CEGID

Covid-19 : reprendre l'activité et repenser son business model

Pistes de réflexion pour préparer l'après Covid-19
Article écrit par Schmidt Sandra sur Twitter Schmidt Sandra sur LinkedIn (1574 articles)
Modifié le
928 lectures

Après plusieurs semaines de confinement, les entreprises sont nombreuses à se préparer pour reprendre leur activité.

Certaines d'entre elles ont été obligées d'aller jusqu'à réorganiser l'intégralité de leur process à tel point que certains parlent déjà de l'avant et de l'après coronavirus.

Les périodes de crises sont propices à la remise en question, qu'il s'agisse d'une remise en question au niveau personnel (mode de vie, priorités) ou d'une remise en question au niveau professionnel.

Avec le déconfinement, la tendance est à un recours plus systématique au télétravail et à la réflexion sur les business models pour mieux les inscrire dans l'avenir. Elle est aussi à la réflexion sur les chaînes d'approvisionnement et le recours aux circuits courts.

Il s'agit de préparer l'après Covid-19.

 

Les différentes réponses à la crise sanitaire et les nouvelles tendances

Si le télétravail a été utilisé par les entreprises qui le pouvaient pour assurer la continuité de l'activité, d'autres ont d'ores et déjà eu recours à un certain nombre de stratégies qu'elles n'utilisent pas en temps normal.

Le décalage du lancement d'un produit ou service, le report de certains investissements qui avaient été planifiés, la mise en œuvre d'une stratégie de réduction des coûts ou encore le fait de repenser toute la chaîne d'approvisionnement pour ne plus dépendre d'un pays tiers, en sont autant d'exemples.

La tendance pourrait être au télétravail plus régulier, à une relocalisation des entreprises à proximité des bassins de production et surtout à une réflexion sur la résilience.

L'objectif de cette réflexion sera de donner aux entreprises, la capacité de surmonter les prochaines crises.

 

Le plan de continuité d'activité et la mise à jour des modèles d'affaires

Un plan de continuité d'activité doit permettre de se relever d'un désastre économique ou environnemental. Il s'agit dans un premier temps, de répondre à l'urgence pour éviter l'arrêt total de l'activité.

De nombreuses entreprises ont su le faire pendant la crise sanitaire lorsqu'elles n'étaient pas obligées de fermer. Avec le déconfinement, il s'agit maintenant de planifier la réouverture et le retour des clients.

Une fois réalisé, ce plan de continuité d'activité sera régulièrement revu pour en assurer l'efficacité. Il s'agit d'évaluer l'impact de la crise sanitaire sur l'activité à court et moyen terme et d'y répondre.

L'analyse de l'activité est une première étape qui englobe les salariés, les clients mais aussi les fournisseurs.

Le management des salariés à la sortie de la crise aura ainsi un impact considérable sur leur loyauté et leur fidélité. L'étude des fonctions sensibles et des process associés prend une importance particulière dès lors qu'il s'agit d'assurer le remplacement des salariés aux fonctions clés (pour maladie ou tout autre motif).

Du côté des clients, il s'agit d'organiser le retour à la normale sans se focaliser systématiquement sur les délais de paiement. Certains clients peuvent avoir des difficultés passagères sans risquer de disparaître dans quelques mois.

Pour les fournisseurs, sortir des sentiers battus pour trouver de nouvelles solutions tout en encourageant la créativité pour ne plus vivre de rupture de la chaîne d'approvisionnement peut être une option intéressante.

Les étapes suivantes pourront consister à modéliser des scénarios pour élaborer des stratégies opérationnelles ou financières pour les 3, 6 ou 12 prochains mois en fonction des hypothèses retenues. Cela permettra parfois d'inventer de nouvelles manières de répondre aux besoins de ses clients tout en limitant les risques futurs.

La mise en place et le suivi plus régulier d'indicateurs de performance, liés à la trésorerie, aux stocks, aux ventes, améliorera la capacité de l'entreprise à répondre aux fluctuations de son environnement.

Une fois que toutes ces étapes auront été franchies, la communication à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise permettra d'associer tous les intéressés.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Twitter   Facebook   Linkedin

CEGID