RECEIPT BANK

Dans quelle mesure la loi oblige à s'épuiser de trouver une erreur ?

6 réponses
2 635 lectures
Ecrit le : 11/10/2011 19:17 par Createur1
Message édité le 11/10/2011 19:18 par Createur1
Bonjour,

mon temps étant pris depuis 4 jours à chercher pourquoi j'ai une différence de 80¤ dans mes comptes (80¤ en trop en produit ou en charge, je ne sais malgré le fait que individuellement tout est juste (vous devez connaitre ça)), étant donné que je pers plus mon temps que cela aura une incidence sur le résultat, je me pose la question :

Dans quelle mesure la loi oblige t'elle à accepter de s'épuiser à trouver la cause d'une erreur ?

Une petite tolérance d'une dizaine d'euro ou d'un petit % est permis si cela est insignifiant sur l'impôt ou il est impensable de clôturer avec une différence qui n'est pas résolue ?

Je me pose simplement la question.

Je pensais sinon à justifier l'erreur par l'utilisation d'un compte, type "produit exceptionnel" ou "perte exceptionnelle" mais en plus adapté que ces 2 là. Cela se fait ?

Cordialement

Re: Dans quelle mesure la loi oblige à s'épuiser de trouver une erreur ?

Ecrit le : 11/10/2011 20:16 par Jex94
Bonjour,

Ou se situe exactement votre écart ? Quels éléments sont comparés pour le faire ressortir ?

Cdt,
Jex

--------------------
Jex94

Re: Dans quelle mesure la loi oblige à s'épuiser de trouver une erreur ?

Ecrit le : 11/10/2011 20:52 par Createur1
Message édité le 11/10/2011 20:53 par Createur1
Il s'agit d'un écart entre le solde en banque (subdivisé en 512 banque 512002 Payal) et les relevés de compte.
Je prends chaque facture de ventes, je les retrouve. Je prends chaque facture d'achats, je les retrouve. Je vérifie chaque compte, les charges, intérêts, emprunts, j'ai tout bon quand je prends tout séparément. Je prends en considération tout ce qui a été annulé (le droit de rétractation), et ce qui pourrait avoir était passé dans l'exercice qui n'est en réalité pas payé, pas remboursé, pas annulé sur celui-ci, mais rien y fait, je ne vois pas ce qu'est ces 80¤.

Je n'ai pas assez de visibilité sur les soldes en banques car j'ai eu le malheur de ne pas spécifier correctement sur plusieurs factures la provenance du paiement. J'ai donc un solde 512 qui n'est pas exacte avec celui du relevé, idem pour Paypal. Ce n'est pas un problème si le tout est égal à la sommes des 2, une simple écriture de rattrapage suffit (d512 c512002), mais là, la sommes des 2 met ne correspond pas non plus (de 80¤ donc). Pas facile...

Re: Dans quelle mesure la loi oblige à s'épuiser de trouver une erreur ?

Ecrit le : 11/10/2011 21:56 par Tibo42
Bonsoir,

pour faire simple, ce sont les états de rapprochements qui ne fonctionnent pas.
Le plus simple est de les refaires un par un pour chaque mois ou bien par période de relevé afin de déceler l'erreur car il est impensable d'établir un bilan si ces éléments ne sont pas juste.
Il faut voir également qu'il ne manque pas de relevé en cours d'année.

cordialement

--------------------
Modérateur Compta Online

Re: Dans quelle mesure la loi oblige à s'épuiser de trouver une erreur ?

Ecrit le : 12/10/2011 13:07 par Createur1
Message édité le 12/10/2011 13:08 par Createur1
Pour répondre à la question que je me posais, au vu de ce que vous dites : la loi, la comptabilité ne permet absolument pas, quoi qu'il en soit le degré d'emm*** à chercher la cause d'une erreur. Si cela doit durer un temps infini, même si c'est contreproductif, que ça n'influe en rien ou de manière insignifiante le résultat, la seule alternative autorisée est la présentation de comptes sans la moindre différence entre documents et comptabilité ? je répète, même si c'est une perte de temps et hautement contreproductif ?
La compta n'autorise donc aucune marge d'erreur ? l'année dernière j'ai eu 1 centime de différence, je me suis autorisé à pas tout reprendre. C'est bien la seule marge possible ?

Il y a des comptables, EC, chefs d'entreprise, qui clôturent en s'autorisant une marge d'erreur selon si la résolution est trop longue ? je ne cherche pas un mauvais exemple à suivre, je m'intéresse juste aux différences de pratiques.

Par ailleurs, il est coutume à la clôture de devoir chercher à corroborer telle ou telle erreur ?

La question est peut-être difficile à répondre étant donné la différence entre l'importance d'une entreprise à l'autre, mais si une moyenne est possible, combien de temps vous prend la clôture des comptes ? c'est quelque chose que vous abordez avec plaisir ?
(je dois dire que le recoupement comme cela est très pénible, je trouve).

Cordialement

Re: Dans quelle mesure la loi oblige à s'épuiser de trouver une erreur ?

Ecrit le : 12/10/2011 15:42 par Jeff84
Bonjour,

Sur des choses aussi basiques que les états de rapprochement, la seule option à mon avis est d'être exact au centime près. C'est votre méthode qui est mauvaise, même sur des relevés de plusieurs dizaines de pages, une telle erreur ne m'a jamais bloqué plus d'une dizaine de minutes.

Cordialement,

--------------------
Modérateur Compta OnlineSFEC DE PROVENCE, 84000 AVIGNONCabinet d'expertise comptable

Re: Dans quelle mesure la loi oblige à s'épuiser de trouver une erreur ?

Ecrit le : 12/10/2011 15:57 par Createur1
J'ai eu le malheur d'oublier de spécifier quel était le mode de règlement sur disons 10% des factures, ce qui entraine automatiquement une grande difficulté pour savoir dans quel compte ont atterri les paiements. Ce n'aurait pas été très grave si je n'avais pas ces 80¤ de différence. Cela entraine alors de reprendre tout les relevés, et ce de Paypal, sous la forme d'un historique des mouvements, ce n'est pas triste... frais, annulations, remboursements...

Mais la question, mais c'est bien qu'on en parle aussi, ne portait pas sur ce cas précis de rapprochement, je la souhaité dans un aspect générale. Je ne suis pas comptable de formation alors j'ignore ce que permet la comptabilité comme petite marge d'erreur quand il s'agit plus d'une perte de temps que quelques chose de comptablement vraiment significatif.
D'un ordre générale, la compta ne permet donc pas la moindre différence quoi que pourrait-être les autres considérations non comptables ?

Cordialement
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK