DCG Comptabilité : programme et conseils de l'UE9

Article écrit par (1683 articles)
Modifié le
18 637 lectures
Dossier lu 832 425 fois

Le DCG, ou diplôme de comptabilité et de gestion, compte un certain nombre d'épreuves ou d'unités d'enseignement (UE). Parmi ces UE, se trouve la comptabilité, généralement enseignée en première année de DCG.

Cette épreuve de DCG UE9 comptabilité, anciennement appelée « introduction à la comptabilité » a été remaniée par la dernière réforme.

Le principal changement est le reclassement par compétences et l'orientation plus forte vers le numérique.

Matière indispensable pour accéder à un poste de collaborateur ou aux métiers de la comptabilité, l'UE9 du DCG fait l'objet de dispenses d'épreuves dès le BTS ou le DUT GEA.

Le nouveau programme compte 20 heures de cours supplémentaires pour un examen qui reste fixé à 3 heures. Il est affecté d'un coefficient 1.

L'UE9 permet d'obtenir 14 crédits européens (ECTS). Elle porte sur l'étude d'une ou de plusieurs situations pratiques et/ou un ou plusieurs exercices et/ou une ou plusieurs questions.

Cette description des sujets d'examen n'a pas changé avec la dernière réforme.

Enfin, rappelons ici que cette unité d'enseignement du diplôme de comptabilité et de gestion est considérée comme une matière de base. Son programme est considéré comme acquis par tous les candidats qui passent ensuite la comptabilité approfondie et même la matière de comptabilité et audit du DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion), qu'ils poursuivent ou non leurs études jusqu'au DEC (diplôme d'expertise comptable).

Même dans cette matière pourtant réputée plus facile que d'autres, le taux de réussite a baissé suite à la dernière réforme. Le nombre de candidats qui ont obtenu une note supérieure à 12 ou plus a également baissé.

Le programme de DCG Comptabilité

Le contenu du programme de comptabilité, anciennement « Introduction à la comptabilité » a été modifié pour la dernière fois dans le cadre de la réforme de septembre 2019.

La partie relative à l'organisation pratique de la comptabilité disparaît et est remplacée par la comptabilité et l'environnement numérique. Elle comprend aussi 20 heures de cours contre 10 auparavant.

Les notions abordées dans cette partie numérique ne sont plus uniquement liées à la saisie, au traitement des informations et aux contrôles. Elles semblent mettre l'accent sur l'organisation de la comptabilité et les contrôles à effectuer qui ne seront pas les mêmes dans toutes les structures.

Il s'agit de permettre au candidat « d'analyser les apports et les contraintes de la dématérialisation des pièces comptables et de la numérisation sur l'organisation et le traitement de la comptabilité ».

Les autres parties du programme qui sont l'histoire de la comptabilité, la méthode comptable, les opérations courantes et travaux d'inventaire et les documents de synthèse restent entiers.

On signale toutefois le fait que 10 heures supplémentaires sont attribuées aux opérations d'inventaire.

Enfin, dans cette matière, le recentrage sur les compétences semble avoir conduit certains éditeurs à aborder la matière d'une toute nouvelle manière.

Télécharger le programme complet du DCG Comptabilité au format PDF.

Retrouver notre analyse des sujets récurrents aux examens pour le DCG UE9.

Télécharger le corrigé commenté du DCG 2020 UE9 (906 téléchargements)

Télécharger les sujets et corrigés actualisés et commentés du DCG 2019 UE9 (513 téléchargements)

Se préparer à l'épreuve de DCG Comptabilité

La préparation à l'épreuve de comptabilité du DCG passe généralement par une bonne compréhension de la matière et surtout, du fonctionnement des comptes.

Cette compréhension est d'autant plus importante qu'elle permettra de comprendre ensuite plus facilement les écritures relatives aux comptes consolidés et aux normes IFRS.

L'objectif n'est visiblement plus de connaître par c½ur le plan comptable mais bien de comprendre les mécanismes et de pouvoir contrôler leur mise en ½uvre par un logiciel qui ne sera pas toujours bien paramétré.

Les ouvrages complémentaires conseillés par le jury facilitent cette compréhension.

La préparation à cette épreuve passe ensuite par un certain nombre d'exercices ou la mise en situation d'examen.

Dans les recommandations du jury, on trouve la connaissance des définitions du recueil des normes comptables, la maîtrise des principes comptables et des écritures.

Il faut y ajouter la maîtrise des fondements de la comptabilité (histoire, définition, rôle, principes comptables fondamentaux, normalisation et réglementation comptable...).

L'objectif de cet apprentissage est d'aller au-delà de « l'utilisation superficielle de la technique comptable ».

Le jury recommande également de ne pas se limiter à l'étude d'un plan de comptes mais d'appréhender la matière comme « une suite d'usages et de conventions sans doctrine explicative ».

Enfin, le candidat doit être capable d'analyser des données comptables.

Le jour de l'épreuve, il s'agira de bien lire le sujet et de travailler dans un temps limité par le nombre de points attribué à chaque partie.

Comme dans les autres matières, le jury déconseille d'avoir recours aux « impasses » et de bien étudier l'ensemble du programme. Les sujets ont en effet l'habitude de balayer l'ensemble du programme.

En complément des ouvrages spécifiques à l'épreuve, le jury conseille deux ouvrages complémentaires de Bernard Colasse. Il s'agit des ouvrages d'introduction à la comptabilité et les fondements de la comptabilité qui sont avant tout destinés à ceux qui veulent bien comprendre la matière.

On peut y ajouter, pour ceux qui veulent poursuivre leurs études ou approfondir la matière, le « dictionnaire de comptabilité » du même auteur.

$$DCG$$



Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.