Procompta

Corrigé DEC Novembre 2016

12 réponses
10 381 lectures

Re: Corrigé DEC Novembre 2016

Ecrit le : 04/04/2017 23:17 par Laura25
Merci beaucoup pour les corrigés.
Laura

Re: Corrigé DEC Novembre 2016

Ecrit le : 10/04/2017 18:58 par Thierrymolle

Bonjour,

Vous trouvez en fin de message une proposition de correction de la question 5 du  DOSSIER  2  de l'épreuve de révision du DEC de novembre 2016 (LA SARL JEAN BAL).

La question porte sur les anomalies contenues  dans les états des stocks  annexés au sujet.

En conséquence, le corrigé  aborde ;

  • le contrôle  arithmétique des états informatisés
  • la vérification de la cohérence des quantités inscrites dans  les différentes annexes
  • les corrélations  entre les prix affichés  dans les documents soumis à l'examen du candidat
  • 1. LE CONTENU DE LA PROPOSITION DE CORRIGE.
  • Le corrigé fournit des éléments indicatifs de réponse aux questions de l'examen. Ce n'est pas un corrigé type. Nous vous rappelons que les correcteurs apprécient et notent, votre opinion, vos réactions professionnelles même si votre exposé n'est pas exhaustif voire s'écarte de la proposition de correction qu'ils détiennent.

  • 2. LES DESTINATAIRES DE LA PROPOSITION DE CORRIGE.
  • Ce corrigé s'adresse à tous les candidats et particulièrement aux candidats éloignés du système de formation et présentant les diplômes de l'expertise comptable en  candidat libre (état de santé, raisons financières, causes familiales, domicile).

    Outre les raisons  exceptionnelles invoquées, le terme " éloignement " signifie également les candidats spécialisés dans une des activités des métiers du chiffre et qui n'ont pas accès en interne, ni en externe aux connaissances essentielles nécessaires à la résolution des cas pratiques proposés à l'examen.

    C'est pourquoi, les documents rappellent les notions fondamentales que vous avez acquises tout au long de votre cursus dont certains candidats du fait de leur affectation n'utilisent peu ou prou dans leur pratique professionnelle et qu'ils ont, par conséquent, oubliées.

    Comme à l'accoutumée, s'il s'agit d'un sujet  " expertise comptable " le corrigé est prioritairement à destination des auditeurs  et inversement si le sujet donné traite de difficultés ayant trait au commissariat aux comptes, le corrigé concerne plus particulièrement les professionnels de l'expertise comptable.

  • 3. L'OBJECTIF DU CORRIGE.
  • A. Principe.
  • C'est de vous proposer un pack complet et complémentaire aux actions de préparation que vous avez pu mener à titre individuel. En principe, le corrigé va au-delà de ce qui est attendu. Il profite des thèmes abordés par le sujet pour répondre bien entendu à la question posée mais également de vous proposer une lecture transversale des points qui ne sont pas abordés.

  • B. Illustration.
  • Le corrigé propose  aussi ce qui n'est pas demandé au candidat. Ici, en l'occurrence, les diligences que le commissaire aux comptes à le devoir d'accomplir suite aux anomalies qu'il a découvertes.

    Lorsque  cela est possible, le corrigé chiffre les impacts des erreurs  sur les  états financiers de la société JEAN BAL. Pour ce faire, il retient un taux d'IS égal à 28%.

  • 4. LA FORME DU CORRIGE.
  • A. les réponses courtes et longues et leur signification.
  • Il faut savoir que  le corrigé a été conçu pour que les plus aguerris consultent directement la solution présentée (réponse courte) pour que les néophytes s'informent du raisonnement pris dans son ensemble (réponse longue) et pour laisser le soin aux curieux de piocher les informations qu'ils recherchent.

  • B. Une décomposition du raisonnement.
  • La proposition de corrigé revêt donc une forme particulière sans oublier l'essentiel : la réponse au cas pratique.

