CEGID

Créance irrécouvrable à passer en perte

2 réponses
3 608 lectures
Ecrit le : 26/05/2009 16:34 par Jerrysouris

Bonjour

après avoir provisionné pendant plusieurs années, pour une créance aujourd'hui définitivement irrécouvrable. J'aimerai la passer en perte (compte 6714), mon remplaçant avait l'an dernier passé l'écriture comme suit : compte 158 au débit et compte 491 au crédit... Je ne comprends pas pourquoi ?
Qu'en pensez-vous ?
Merci

Re: Créance irrécouvrable à passer en perte

Ecrit le : 26/05/2009 17:26 par Gmenant
Bonjour,

Je suis comme vous, je ne comprends pas cette écriture, il aurait fallu comptabiliser dans le compte 68174 au lieu de 158.

Vous n'avez plus qu'à annuler cette écriture et de ce fait vous allez supporter la perte pour sa totalité dans l'exercice en cours.

Cordialement

--------------------
Geg
Membre
La comptabilité est une technique qui ne s'improvise pas !

Re: Créance irrécouvrable à passer en perte

Ecrit le : 26/05/2009 18:05 par Claudusaix
Bonsoir,

Le compte 158 s'intitule Autres provisions pour charges. Il se peut que ce compte ait été mouvementé à tord et que cela concernait, en réalité, une dépréciation des comptes clients.

En contravention avec le principe de non-compensation, votre prédécesseur a simplement fait un reclassement de compte de bilan. Il aurait fallu faire une reprise de provision pour solder le compte 158 et faire une dotation à la dépréciation pour mouvementer le compte 491 Dépréciations des comptes de clients.

Enfin, je rappelle l'article 446/65 - Autres charges de gestion courante du Plan Comptable Général (PCG) :

Citation : Article 446/65 du PCG
Les pertes sur créances irrécouvrables qui présentent un caractère habituel eu égard notamment à la nature de l'activité ou au volume des affaires traitées sont enregistrées au débit du compte 654 « Pertes sur créances irrécouvrables ».


Il faut savoir que l'utilisation des comptes exceptionnels doit être exceptionnel (lol) et est souvent la source d'un contrôle fiscal pour vérifier la déductibilité de ces charges. C'est donc à utiliser avec parcimonie.

Cordialement,


--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
RECEIPT BANK