG

Article écrit par (521 articles)
Modifié le
1 460 lectures
Dossier lu 27 172 fois

Il faudra commencer les révisions au moins deux mois avant le début des épreuves compte tenu du nombre d'épreuves techniques de la deuxième année de DCG et des nombreux éléments techniques et d'analyse du programme de l'UE.

Que faut-il réviser ?

Il faut réviser l'intégralité du programme sans faire d'impasse mais il convient de hiérarchiser et d'ordonner vos révisions en :

  • élaborant un tableau synthétisant les thèmes tombés lors des sessions précédentes (voir l'article « Sujets DCG UE6 Finance d'entreprise : analyse statistique ») ;
  • repérant les thèmes récurrents qui semblent dès lors incontournables ;
  • identifiant les thèmes qui ne sont jamais tombés et dont la probabilité de tomber à l'examen augmente donc à chaque session ;
  • évaluant pour chaque thème vos compétences et donc l'intensité du travail à fournir : « moins vous maîtrisez le sujet, plus vous devez réviser ».

L'intégralité de votre cours doit avoir donné lieu à des fiches qui vous aideront à réviser. Vous devez l'avoir fait au fur et à mesure de l'année, elles seront complétées, notamment par des schémas de synthèse.

Vous pourrez vérifier que vous en connaissez suffisamment le contenu car les réponses attendues à l'examen sont précises en termes de maîtrise des outils techniques et d'analyse.

Fichier à télécharger

Les compétences que vous devez réviser

Vous devez pouvoir anticiper ce qui est attendu selon la question qui vous est posée. Ces questions reprennent les compétences du programme.

Vous devez donc pouvoir répondre à chacun des points ci-dessous.

1.1 La démarche de diagnostic 
Définir ce que recouvre le diagnostic financier, quels en sont les principaux axes.
Identifier les différentes méthodes du diagnostic financier.
Repérer les finalités, les destinataires du diagnostic financier.
Interpréter les documents de synthèse (bilan, compte de résultat, annexe) en précisant l'articulation.
Identifier et discuter les avantages et limites de l'analyse financière dans l'espace et dans le temps.

1.2 L'analyse de l'activité - 1.5 L'analyse de l'activité par les ratios
Déterminer les différents soldes intermédiaires de gestion permettant d'analyser le résultat et construire le tableau des soldes intermédiaires de gestion.
Expliciter les principaux retraitements économiques à opérer sur les soldes intermédiaires de gestion ainsi que la façon dont ces soldes sont affectés par les retraitements.
Déterminer et interpréter la capacité d'autofinancement.
Comprendre quels acteurs se partagent la valeur ajoutée, c'est-à-dire la richesse créée par l'entreprise.
Calculer et analyser les ratios d'activité dans le temps et en relation avec le secteur.
Rédiger le diagnostic financier portant sur l'analyse de l'activité.

1.3 L'analyse de la structure financière - 1.5 L'analyse de la structure financière par les ratios
Définir l'équilibre financier d'une entreprise.
Repérer les cycles d'investissement, de financement et d'exploitation et en expliquer le fonctionnement.
Construire le bilan fonctionnel et calculer le FRNG, le BFR et la trésorerie qui sont les outils d'analyse de l'équilibre financier.
Calculer les ratios d'analyse de la structure financière et de l'équilibre financier et les interpréter.
Rédiger le diagnostic financier portant sur l'équilibre financier et l'endettement.

1.4 L'analyse de la rentabilité
Distinguer rentabilité économique et rentabilité financière, préciser leur modalité de calcul et identifier les destinataires de ces informations.
Préciser comment une entreprise peut améliorer sa rentabilité financière.
Identifier le risque que fait peser un endettement excessif sur la rentabilité financière.
Expliciter le mécanisme de l'effet de levier et l'effet de massue et les mettre en évidence.
Différencier risque économique et risque financier.
Mettre en évidence les outils de mesure du risque d'exploitation : SR, MS, IP, levier opérationnel.

1.6 L'analyse par les tableaux de flux
Distinguer tableau de financement (flux de fonds) et tableaux de flux de trésorerie.
Construire le tableau de financement du PCG et les différents tableaux de flux de trésorerie.
Opérer et justifier les différents retraitements relatifs aux tableaux de flux.
Identifier le rôle de la trésorerie dans les risques de défaillance des entreprises (ETE, effet de ciseaux).

2.1 La valeur et le temps - 2.2 La gestion du besoin en fonds de roulement d'exploitation
Distinguer valeur d'usage, valeur historique et valeur de marché d'un actif.
Décrire les principes de la capitalisation et de l'actualisation et en préciser l'utilité.
Distinguer taux d'intérêt nominal et taux d'intérêt réel.
Définir taux de rendement actuariel et en préciser l'intérêt.
Définir, calculer et interpréter le BFR normatif et préciser les avantages et les limites de la méthode normative de détermination du BFR.

2.3 Les projets d'investissement
Distinguer les différents types de projets d'investissement.
Calculer les flux de trésorerie relatifs à un projet d'investissement.
Évaluer la rentabilité d'un projet d'investissement.
Sélectionner un projet d'investissement (VAN, TRI,IP, DRCI, VANG, TRIG, critères non financiers).

3.1 Les modes de financement
Identifier les différents modes de financement et en préciser leurs avantages et limites.
Calculer et comparer les coûts des différents modes de financement :
- augmentation de capital et coût de revient des capitaux propres ;
- emprunt bancaire et coût de revient de l'emprunt bancaire ;
- crédit-bail et coût de revient du crédit-bail ;
- emprunt obligataire et coût de revient l'emprunt obligataire...
Identifier une ou plusieurs modalités de financement.
Comprendre ce qui pousse une entreprise à privilégier tel ou tel mode de financement.

3.2 Les marchés financiers
Identifier le fonctionnement des différents marchés financiers et les produits qui y sont proposés.
Lire la cote d'une action et d'une obligation et repérer les facteurs influençant leur cours.

3.3 Les contraintes de financement
Repérer les contraintes de financement d'une entreprise :
- contraintes liées à la politique de financement ;
- contraintes liées à la structure financière (liquidité, solvabilité) ;
- contraintes liées à l'équilibre et à l'autonomie financiers ;
- contraintes non financières.
Construire un bilan financier.
Calculer et interpréter les ratios issus du bilan financier.

3.4 Structure de financement
Calculer le coût du capital et analyser l'incidence du niveau d'endettement sur le coût du capital.
Comparer le coût du capital au taux d'actualisation.
Identifier les limites du coût du capital comme taux d'actualisation.

3.5 Plan de financement
Identifier les étapes de la construction d'un plan de financement et construire un plan de financement.
Comparer plan de financement et tableau de financement.
Comparer plan de financement et tableau de flux de trésorerie d'un projet d'investissement.

4.1 La gestion de la trésorerie
Identifier la démarche de prévision de la trésorerie à court terme et construire un budget de trésorerie.
Apprécier les objectifs de la gestion de trésorerie.
Commenter le principe de l'équilibrage du budget de trésorerie.

4.2 Le financement des déficits de trésorerie à court terme
Identifier les différentes modalités de financement des déficits de trésorerie et en calculer le coût.
Arbitrer les différentes modalités de financement des déficits de trésorerie.

4.3 Le placement des excédents de trésorerie à court terme
Choisir parmi les différents modes de placement à court terme.
Identifier et calculer le risque et la rentabilité des placements à court terme.

Vous entraîner à résoudre des cas d'examen

Maîtriser les problématiques techniques

La maîtrise de la technique financière suppose de connaître parfaitement les outils et de les mobiliser le plus rapidement possible.

Il s'agit de :

  • relier chaque outil à une problématique précise ;
  • savoir l'utiliser.

Il conviendra de présenter son travail dans des tableaux, d'expliciter les calculs, de limiter au maximum les erreurs.

Il convient de refaire les applications techniques tant que l'outil n'est pas parfaitement maîtrisé.

Analyser les résultats obtenus

Que pensez-vous de la situation que vous avez mise en évidence grâce à la mise en œuvre des outils ? Quels conseils donneriez-vous pour résoudre les problèmes mis en évidence ou pour pérenniser les situations ?

Répondre en respectant les étapes ci-dessous :

  • rappel de la situation proposée ;
  • explication des objectifs du travail mis en œuvre ;
  • diagnostic ;
  • solution proposée.

Vous entraîner à rédiger un diagnostic

Le diagnostic financier comporte : une introduction, une analyse en plusieurs parties, une conclusion.

Le diagnostic de l'activité porte sur : l'analyse du CA, de la VA, de l'EBE, sur la comparaison du résultat d'exploitation et du résultat financier, sur l'importance et la nature des éléments exceptionnels.

Le diagnostic des données issues du bilan fonctionnel s'attache à analyser le FRNG, le BFR (décomposition BFRE/BFRHE), la trésorerie nette.

À chaque étape du diagnostic, il convient de :

  • constater les faits (chiffres et évolutions) ;
  • mobiliser vos connaissances en précisant l'utilité des principales grandeurs mises en évidence ;
  • analyser les résultats de l'entreprise, leur évolution dans le temps et les comparer avec le secteur.

Vous entraîner à analyser un tableau de flux de fonds ou de flux de trésorerie

Comme le diagnostic, l'analyse des tableaux se structure en une introduction, une analyse en plusieurs parties, une conclusion.

Le tableau de financement explicite les variations du FRNG, du BFR et de la trésorerie nette.

Le tableau de flux de trésorerie détaille le FNTA, le FNTI et le FNTF.

À chaque étape, il convient également de :

  • constater les faits (chiffres et évolutions) ;
  • mobiliser vos connaissances en précisant l'utilité des principales grandeurs mises en évidence ;
  • analyser les résultats de l'entreprise, leur évolution dans le temps et les comparer avec le secteur.

Supports de révision

Refaites les sujets tombés les sessions précédentes de manière exhaustive.

Si vous êtes scolarisé, refaites les devoirs qui vous ont été proposés tout au long de l'année et refaites plusieurs fois les sujets d'entraînement faits en classe.

Il existe chez de nombreux éditeurs Dunod, Foucher, Vuibert, Nathan, Corroy des ouvrages d'exercices d'entraînement avec des corrigés et rappels de cours.

En faisant ces sujets, exercices vous réviserez et vous perfectionnerez votre compréhension des situations, des questions et de vos connaissances.

Entraînez-vous au maniement de votre calculatrice, veillez à ce qu'elle soit en parfait état de fonctionnement au moment de l'épreuve.