    En principe elle est décomposée pour chacune des questions en trois parties :

    • Une reformulation de la question ;
    • Un rappel des textes applicables et des éléments théoriques.
    • La réponse au cas pratiques est encadrée.

     

  • 5. LE QUESTIONNEMENT.
  • N° question.

    Thème.

    2.5.

    Ayant récupéré les éléments de  l'inventaire physique au 30 juin 2016 et à l'aide de l'annexe 7 (extrait récapitulatif du stock au 30/06/2016), de  l'annexe 8 (dernières factures  d'achat de sacs de sport de l'exercice clos le 30/06/2016) et de l'annexe 9 (premières factures  de vente de sacs de sport de juillet 2016), relevez les anomalies.



    (Nombre de téléchargements: 9)
    Corrige--dossier-2--question-5-revision-session-novembre-2016.docx
    Pour télécharger des fichiers, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
    L'inscription est rapide et gratuite !

    Inscription nouveau membre   Connexion

    Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe


    --------------------
    T.MOLLEAncien premier correcteur de France des examens de l'expertise comptable

    Re: Corrigé DEC Novembre 2016

    Ecrit le : 11/04/2017 17:44 par Thierrymolle

    Bonjour,

    Vous trouvez en fin de message une proposition de correction du DOSSIER  2  de l'épreuve de révision du DEC de novembre 2016 (LA SARL JEAN BAL).

    Le sujet  traite des diligences à accomplir par un commissaire avant, pendant  et après  sa participation à un inventaire physique.

  • LE CONTENU DE LA PROPOSITION DE CORRIGE.
  • PRINCIPE.
  • Le corrigé fournit des éléments indicatifs de réponse aux questions de l'examen. Ce n'est pas un corrigé type. Nous vous rappelons que les correcteurs apprécient et notent, votre opinion, vos réactions professionnelles même si votre exposé n'est pas exhaustif voire s'écarte de la proposition de correction qu'ils détiennent.

    B UN EXEMPLE LES QUESTIONS 2.1 ET 2.4.

    Au regard  de l'annexe 6, le corrigé essaie d'envisager toutes les faiblesses  de la procédure d'inventaire  et tous les risques liés à l'organisation du stockage des produits. Il évite les redondances justifiant pourquoi affecter tel élément  de réponse dans le compartiment " faiblesses de la procédure " et tel autre  dans la section " des risques liés à l'organisation du stockage ". Il  évite  ainsi qu'un même élément soit commun aux deux questions.

    Etant un corrigé indicatif, le candidat a la possibilité de choisir une position différente à celle retenue par le corrigé sans pour autant que la réponse  qu'il donne puisse être sanctionné par les correcteurs à l'examen.

     

  • LES DESTINATAIRES DE LA PROPOSITION DE CORRIGE.
  • Ce corrigé s'adresse à tous les candidats et particulièrement aux candidats éloignés du système de formation et présentant les diplômes de l'expertise comptable en  candidat libre (état de santé, raisons financières, causes familiales, domicile).

    Outre les raisons  exceptionnelles invoquées, le terme " éloignement " signifie également les candidats spécialisés dans une des activités des métiers du chiffre et qui n'ont pas accès en interne, ni en externe aux connaissances essentielles nécessaires à la résolution des cas pratiques proposés à l'examen.

    C'est pourquoi, les documents rappellent les notions fondamentales que vous avez acquises tout au long de votre cursus dont certains candidats du fait de leur affectation n'utilisent peu ou prou dans leur pratique professionnelle et qu'ils ont, par conséquent, oubliées.

    Comme à l'accoutumée, s'il s'agit d'un sujet  " expertise comptable " le corrigé est prioritairement à destination des auditeurs  et inversement si le sujet donné traite de difficultés ayant trait au commissariat aux comptes, le corrigé concerne plus particulièrement les professionnels de l'expertise comptable.

