INES

DCG DSCG et journées portes ouvertes : découvrir une école renommée

ESCG Paris
Article écrit par (2 articles)
Modifié le
1 793 lectures

Alors que les étudiants de terminale ont jusqu'au 11 mars prochain pour s'inscrire sur Parcoursup et y entrer leurs v½ux de formation post-bac, les salons d'orientation se font rares ou deviennent virtuels.

Cette organisation engendre parfois des difficultés pour s'orienter et choisir une formation pour la rentrée de septembre 2021. Pour certains d'entre eux, l'accès à l'information devient alors plus difficile.

C'est pour aider ces jeunes et pour mieux faire connaître le cursus de l'expertise comptable, que l'ESCG organise ses journées portes ouvertes. Elles sont prévues à Paris, le samedi 27 février 2021 et à Nice, le samedi 13 mars 2021 de 10h à 16h.

L'ESCG (École Supérieure de Comptabilité et de Gestion) a été fondée par Gilles Samama il y a un peu plus de 30 ans, en 1987. Cette école est spécialisée exclusivement dans le cursus d'expertise- comptable et prépare aux diplômes d'Etat : BTS CG (bac +2), DCG (bac +3), DSCG (bac +5) en formation initiale / alternance.

Ces 30 années d'existence lui ont permis de se créer un réseau de cabinets partenaires de toutes les tailles. Grâce à ce réseau, « nous plaçons nous-mêmes 90% de nos alternants en cabinet d'expertise comptable ou en entreprise » témoigne Gilles Samama, directeur général de l'ESCG.

La compétence et l'expérience de notre corps professoral nous permettent d'atteindre un taux de réussite élevé.

L'équipe des enseignants se compose à la fois de professeurs spécialisés dans leur matière (dont plusieurs sont agrégés, voire docteurs) et de professionnels (experts-comptables et avocats spécialisés).

Découvrez l'ESCG lors des Portes ouvertes.

Le samedi 27 février 2021 de 10h à 16h à Paris : www.escg.fr

Le samedi 13 mars 2021 de 10h à 16h à Nice : www.escg-nice.fr

ESCG Paris

 

Vous allez ouvrir, pour la première fois, une classe de DCG 1 en alternance à Paris. Pour quels profils ?

À Paris, jusqu'à présent, nous avions seulement des classes de BTS Comptabilité Gestion, des classes de DCG 2 et 3 et de DSCG 1 et 2.

Nous ouvrons cette année une classe de DCG 1 en alternance à Paris. Elle permettra aux jeunes bacheliers de passer le DCG directement en 3 ans.

Cette classe sera accessible plutôt aux titulaires de bacs généraux.

Concernant les candidats titulaires de bacs technologiques et professionnels; nous leur proposerons, en fonction également de leur souhait et de leur niveau, d'intégrer soit une classe de BTS CG, soit une classe de DCG 1.

 

Vous maintenez vos journées portes ouvertes pour faciliter l'orientation des jeunes et les attirer dans la filière. Comment vont-elles se dérouler ?

Nous organisons deux journées portes ouvertes présentielles et non virtuelles. Elles seront organisées le samedi 27 février de 10h à 16h (Paris)  et le samedi 13 mars de 10h à 16h (Nice).

Ouvertes sur inscription (par tranche horaire), sur nos sites internet (Pour Paris : www.escg.fr / pour Nice : www.escg-nice.fr) pour faciliter le respect des règles sanitaires.

L'objectif de ces journées portes ouvertes est de faire connaître à la fois l'école et les métiers de l'expertise comptable.

L'équipe administrative et un certain nombre d'enseignants seront présents pour accueillir les étudiants.

2 mini-conférences d'une heure seront organisées. Celles-ci seront animées par des experts- comptables, soit installés dans le métier, soit en voie d'installation (expert-comptable stagiaire/ mémorialiste).

Ces conférences ont pour objectif de faire connaitre l'ensemble des métiers liés à la comptabilité et à la finance.

Malgré la crise sanitaire, la demande de collaborateurs cabinet, chefs de missions, comptables, chef comptable, contrôleurs de gestion, DAF,... n'a pas baissé, et la pénurie persiste.

L'objectif est également de mieux sensibiliser les jeunes aux métiers de l'expertise comptable et du commissariat aux comptes qui n'ont plus rien à voir avec ce qu'ils étaient trente ans auparavant.

La dématérialisation, l'automatisation, voire l'intelligence artificielle ont permis de rendre ces métiers beaucoup plus attractifs et intéressants qu'il y a 30 ans.

 

Vous placez près de 90% de vos alternants grâce à votre réseau. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Nous avons été l'un des premiers établissements certifiés par l'AFNOR. Dans nos engagements se trouve le fait que nous plaçons nous-même nos jeunes tant sur Paris que sur Nice, en cabinets ou en entreprises.

Bien évidemment, le réseau constitué depuis des années avec de nombreux cabinets d'expertise- comptables et d'entreprises, nous permet d'atteindre cet objectif.

 

Comment l'école s'organise-t-elle dans le contexte actuel si particulier ? 

Jusque très récemment, tous les cours ont été organisés exclusivement à distance. Mais les étudiants ont aussi besoin de cours en présentiel et le réclament.

Aujourd'hui, ils sont de retour, une semaine sur deux par classes entières, à raison de deux ou 3 classes en même temps dans les différents locaux de l'école. Les salles de classes sont modulables pour le respect des règles sanitaires.

Un accompagnement est également mis en place pour limiter les décrochages d'étudiants trop isolés ou qui ne bénéficient pas de conditions favorables au suivi des enseignements à distance.

Les étudiants qui n'assistent pas aux cours à distance sont appelés par l'école. Selon les enseignants et leur capacité à repérer ces étudiants, des actions sont également mises en place pour les aider et mieux les accompagner.

 

Comment voyez-vous l'avenir de vos étudiants dans la profession ?

Malgré les récents événements, je reste très optimiste sur les perspectives de carrière de nos étudiants. Nous sommes sur des métiers de niche qui sont en forte pénurie.

Un jeune qui sort de l'école, quel que soit son niveau, trouve un emploi très rapidement. Il a même, en général, le choix entre plusieurs propositions de postes qui lui sont faites.

Les perspectives d'avenir n'ont jamais été aussi intéressantes, surtout pour ceux qui veulent aller jusqu'au diplôme d'expertise comptable.

Ce métier d'expert-comptable qui pouvait, par certains aspects, être rébarbatif autrefois, devient aujourd'hui, passionnant et diversifié.

Compte-tenu de la pyramide des âges de la profession, un jeune expert-comptable diplômé n'aura jamais autant d'opportunités.

Je n'ai donc qu'une seule chose à dire pour conclure : il faut y aller !

JPO ESCG 2021

JPO ESCG 2021

JPO ESCG 2021

 ESCG Paris Nice

www.escg.fr

ESCG sur Facebook ESCG sur LinkedIn ESCG sur Instagram

Twitter   Facebook   Linkedin

Comptalia