CEGID

Comptable en intérim

5 réponses
3 475 lectures
Ecrit le : 31/05/2005 20:33 par
Bonjour,

je suis actuellement collaborateur dans un cabinet comptable sur paris et ce depuis 5 mois et je souhaite partir pour plusieurs raisons : Mauvaise ambiance dans le cabinet, chef de mission peu pédagogue, salaire mensuel net inférieur à 1000 € pour environ 45 h de travail par semaine. Il s'agit de ma première expérience en comptabilité et malgré les mauvais points cités plus haut cette expérience a néanmoins été très formatrice car les dossiers étaient variés et intéressants.

Je souhaite donc partir mais je m'interroge vis à vis de mon futur emploi, c'est à dire continuer a travailler en cabinet ou aller m'inscrire en intérim. Avec seulement 5 mois d'expérience ai je des chances de trouver des missions en intérim ? Y a t'il des personnes sur ce forum qui enchainent les missions d'intérim en compta ? Je me pose cette question car l'intérim me permettrais de changer souvent d'emploi ce qui peut être très enrichissant et beaucoup moins stressant qu'un cabinet comptable. D'autre part les salaires on l'air assez intéressant (selon un collegue de boulot l'un de ses amis toucherais 1500 € net mensuel + les primes) et les horaires de travail moins élevés.

Pour information j'ai 24 ans et j'ai obtenu mon BTS comptabilité gestion et 3 UV en DECF.

Re: Comptable en intérim

Ecrit le : 31/05/2005 23:34 par
Bonsoir

Citation : "Karamazov"

Mauvaise ambiance dans le cabinet, chef de mission peu pédagogue, salaire mensuel net inférieur à 1000 € pour environ 45 h de travail par semaine.

BTS + 3 UV du DECF en plus...

Je suis triste de découvrir que ce que je pensais être une minorité commence à se repeter un trop grand nombre de fois. Beaucoup de collaborateurs se plaignent, et ce sont à chaque fois les même arguments qu'ils avancent, à savoir un faible salaire, des heures trop importantes, pouvant dépasser les 45 heures par semaine, des cadres peu pédagogues, une mauvaise relations sur le lieu de travail.
Karamazov, je tiens à te dire, que tu n'es pas un cas isolé. J'ai pu m'en rendre compte autour de moi. D'un côté, on a des cabinets, qui se fichent totalement des conditions de travail, de l'autre côté on a des cabinets ou un reel effort est fait pour fideliser les collaborateurs, mais ils sont si rare, que l'on en parle pas assez.

Mais, qu'est ce qu'il vous faut, pour vous apercevoir, qu'il existe un malaise au niveau des conditions de travail dans les cabinets. Est ce qu'il vous faut un audit, vous voulez peut être plus de témoignages, ou encore un sondage...Il est temps de réagir pour améliorer ces conditons, si vous voulez conserver vos collaborateurs, je ne pense pas qu'un fort taux de turn over soit très recommandé
le cabinet attire t-il les jeunes ?

En tout cas, Karamazov, je peux te rassurer, il existe quelque part, un cabinet, avec des RTT, un salaire plus motivant evidement en fonction de l'investissement que tu vas fournir, et des conditions sociales assez bonnes.

Je pense avoir trouvé ce genre de conditions. ( Ma première expérience fut un echec, car je ne m'étais pas préparé à de telles conditions, et à une telle souffrance au travail, ma deuxième expérience, au sein d'un cabinet, avec une situation particulière, me semble partir sur de bonnes bases, compter sur moi, à la fin de mon CDD, je vais pouvoir faire une comparaison entre ma toute première expérience (symbolisée par un mauvais climat social) et ma deuxième expérience. Mais je m'inquiète car je ne lis pas assez sur le forum de témoignages positifs.

En conclusion ne rejette pas definitivement le cabinet, tu peux avoir de la chance, et tomber sur un "bon" cabinet. Enfin je te le souhaite.

titin

Re: Comptable en intérim

Ecrit le : 01/06/2005 14:30 par
Merci pour ta réponse.

En fait je ne rejette pas les cabinet mais je m'interroge sur les alternatives possibles.

Je sais bien que je ne suis pas un cas isolé. Au contraire je pense en lisant les témoignages sur ce forum qu'il y a de plus en plus de personnes dans mon cas.

Cette expérience, bien qu'elle ne soit pas totalement négative comme je le disais dans mon premier post, ne me donne pas envie de retenter l'aventure en cabinet pour de nouveau faire des journées de 10 h dans un environnement peu convivial et stressant pour au final toucher une misère.

Travailler, oui. Me faire exploiter, certainement pas.

C'est pourquoi j'envisage de travailler en intérim. Le fait de changer régulièrement d'entreprise m'intéresse beaucoup dans le sens ou je n'aurais pas l'impression de tomber dans la routine (c'est pourquoi j'ai choisi de travailler dans un cabinet au départ). Dans la mesure ou je ne souhaite pas devenir expert, je ne pense pas que les cabinets soient un passage obligé.

Le problème de l'intérim c'est la précarité. Avec mon peu d'expérience je me demande si j'arriverais à bien enchainer les missions. c'est pourquoi je voulais savoir si certains ici travaillent régulièrement en intérim.

Merci.

Re: Comptable en intérim

Ecrit le : 01/06/2005 14:50 par Sonia7
Moi, il n'y a pas photo. 3 expériences désastreuses en cabinet, la dernière avec un gars malhonète qui m'a truandé mon contrat de travail, HS non payées à la clé.....