  • L'OBJECTIF DU CORRIGE.
  • PRINCIPE.
  • C'est de vous proposer un pack complet et complémentaire aux actions de préparation que vous avez pu mener à titre individuel. En principe, le corrigé va au-delà de ce qui est attendu. Il profite des thèmes abordés par le sujet pour répondre bien entendu à la question posée mais également de vous proposer une lecture transversale des points qui ne sont pas abordés.

  • ILLUSTRATION.
  • les questions 2.1 et 2.4
  • Le corrigé essaie d'envisager toutes les faiblesses de la procédure et tous les risques liées à l'organisation du stockage. Il considère que chaque faiblesse citée ou risque exprimé sur l'organisation  rapporte une quotité de points  au candidat (points plafonnés par question). C'est pourquoi, il vise l'exhaustivité. Ce qui bien entendu n'est pas demandé.

  • la question 2.5.
  • Pour la question 2.5, le  corrigé suit ce cheminement. Ici, il rappelle  quelques  diligences que le commissaire aux comptes a le devoir d'accomplir suite aux anomalies qu'il a découvertes.

    Lorsque  cela est possible, le corrigé chiffre les impacts des erreurs  sur les  états financiers de la société JEAN BAL. Pour ce faire, il retient un taux d'IS égal à 28%.

  • LA FORME DU CORRIGE.
  • les réponses courtes et longues et leur signification.
  • Il faut savoir que  le corrigé a été conçu pour que les plus aguerris consultent directement la solution présentée (réponse courte) pour que les néophytes s'informent du raisonnement pris dans son ensemble (réponse longue) et pour laisser le soin aux curieux de piocher les informations qu'ils recherchent.

  • Une décomposition du raisonnement.
  • La proposition de corrigé revêt donc une forme particulière sans oublier l'essentiel : la réponse au cas pratique.

    En principe elle est décomposée pour chacune des questions en trois parties :

    • Une reformulation de la question ;
    • Un rappel des textes applicables et des éléments théoriques.
    • La réponse au cas pratiques est encadrée.

     

  • LES QUESTIONNEMENTS.
  • Cette proposition plus facilement utilisable  par les internautes  remplace  les corrigés  par question précédemment publiés.

    N° question.

    Thème.

    2.1.

    Relevez les faiblesses  de la procédure de prise d'inventaire physique de la société JEAN BAL. Vous présenterez votre travail dans un tableau mettant en évidence ; les faiblesses, les risques et les recommandations envisageables

    2.2.

    Quelles sont les principales étapes  que doit impérativement respecter le commissaire aux comptes lors de la prise d'inventaire physique ? Il vous est demandé  de relever les diligences avant, pendant et après la prise d'inventaire.

    2.3.

    A quelle technique d'audit, autre que la présence d'un collaborateur du cabinet ou d'un expert indépendant, le commissaire aux comptes  peut-il avoir recours pour faire l'inventaire physique chez le sous-traitant ?

    2.4.

    En vous aidant de la prise d'inventaire physique  de la société JEAN BAL (annexe 6), précisez  quel(s) est (sont) le (s) risque(s) de l'organisation de stockage des sacs de sport et quelle(s) recommandation(s) sont envisageables ?

    2.5.

    Ayant récupéré les éléments de  l'inventaire physique au 30 juin 2016 et à l'aide de l'annexe 7(extrait récapitulatif du stock au 30/06/2016), de  l'annexe 8 (dernières factures  d'achat de sacs de sport de l'exercice clos le 30/06/2016) et de l'annexe 9 (premières factures  de vente de sacs de sport de juillet 2016), relevez les anomalies.



    (Nombre de téléchargements: 3648)
    proposition-corrige-DEC-novembre-2016-epreuve-2-dossier-2.pdf
    Pour télécharger des fichiers, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
    L'inscription est rapide et gratuite !

    Inscription nouveau membre   Connexion

    Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe


    --------------------
    T.MOLLEAncien premier correcteur de France des examens de l'expertise comptable
    Twitter   Facebook   Linkedin

    Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
    L'inscription est rapide et gratuite !

    Inscription nouveau membre   Connexion

    Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
    IGEFI