Revue Fiduciaire

Création d'un restaurant et achat equipements

5 réponses
3 646 lectures
Ecrit le : 08/02/2012 18:05 par Comptable69
Bonjour,

je saisie la création d'un restaurant qui c'est monté en 2011.

Le gérant a fait l'acquistion de plusieurs petits équipements tel que des chaises, de la vaisselles, etc..

Au départ j'avais tout saisie en 606300 mais je me retrouve avec un compte de 10k¤.

Je me demande si tout cela n'est pas à immobiliser malgré les prix unitaires inférieur à 500¤.

Merci de me donner vos avis.

Cdt

Re: Création d'un restaurant et achat equipements

Ecrit le : 08/02/2012 20:27 par Maximal
Bonjour

Je crois qu'il faut immobiliser le mobilier. Lors du renouvellement de celui-ci, vous pourrez le passer en charge.

Cordialement.

--------------------
Modérateur Compta Online

Re: Création d'un restaurant et achat equipements

Ecrit le : 09/02/2012 08:40 par Comptable69
Bonjour,

Merci pour votre réponse

c'est bien ce qui me semblais mais j'avais un doute.

Par contre je vois que le restaurant génère un gros résultat pour son 1er exercice. Je suis donc tenté de laisser tout cela en charge..

Cdt

Re: Création d'un restaurant et achat equipements

Ecrit le : 09/02/2012 09:47 par Jeff84
Bonjour,

Il est interdit de passer le premier mobilier en charges. Mais vous n'aurez qu'à faire jouer votre assurance en cas de contrôle...

Cordialement,

--------------------
Modérateur Compta OnlineSFEC DE PROVENCE, 84000 AVIGNONCabinet d'expertise comptable

Re: Création d'un restaurant et achat equipements

Ecrit le : 09/02/2012 12:48 par Polo31
Message édité le 09/02/2012 12:49 par Polo31
Bonjour,

Entièrement d'accord, avec ce qui dit Jeff84.

Et dans le cas d'un renouvellement après quelques années d'utilisation, je ne vois pas pourquoi le renouvellement figurerait en charge. Il s'agit d'une immobilisation et non de l'entretien ou de la reparation d'existant.

Salutations,

Paul

Re: Création d'un restaurant et achat equipements

Ecrit le : 09/02/2012 13:42 par Maximal
Bonjour Polo

Citation
je ne vois pas pourquoi le renouvellement figurerait en charge


Les seuils fiscaux - Les entreprises peuvent comprendre, parmi leurs charges immédiatement déductibles, le prix d'acquisition de certains biens n'excédant pas la valeur unitaire de 500 ¤ (rép. Bur n° 66314, JO 10 décembre 2001, AN quest. p. 7080 ; doc. adm. 4 C 221; voir Le Dictionnaire Comptable et Financier 2008, rubriques « Petit matériel et outillage », « Mobilier » et « Logiciel » ).

Sont visés :

- les matériels et outillages inscrits aux comptes 2154 et 2155, à l'exception du matériel de transport ;

- les matériels et mobiliers de bureau autres que les « meublants » tels que tables, bureaux, chaises ;

- les logiciels acquis.

La tolérance concerne également les achats de meubles « meublants » effectués en petit nombre d'unités et résultant du renouvellement courant du mobilier installé,mais n'est pas applicable à l'équipement initial ni au renouvellement complet de ce mobilier, même si la valeur de chaque meuble est inférieure à 500 ¤. Toutefois, l'administration ne remet pas en cause la déduction lorsque le total des acquisitions de l'exercice n'excède pas cette limite.


Vous ne passez donc pas une sortie d'immo + une entrée d'une nouvelle immo à chaque fois que vous changez par exemple 4 chaises ou une table.

Ce ne serait pas le cas si l'ensemble du mobilier du restaurant était changé, ce qui parait logique.

Cordialement

--------------------
Modérateur Compta Online
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe