CEGID

Creation entreprise activité accessoire et charges

3 réponses
583 lectures
Ecrit le : 19/11/2014 22:05 par Arminiate

Bonjour,

Je suis salariée à titre principal et exerce depuis 3 ans en tant qu'autoentrepreneur une activité accessoire libérale 2 jours par semaine (en réflexologie). Cette dernière année (2014), j'ai reçu plus de clientèle et opté pour la location d'un local 1 jour par semaine. Grâce à ce local indépendant, mon CA a quasiment doublé par rapport à 2013, mais en définitive, je n'ai pas fait de bénéfice : le coût du local et mes différentes charges et achats pour cette activité en font une opération blanche. Mon CA de 2014 sera environ de 3000 euros. Et cerise sur le gâteau, je dois payer le CFE cette année. Donc je suis en perte!

Aussi, je me suis renseignée pour un changement de statut en EI en 2015 afin de déduire mes charges. Cela suite aux éléments trouvés sur Internet, sur votre forum et en contactant une AGA.

Une deuxième raison est apparue : j'ai appris qu'une activité salariée principale en parallèle me permettrait de payer moins de charges sociales en tant qu'indépendant, qu'en tant qu'autoentrepreneur. Toutefois, un doute subsiste concernant la TVA et le service des impôts que j'ai contacté ne m'a pas apporté une réponse claire à ce sujet.

En effet, si je choisis de passer au régime réel simplifié BNC en déclaration contrôlée, comme me le conseille l'AGA, devrais-je ou non déclarer la TVA. D'un côté, je lis partout que ce statut implique la déclaration de TVA et les personnes qui m'ont renseignée aux Impôts n'étaient pas formelles sur ce point. De l'autre, le fait que mon CA soit bien inférieur au seuil de 32000 euros semble indiquer que je puisse avoir une franchise de TVA. Ce que je souhaite bien évidemment.

Avant d'effectuer le changement de statut, je souhaiterais en avoir le coeur net. Si quelqu'un avait l'amabilité de me répondre ou de me conseiller, je lui en serais très reconnaissante,

Merci d'avance de votre réponse.

Re: Creation entreprise activité accessoire et charges

Ecrit le : 19/11/2014 22:19 par Baobob
Message édité le 19/11/2014 22:20 par Baobob

Bonjour,

Si vous réalisez moins de 32 900 euros vous pourrez effectivement exercer en franchise de TVA.

Je ne connais pas le régime d'autoentrepreneur et les obligations de déclaration de vos revenus mais sachez qu'en passant en entreprise individuel vous devrez réaliser un bilan et un compte de résultat.

Peut être faudra il donc prendre en compte des honoraires de prestataire (Centre de gestion ou expert comptable) dans vos prévisions.

Une question, le fait que vous ne dégagiez "que" 3 000 € de CA ne vous exonérerait il pas de la CFE ?

Cordialement

Re: Creation entreprise activité accessoire et charges

Ecrit le : 20/11/2014 18:23 par Fabrice Heuvrard

Bonjour Baobob,

Si vous estimez que votre activité est viable, alors vous devriez opter pour le statut d'EI ou EIRL.

Cependant, vous mentionnez :

Je n'ai pas fait de bénéfice : le coût du local et mes différentes charges et achats pour cette activité en font une opération blanche.

J'attire votre attention que la création d'une structure juridique (quelque soit sa forme) va impliquer des frais (juridiques, gestion de la comptabilité).

Avez-vous réfléchis à un business plan?

Cordialement.



--------------------
 
Expert-comptable et commissaire aux comptes

Re: Creation entreprise activité accessoire et charges

Ecrit le : 20/11/2014 21:16 par Arminiate
Message édité le 20/11/2014 21:20 par Arminiate

Bonjour,

Je vous remercie pour vos interventions et de vos conseils,

D'après les renseignements que j'ai pu obtenir, le fait de passer en indépendant au régime réel simplifié ne m'obligerait qu'à la tenue d'un journal recettes / dépenses. Si je dois faire un bilan, j'aurais besoin d'aide la première année.

Ce que je ne souhaite pas, c'est m'occuper de la TVA. J'aurais bien aimé un texte juridique sur lequel m'appuyer.

Effectivement, l'adhésion à une association de gestion a un coût et je ne sais pas si et combien cette association demande pour des frais de comptabilité de fin d'année. C'est la question que je vais leur poser.

Je souhaite développer mon activité au moins encore en 2015, car même si le CA semble faible, il est en croissance. Et surtout cette activité me plaît.

Pour le CFE, je fais probablement partie des auto-entrepreneurs qui n'ont pas un CA égal à 0 et j'ai fait l'erreur de débuter mon entreprise fin 2011, au lieu de démarrer début 2012. Toutefois, je vais tenter une démarche auprès de la CFE.

Ne jamais démarrer en fin d'année car cela compte pour les impôts comme une année complète! C'est ce que j'ai compris en premier...

Si vous avez des informations sur la façon dont procèdent en général les associations de gestion, cela m'intéresse. Merci d'avance,

Bien cordialement

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Revue Fiduciaire