Revue Fiduciaire

Conges payes & contrat à temps partiel

5 réponses
2 987 lectures
Ecrit le : 01/09/2013 21:02 par Quedequestion
Message édité le 03/09/2013 13:54 par Maximal

Bonjour,

Je suis trésorier d'un club de football.

L'entraineur de l'équipe bénéficie d'un CDI de 43H/mois et est rémunéré sur 12 mois. (il a un contrat "temps plein" par ailleurs avec un autre employeur)

A combien de jours de congés peut-il prétendre ?

Comment faire le calcul des indemnités relatives à ces congés ?

Je vous remercie par avance de votre réponse.

Chris

Re: Conges payes & contrat à temps partiel

Ecrit le : 01/09/2013 23:23 par Lucky luc

Bonsoir,

Le nombre de jours de congés payés (acquis - pris) se calcule comme pour une personne à temps plein.

Le calcul de l'indemnité également se fait de la même façon que pour une personne à temps plein.

Cordialement.



--------------------
DECF - DEFC - Maîtrise ès Sciences Économiques - DESS Techniques Quantitatives et Informatiques de Gestion
Modérateur Compta Online

Re: Conges payes & contrat à temps partiel

Ecrit le : 02/09/2013 23:29 par Quedequestion

Bonsoir,

Merci beaucoup pour la réponse, pour son contenu et sa rapidité.

Je voudrais vous proposer un exemple d'indemnités congés payés avec la règle du maintien du salaire et celle du dixième afin de m'assurer que j'ai bien compris (ou pas !!)

Données de base : un salarié travaillant 35H/semaine pour un salaire de 1500€ partant en congés du 01/10/13 au 17/10/13 inclus.

Maintien du salaire : 1290/27 x 15 = 716.67

Règle du dixième : 1290 x 12 = 15480 (15480/10) x (15/30) = 774

Salaire Octobre : taux horaire octobre = 1290/43 = 30

nb heures travaillées/jour = 43/21.67 = 1.98

retenue congés : 30 x (13 jours x 1.98) = 772,20

Salaire octobre : 1290 - 772.2 + 774 = 1291.80

Merci par avance de votre réponse.



--------------------
Pour la beauté du geste

Re: Conges payes & contrat à temps partiel

Ecrit le : 03/09/2013 11:41 par Mary47

bonjour quedequestion

à mon sens, le problème de la règle du 10° pour le paiement des congés dans votre cas ne s'applique pas....

ceci pour deux raisons : votre salarié est en CDI et les salaires vont rarement en diminuant ...


il convient donc de maintenir le salaire

pour ce faire, je procède de la façon suivante : horaire habituel - heures non effectuées + heures de congés payés

soit dans votre cas : 43 h - 21,50 h + 21,50 h = 43 h mensuelles : le salaire est maintenu

maintenant venons en au nombre de jours pris par votre salarié :

1° semaine 5 jours

2° semaine 6 jours

3° semaine 4 jours

total 15 jours ouvrables sur les 30 auxquels il a droit

Re: Conges payes & contrat à temps partiel

Ecrit le : 03/09/2013 22:31 par Quedequestion

Bonsoir,

J'ai bien lu votre réponse et vous en remercie.

Mais maintenant une question me taraude; il est écrit :"L'indemnité de congés doit se calculer de la façon la plus favorable au salarié, soit par le maintien du salaire, soit par la méthode du 1/10ème de la rémunération totale brute perçue au cours de la période de référence, c'est-à-dire du 01/06/N-1 au 31/05/N.

Certes, mon exemple n'est pas le meilleur car l'écart est minime mais pouvez-vous me préciser pourquoi à votre avis la règle du dixième ne peut être retenue ?

Je vous en remercie par avance.



--------------------
Pour la beauté du geste

Re: Conges payes & contrat à temps partiel

Ecrit le : 04/09/2013 08:26 par Lucky luc

Bonjour,

Je pense que Mary47 sous entendait que dans la pratique - sauf cas spécial - le maintien de salaire était toujours de fait plus intéressant.

Mais en théorie, il faut comparer les deux méthodes dans tous les cas (sauf pour l'indemnité compensatrice de congés payés en fin de CDD, celle-ci s'appuyant sur l'article L-1242-16 du Code du travail et non pas sur l'article L-3141-22 qui concerne les CDI. Dans ce cas, seule la règle des 10% est prévue par la loi).

La comparaison doit se faire globalement sur l'ensemble de la période de congé. Personnellement, tant que les droits aux congés d'une période ne sont pas épuisés, je maintiens le salaire et, en fin de période, je procède à la comparaison. Et il est rare en effet que ce ne soit pas le maintien de salaire qui s'impose (du fait des hausses de salaires mais aussi du fait des jours de fractionnement acquis qui imposent de rémunérer une plus longue période alors que l'enveloppe des 10% ne bouge pas.)

Cordialement.



--------------------
DECF - DEFC - Maîtrise ès Sciences Économiques - DESS Techniques Quantitatives et Informatiques de Gestion
Modérateur Compta Online
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Le Bon Comptable