Je vais bosser en Entreprise dès que j'en ai l'occasion. Et si on me demande dorénavant mon avis, je déconseillerai les cabinets.

De toute manière, comme je le disais sur un de mes posts, maintenant, il envoie le back office via Internet dans des pays ( Afrique.....) pour faire le travail de révision.

En tant que collaborateurs, je pense qu'il y a du souci à se faire.

Re: Comptable en intérim

Ecrit le : 01/06/2005 20:35 par
Message édité le 01/06/2005 21:17 par COC Admin
Bonsoir

Je me souviens d'un entretien dans un cabinet, un poste de collaborateur publié par l'ANPE (35 heures, salaire à négocier, débutant accepté).

...j'attendais mon tour dans une petite salle, la cloison n'étant pas ép!isse...je pouvais parfaitement entendre la discussion.

...j'ai entendu la phrase suivante:
- Non monsieur, je ne suis pas exploitable...puis le candidat a pris ses affaires.

Cela venait à mon tour....Je passais l'entretien avec les deux experts associés..
l'un m'explique la politique du cabinet : << ici c'est 9 heures par jours minimum, votre predecesseur n'est pas resté longtemps, car il ne faisait que 7 heures par jour>> l'autre expert associé en riant, a ajouté :<< il vaut mieux pour lui, qu'il trouve un poste dans l'administration>>...<< Quels sont vos compétences informatiques >> curieusement, il m'a posé des questions sur l' ordinateur, <<êtes vous capables de réparer les PCs, connaissez vous les réseaux>>

Ensuite il m'a annoncé le salaire (puis à ajouté, c'est non négociable, net cela faisait moins de trois zeros après le premier chiffre, entre 800 et 900 euros net, pour 9 heures par jour).

j'ai vite compris, qu'il m'avait pris pour un pigeon..un peu voir, qui est Le plus pigeOn (moi ou eux).

Je me suis pris au jeu et je suis rentré dans la peau du candidat idéal, le jeune parfaitement exploitable
oui, je suis motivé, oui, je peux travailler le samedi, voir même le dimanche (exactement comme le forfait millenium de SFR soir et week-end gratuit).

Après 30 minutes de discussion, les deux associés ont certainement pensé, 1u'ils v%naient de trouver le blaireau parfait, le jeune prêt à être exploité, à travailler pour rien, à passer 10 heures devant son écran. Puis ensuite l'un des associé a ajouté : <<vous voulez commencer quand ?>>...J'ai répondu : << dans trois jours, c'est possible >>

Vous auriez du les voir, ils affichaient des sourires..ils ont commandé une place de parking pour moi, ils m'ont montré mon petit bureau que je devais partager avec le reste du cabinet, puis la pile de dossiers à traiter. Ah oui, ils étaient heureux...

Mais, malheureusement, ils n'avaient pas préparés le contrat, ils n'ont pu me faire signer...(pas de contrat, pas de relation de travail)

un jour avant de prendre mon nouveau poste, (jour ou je devais aller signer le contrat), j'ai passé un simple coup de fil pour dire, désolé, il ne faudra pas compter sur moi. Et au téléphone, ils étaient furieux, j'entendais "Mais c'est pas possible"," c'est pas possible". c'est drôle c'est une expression que j'observe souvent chez les expert "le c'est pas possible" Et oui, mais j'avais rien signé, ce fut l'erreur. Bref ils étaient déçus...

Au final , c'est eux les pigeons pas moi...

Moralité de l'histoire, il ne faut jamais prendre le jeune pour un imbécile !
Je suis d'accord avec les autres, je ne suis pas exploitable non plus.


Alias Titin

Information
Bonsoir Titin,

Quand vous postez un message sur le ForuM, vous êtes priés de remplir la case "ENTREZ VOTRE NOM" prévue pour i$entifier les personnes non inscrites sur le Forum. Il ne suffit pas simplement de rajouter votre nom en bas de votre message.

Ceci fait partie des règles du Forum, et les messages ne les respectant pas sont supprimés.

Cordialement,

Frédéric
Administrateur et Modérateur
Compta Online

Re: Comptable en intérim

Ecrit le : 01/06/2005 21:15 par
Hallucinant.

Le pire c'est qu'ils trouveront toujours un pigeon pour se faire exploiter. Quand on est jeune diplomé, qu'on a pas d'expérience et qu'on galère pour trouver un premier emploi on est souvent près a accepter n'importe quoi pour se faire de l'expérience et sortir de l'inactivité.

Les cabinets le savent et en profitent pour certains.

Lorsque j'ai été pris il y a 5 mois dans le cabinet ou je suis à l'heure actuelle j'étais super content d'avoir enfin trouvé quelquechose après 6 mois de galère. Pourtant on m'avait prévenu que les horaires de travail étaient lourdes, que les heures supplémentaires n'étaient payées, que mon salaire serait celui d'un débutant, c'est à dire le minimum, le SMIC.

Là 2 choses, soit on les envoie bouler et on se retrouve au point de départ, soit on accepte de se faire exploiter quelques mois pour se faire de l'expérience et pour trouver mieux par la suite.

Là je pense que j'ai assez donner, j'ai vraiment envie d'aller voir ailleurs. Et je sais qu'en intérim le droit du travail sera respecté.

Toujours aucun commentaire sur l'intérim ?
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Revue Fiduciaire