Une session de rattrapage pour le DCG ou le DSCG : c'est possible !

Article écrit par (9 articles)
Modifié le
2 812 lectures

Les examens de la filière de l'expertise comptable ont une particularité par rapport aux autres examens organisés par le SIEC et les rectorats : aucune session de rattrapage n'est prévue.

Dans le contexte particulier de l'année universitaire 2020-2021, une session de rattrapage avait été demandée, sans succès.

La possibilité de passer deux fois au cours de la même session, chacune des épreuves du DCG ou du DSCG existe pourtant. C'est la double chance de l'Intec.

Avec ses diplômes de DGC et de DSGC qui permettent d'obtenir le maximum de dispenses d'épreuves pour les DCG et DSCG de l'État, l'Intec propose l'équivalent d'une session de rattrapage à tous ses candidats.

Et cela va même plus loin comme nous l'explique Pascal Charpentier, directeur délégué de l'Intec et maître de conférence en gestion.

 

On entend souvent parler de la double chance des étudiants de l'Intec pour obtenir le DCG ou le DSCG. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ? 

L'Intec est un institut de formation qui prépare aux épreuves des diplômes d'État DCG et DSCG et, simultanément puisqu'il s'agit de programmes strictement identiques, aux épreuves des diplômes de l'Intec, DGC et DSGC.

Le principe de la double chance, c'est que pour délivrer son diplôme, l'Intec reprend les notes obtenues soit à l'Intec soit à l'État en ne retenant que la meilleure des deux. 

Ensuite, les titulaires des diplômes de l'Intec font valoir leurs dispenses sur les diplômes de l'État, dispense totale du DCG, et dispense de 5 des 7 UE du DSCG.

Donc, pour faire jouer au maximum cette double chance, l'intérêt des candidats est évidemment de passer les deux épreuves pour chacune des UE. 

 

Bénéficier de la double chance oblige à préparer 3 ou 4 UE minimum du DCG ou du DSCG selon le cas. Faut-il le faire au cours de la même session ? 

Pour bénéficier de la double chance, il faut avoir préparé au minimum 4 épreuves du DCG et 3 épreuves du DSCG avec l'Intec. Ces UE peuvent être préparées sur plusieurs sessions, même non consécutives. 

Un candidat ayant été inscrit à 4 UE sur les 13 du DCG, ayant eu des notes inférieures à la moyenne ou ne s'étant pas présenté à toutes les épreuves de l'Intec pourra néanmoins demander son diplôme de l'Intec bien que la majorité de ses notes vienne des épreuves de l'État.

Nous demandons juste que le candidat ait au moins une note Intec, même si elle est inférieure à la moyenne et donc compensée par des notes État.

 

Le diplôme de l'Intec fait partie des rares formations supérieures, avec le BTS, le DUT et certaines licences professionnelles qui confèrent toujours des dispenses pour le DCG. L'inverse est-il vrai ? Les dispenses d'épreuves admises au DCG de l'État sont-elles prises en compte par l'Intec pour son propre diplôme ?

C'est exact, le diplôme de l'Intec, bien qu'il s'agisse d'un diplôme d'établissement, est le seul à bénéficier de dispenses au même titre que les diplômes nationaux comme les BTS et DUT.

Mais il faut rappeler que l'Intec est un institut du Cnam, établissement public d'enseignement supérieur, que les enseignants sont des universitaires, et que l'Intec a une place de droit au sein de la Commission consultative ministérielle qui élabore les programmes des cursus d'expertise comptable.

Du coup, toutes les évolutions concernant les diplômes, qu'il s'agisse des programmes ou des modalités d'examens et de validation des diplômes de l'État, sont strictement reprises et appliquées par l'Intec pour ses propres diplômes. 

Pour la même raison, l'Intec applique les arrêtés ministériels définissant les dispenses octroyées pour le DCG et le DSCG. Autrement dit, les titulaires de diplômes conférant des dispenses sur le DCG et le DSCG auront exactement les mêmes dispenses sur le DGC et le DSGC de l'Intec.

 

Le bénéfice de la double-chance est-il subordonné à une date limite d'inscription aux cours de l'Intec ? Si oui, quelles sont ces dates pour la session 2022 ? 

Comme tous les ans, le bénéfice de la double chance suppose que les candidats soient inscrits dans les délais.

Mais les dates sont variables selon les modalités d'enseignement. 

Pour ceux qui choisissent des cours présentiels, la date limite d'inscription correspond à la remise du premier devoir, début novembre en DCG, début décembre en DSCG.

Pour les formations entièrement à distance, les candidats peuvent s'inscrire jusqu'en début d'année 2022, mais ils risquent de perdre le bénéfice de la bonification de contrôle continu, car ils n'auront pas la possibilité de remettre un nombre suffisant de devoirs.

Il faut noter que ces dates ne concernent que les inscriptions individuelles, car pour les candidats qui bénéficient d'un financement par le biais de la formation professionnelle (contrats de professionnalisation, CPF...), nous devons veiller à ce qu'ils puissent suivre la totalité de la formation pour produire les assiduités réglementaires et, par exemple, nous arrêtons d'inscrire en cours présentiels avant le début du premier cours, donc fin septembre en DCG et fin octobre en DSCG.

 

Tous les candidats au DCG ou au DSCG qui ont choisi l'Intec peuvent-ils en bénéficier (sous réserve de remplir les conditions) ? Doivent-ils obligatoirement passer les examens à Paris ? 

Dès l'instant où les candidats s'inscrivent à l'Intec et où ils respectent le nombre minimum de préparations évoqué plus haut, ils bénéficient automatiquement de la double chance. 

L'inscription à l'Intec à n'importe quelle UE inscrit automatiquement les candidats aux épreuves de l'Intec pour lesquelles ils seront convoqués au lieu d'examen le plus proche de l'adresse indiquée lors de leur inscription, donc pas nécessairement à Paris.

Nous avons des centres d'examens dans les grandes métropoles régionales, dans tous nos centres outre-mer et dans les pays africains francophones. 

Un candidat ayant donné une adresse dans la région lyonnaise sera convoqué à Lyon ; s'il souhaite passer ses épreuves dans un autre centre, en France ou à l'étranger, c'est possible à condition d'en faire la demande au moment de la publication des convocations en mars 2022.

Un changement de centre n'est possible que pour la totalité des épreuves auxquelles il est inscrit.

 

En 2021, une association d'étudiants de DCG a demandé l'organisation d'un rattrapage pour le DCG État. Peut-on considérer que la double chance tient lieu d'examen initial et de rattrapage pour les candidats à l'Intec ?

Nous présentons nous-mêmes le fait de passer deux épreuves pour chaque UE, une à l'Intec, l'autre à l'État, comme une forme de rattrapage.

Les épreuves de l'Intec sont toujours positionnées avant celles de l'État, ce qui permet à nos candidats d'essayer de réussir au mieux les épreuves à l'Intec pour aller passer ensuite l'épreuve correspondante de l'État l'esprit plus léger. 

En DSCG, les candidats ayant eu de bonnes notes à l'Intec pourraient même éviter de repasser les épreuves à l'État puisque les résultats sont publiés en juillet alors que les examens du DSCG se déroulent fin octobre.

Nous ne recommandons cependant pas cette stratégie sauf bien s»r si les candidats ont assuré la validation des UE 1 et 4 à l'État pour lesquelles le diplôme Intec ne confère pas de dispense.

www.intec.cnam.fr