CEGID

La crise

8 réponses
2 492 lectures
Ecrit le : 27/10/2008 21:41 par Mr8m
Message édité le 27/10/2008 21:54 par Magda
Bonjour

La crise arrive aux portes de la sphère reelle, je vois des licenciements, après les fêtes de licenciements, ils vont laisser passer les fêtes de fin d'année.

Certaines entreprises vont profiter de la crise, pour atteindre une taille light, les salaires vont stagner, l'emploi va devenir rare, les prix baisseront mais à moyen termes.

Bref, aussi solide qu'est la France, nous entrons dans une crise, un terrain nouveau et inconnu.

Qu'en pensez vous ? ai-je une vision pessimiste ?

Re: La crise

Ecrit le : 28/10/2008 00:26 par Nairolf
Bonjour,
je ne parlerais de pessimisme de votre part mais de réalisme malheureusement. Les licenciements début 2009, on ne pourra pas les éviter et ça sera très dur toute cette année (éviter le bonne année le 31 décembre a 00:00 je crois). la seule chose qu'on puisse espérer, c'est une reprise de l'activité début 2010 avec des créations d'emplois qui couvriront peut etre l'énorme taux de chômage que l'on va connaitre. c'est vrai qu'il y'a de quoi avoir peur, et les travailleurs, sur qui reposera les cotisations, seront de moins en moins nombreux pour aider les chomeurs de plus en plus nombreux, il faudra trouver une solution pour ne pas sombrer dans un cercle vicieux. l' Etat va encore s'endetter.
cordialement

--------------------
étudiant

Re: La crise

Ecrit le : 28/10/2008 09:12 par Vénaïg Le Bris
Bonjour,

Il est vrai que la situation économique actuelle nous fait réfléchir, surtout le risque très fort de récession.

Rien qu'un exemple : j'écoutais la radio ce matin, et il y a eu une interview d'une personne qui est allée visiter un salon de l'automobile, hier. Cette même personne avait décidé de changer de véhicule après l'été, mais au vu de la conjoncture actuelle, cet homme décide d'attendre l'année prochaine pour voir comment la situation va évoluer. Le souci est que si tout le monde a peur de faire des achats (voire des investissements), l'économie aura du mal à reprendre. Les entreprises licencieront, le taux de chômage augmentera, et le pouvoir d'achat diminuera. C'est un cercle vicieux, comme le souligne à juste titre Nairolf.

C'est sûr qu'il est important de s'informer de l'évolution du système actuel, mais pas de là, à paniquer, et d'attendre que tout aille mieux pour faire des acquisitions, je trouve cela excessif. Ce n'est pas de cette façon que la situation s'améliorera.

Mais ceci, n'est que mon point de vue.

Cordialement,

Dramiug

--------------------
Modératrice Compta Online

Re: La crise

Ecrit le : 28/10/2008 09:51 par Nairolf
Bonjour,
et meme sur les marchés financiers, tout le monde prend peur et veut vendre. Mais en vendant, le phénomène empire . Un investisseur ne veut pas se dire "il ne faut pas que je vende sinon ça va aller mal sinon.oui mais mon voisin va vendre lui et etc... c'est un peu comme le droit de vote, on croit que notre vote ne vaudra rien de toute façon donc on y va pas, et après on a des surprises.
cordialement

--------------------
étudiant

Re: La crise

Ecrit le : 28/10/2008 11:53 par Maximal
Bonjour

Vous dites :

"Bref, aussi solide qu'est la France, nous entrons dans une crise, un terrain nouveau et inconnu.
Qu'en pensez vous ? ai-je une vision pessimiste ? "

Je ne vous trouve pas pessimiste. Le fait que vous trouver la France solide m'apparait déjà comme un signe positif !

Cela fait longtemps que ce pays est sclerosé, et comme l'a dit * à propose de l'élection de notre président de la république : "Il croit qu'il a pris le volant d'une formule 1, mais il est au commande d'un tracteur".

Je trouve ça tristement amusant.

Cordialement

--------------------
Modérateur Compta Online

Re: La crise

Ecrit le : 04/11/2008 20:04 par Ludo88500
Bonsoir, je suis seulement embauché depuis le 1er septembre dernier dans un cabinet comptable.

Apparement pour 2009, les salariés du cabinet ne seront pas augmentés mais le boss a dit qu'il ne licencierait pas pour l'instant.....qu'il gardait tout le monde.

Je suis l'un des derniers arrivés et j'ai peur de "sauter" prochainement.
Cela m'ennuierait beaucoup.

je suis peut être pessimiste et parano mais la peur est là

Re: La crise

Ecrit le : 13/12/2008 20:14 par Zouzou
Bonsoir,
Les crises : c'est cyclique. Rien ne nouveau sous le soleil : faut attendre que ça passe c'est tout. On n'évitera pas que les entreprises en profite pour licencier (quelle aubaine !!), qu'elles sollicitent des prêts bancaires de précaution, empirant ainsi l'effet de crise financière, ni que tout consommateur que nous sommes se dise : non, je ne consomme pas maintenant car ça va encore baisser... empirant là aussi l'effet de crise... mais... je suis confiante,on s'en sortira... C'est comme une tempête : faut bien s'accrocher au palmier, et attendre le retour du calme.

Re: La crise

Ecrit le : 14/12/2008 16:40 par Gof
Bonjour,

Personnellement, je pense qu'effectivement, il y a un ralentissement économique à caude de certains excés.
Pour ce qui est de la crise, il s'agit prinicpalement d'un problème de journaliste qui ont réussi à faire monter la mayonnaise pour effectivement laisser des traces psychologiques dans chacun d'entre nous.
On constate en bourse aujourd'hui des entreprise dont leur c^^ote est inférieures à leurs actifs. C'est le cas entre autre de Renault.
Comme je l'ai lu précédement, bien que libéral, la crise est actuellement utilisé par un grand nombre de patron peu scrupuleux qui procéde à des allegements de charges (personnel principalement) et à l'amélioration des résultat pour permettre leur logique de dividende. Cela ne vous choque t'il pas le cas de MITTAL. Super bénéfice et super licenciement. Chercher l'erreur.
Effectivement, on part sur une année 2009 difficile. Mais l'assainissement du marché doit être fait.

Re: La crise

Ecrit le : 14/12/2008 19:57 par Fabrice Heuvrard
Bonsoir,
je pense qu'il faudrait un peu de "moralisation" de l'économie en France.
Je crois que nous avons atteint les limites de la bourse et en partie de capitalisme.
L'année 2009 sera morose...Crise de l'emploi, crise du logement,du pouvoir d'achat,crise social.
Il nous reste à espérer que la vie économique sera relancée.

--------------------
 
Expert-comptable et commissaire aux comptes
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe