INES

DCG : présentation du diplôme de comptabilité et de gestion

Article écrit par (210 articles)
Publié le
Modifié le 29/03/2019
11 106 lectures
Dossier lu 3 644 515 fois
Le diplôme de comptabilité et de gestion : une licence

Le DCG ou diplôme de comptabilité et de gestion est un diplôme d'État de niveau II ou Licence, selon que l'on se place sur la nomenclature de 1967 (RNCP) ou le grade universitaire (LMD).

Il se prépare en trois ans et est en principe ouvert à tous les bacheliers. Les titulaires d'un bac STMG, ES ou S sont les principaux admis dans la filière.

 

Le DCG ou diplôme de comptabilité et de gestion au sein de la filière de l'expertise comptable

C'est le premier diplôme de la filière de l'expertise comptable, composée de trois paliers, le DCG, le DSCG et le DEC. Accessible immédiatement après le baccalauréat et ouvert à toutes les mentions du baccalauréat, le diplôme de comptabilité et de gestion se prépare en principe en trois ans.

À chaque palier de la filière, il est possible de poursuivre ses études en formation initial ou en candidat libre et de s'insérer dans la vie active.

Une admission parallèle existe pour les titulaires de BTS CG et de DUT GEA. Ces derniers entrent directement en deuxième année voire même en troisième année lorsque l'école le prévoit.

 

 

L'enseignement proposé en DCG

L'enseignement du diplôme de comptabilité et de gestion représente un volume hebdomadaire presque aussi important que celui de terminale. Un peu plus de 25 heures de cours par semaine sont nécessaire pour atteindre le total de 2 100 heures de cours en trois ans.

Les 13 unités d'enseignements obligatoires et l'unité d'enseignement facultative se préparent à un rythme moyen de 4 UE par an. A chaque unité d'enseignement est attaché un volume d'heures de travail et un certain nombre de crédits européens.

Les épreuves et le programme de DCG comptabilité sont détaillés au bulletin officiel de l'éducation nationale du 27 mars 2014.

 

Poursuivre ses études après un DCG

La poursuite d'études se fait généralement en DSCG, le diplôme supérieur de comptabilité et gestion. Cette orientation en DSCG n'est obligatoire ou presque que pour les futurs experts-comptables.

Le DCG est une licence qui permet de s'insérer dans d'autres cursus ou filières universitaires. La réorientation se fait alors soit en master 1 pour les diplômes de gestion, soit en licence 3 lorsque la filière est trop éloignée de la comptabilité ou que l'étudiant est considéré comme n'ayant pas un niveau suffisant.

L'admission en licence 3 ou master 1 dépend de l'université choisie qui est seule habilité à inscrire les candidats dans ses filières. À titre d'exemple, certains titulaires de DCG ont pu s'inscrire en master 1 de droit, d'autres en licence 3 de droit.

L'admission en master 1 comptabilité contrôle audit ou CCA peut également être une possibilité sous conditions.

 

Quel poste en cabinet ou entreprise après un DCG ?

Le DCG permet d'accéder à des postes d'assistant comptable et de comptable en entreprise ou de collaborateur en cabinet. Les postes de contrôleur de gestion dans les PME et gestionnaire de paie sont également accessibles, parfois avec une formation complémentaire.

Globalement, en début de carrière et sans expérience professionnelle, les titulaires de DCG accèdent aux mêmes postes que les titulaires de BTS.

L'expérience professionnelle leur permet ensuite de prétendre plus rapidement à des postes de responsables comptables en entreprise, responsables de dossiers ou chefs de missions en cabinet par exemple.

Frédéric Rocci

Frédéric Rocci
Fondateur de Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis avant tout un entrepreneur. Je cotoie et j'observe la profession comptable depuis plus de 20 ans. Rédacteur à mes heures perdues, j'affectionne plus particulièrement les sujets qui traitent des nouvelles technologies et du digital.
Découvrez comment communiquer sur Compta Online.

Twitter   Facebook   Linkedin

INES