CEGID

Création d'une SASU - article capital social : phrase obligatoire ou non ?

1 réponse
859 lectures
Ecrit le : 13/03/2013 10:58 par Fonfondebroceliande

Bonjour,

Je planche actuellement sur la rédaction des statuts d’une SASU, et je voudrais savoir si la phrase en italiques est obligatoire (sachant qu’il s’agit d’une société unipersonnelle) :

Article 7 - Capital social

Le capital social variable s'élève à la somme de deux mille cinq cent euros (2.500). Il est divisé en deux mille cinq cent (2.500) actions de 1 euro partiellement libérées. La libération du surplus se fera sur appel du Président. Celui-ci est susceptible d'augmentation, par des versements successifs des actionnaires ou l'admission de nouveaux actionnaires, et de diminution par la reprise totale ou partielle des apports effectués sous réserve des minima définis et légaux. Les actions sont attribuées de la façon suivante :

- Monsieur X 2.500 actions


TOTAL DES ACTIONS FORMANT LE CAPITAL SOCIAL : 2.500 actions

Ne sont pas assujettis aux formalités de dépôt et de publication, les actes constatant les augmentations ou les diminutions du capital social dans les limites minimum et maximum ci-dessous définies, opérées dans les termes de l'article 48 de la loi du 24/07/1867 ou les retraits d'actionnaires autres que les présidents ou administrateurs qui auraient lieu conformément à l'article 52 de la même loi.

L’actionnaire qui cessera de faire partie de la société, soit par l'effet de sa volonté, soit par suite de décision de l'assemblée générale, restera tenu, pendant 5 ans envers les associés et les tiers, de toutes les obligations existant au moment de sa retraite.

Capital minimum : 500 €

Capital maximum : 25 000 €

En vous remerciant par avance, je vous transmets mes cordiales salutations.



--------------------
Fonfon de Brocéliande

Re: Création d'une SASU - article capital social : phrase obligatoire ou non ?

Ecrit le : 13/03/2013 17:42 par Jeff84

Bonjour,

La phrase visée est :

L’actionnaire qui cessera de faire partie de la société, soit par l'effet de sa volonté, soit par suite de décision de l'assemblée générale, restera tenu, pendant 5 ans envers les associés et les tiers, de toutes les obligations existant au moment de sa retraite.

(pour moi, elle n'apparaît en italique que si je lance une modération)

Elle n'est pas nécessaire, mais je la laisserais au cas où un tiers entre au capital.

Cordialement,



--------------------
SFEC DE PROVENCE, 84000 AVIGNONCabinet d'expertise comptable
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
ESCG