RECEIPT BANK

Comptabilité publique : écriture négatif

6 réponses
13 515 lectures
Ecrit le : 29/10/2009 17:00 par Natseinemaritime
Message édité le 29/10/2009 17:02 par Natseinemaritime
Bonjour,

Je travail pour une institution publique et on m'a demandé lors d'une saisie informatique d'écriture comptable de passer le montant d'une écriture avec le signe négatif positionné devant (touche 6 du clavier AZERTY).
Cela m'a surprise c'est la première fois que je vois ça. Pour moi, comme c'était une écriture d'annulation au crédit du compte concerné il me paraissait logique que celle-çi soit passer à son débit afin de procéder à son annulation, ce que j'appel une opération blanche, à zéro si on préfère : Je m'explique l'écriture a été passé au credit par erreur alors qu'il y avait eu annulation donc du coup pour moi il fallait l'a repassé au débit pour l'annuler et ma responsable m'a dit non tu l'as repasse au crédit mais avec le signe "-" (négatif) positionner devant ton montant à annuler.
Voilà, c'est la première fois que je rencontre ce genre d'écriture que je ne trouve pas du tout logique, ma responsable a insisté sur le faite que c'était chose courante en comptabilité publique et que ce procéder était régulièrement utilisé.
J'ai cherché des informations sur internet et je n'ai rien trouvé.
Même en cours de BTS je n'ai pas le souvenir d'avoir étudier ce genre d'écriture, ni l'avoir même rencontré en comptabilité privé.
Alors si je pouvais avoir des informations à ce sujet car je me demande si ça existe vraiment.

Merçi par avance pour toute réponse.

Cordialement,

NatSeineMaritime

Re: Comptabilité publique : écriture négatif

Ecrit le : 29/10/2009 21:41 par Membre
Bonsoir Nathalie,

Effectivement, certains logiciels permettent la saisie d'une écriture avec un montant en négatif.

Il est vrai que dans le privé, on extourne une écriture (donc pas d'écriture avec un montant en négatif).

Je n'ai pas fait assez de compta publique pour dire si cela se fait ou non, les institutions publiques où je suis passée ont utilisé le même PCG que les entreprises et ne passent apparemment pas les écritures avec des montants nuls ou négatifs.

Si une tel optique est prise, cela ne change rien au résultat final pour le bilan et comptes de résultat. Par contre, cela fausse les totaux de balance et grands-livres.

Re: Comptabilité publique : écriture négatif

Ecrit le : 29/10/2009 22:25 par Natseinemaritime
Bonsoir,

Je vous remercie pour votre réponse Magda et j'en prends bonne note.

Cordialement,

NatSeineMaritime

Re: Comptabilité publique : écriture négatif

Ecrit le : 31/10/2009 20:01 par Natseinemaritime
Bonjour,

Je suis toujours dans l'attente de plus d'information sur le sujet que j'ai cité ci-dessus et je remercie par avance tous ceux qui voudront bien m'en dire plus.
Ma responsable devant ma réticence à cette écriture avec le signe "négatif" devant son montant l'a finalement annulé et a saisi celle que je voulais passer au départ ? Bizarre ? Donc ce qui fait que je me pose encore plus de question ?

Merci d'avance,

Cordialement,

NatSeineMaritime

Re: Comptabilité publique : écriture négatif

Ecrit le : 01/11/2009 00:28 par Joel israel
Bonsoir,

Il existe une méthode appelé "complément à zéro" qui à la même finalité que de mettre le signe moins.

La technique consite à compléter le montant jusqu'à l'unité supérieure et de retirer cette unité.

Un exemple pour être plus clair. On doit corrigé un montant de 1657,24. On part de la droite en soustrayant chaque chiffre à 9 sauf pour le premier chiffre où on l'ote à 10.

9 9 9 9 ,9 10
- 1 6 5 7 ,2 4
-----------------
= 8 3 4 2 ,7 6

Devant ce nombre trouvé, on place un 1 surmonté du signe moins, pour l'exemple :
_
1 8 3 4 2, 7 6

Cela signifie que l'on ajoute 8324,76 à notre montant de départ et que l'on enlève 10000 pour annuler l'opération. Elle ne peut pas être traduite informatiquement, d'où l'utilisation du signe moins. C'est une technique qui est très peu connu semble-t-il.

Salutations
Joël ISRAEL.

--------------------
BEP comptabilité en 1999 avec le GRETA BAC Pro comptabilité en 2002 avec le GRETA.

Re: Comptabilité publique : écriture négatif

Ecrit le : 01/11/2009 01:11 par Filizwork
Bonsoir,

Je travaille en entreprise secteur privé et ils nous arrivent très fréquemment de passer des écritures avec le signe moins.
Il y a deux situations où nous utilisons ce procédé :
- extourne d'une écriture
- annulation ou ajustement d'une écriture

Pour donner un exemple :
Sur les provisions clients, lorsque nous dotons donc D 682 à C 491
Si dans le courant de l'année nous devons faire une reprise alors nous passons l'écriture identique à celle du dessus mais avec les signes moins devant.
Si la reprise intervient en N+1 alors nous faisons une reprise "normale"

Je pense que cette méthode est plus une question de pratique et évite de gonfler "inutilement" les comptes. Mais je ne crois pas qu'elle soit une pratique courante.

J'espère avoir pu répondre à votre question,

Cordialement,

Re: Comptabilité publique : écriture négatif

Ecrit le : 01/11/2009 23:55 par Natseinemaritime
Bonsoir,

Je tenais tous à vous remercier pour vos précieux renseignements et d'avoir ainsi pû m'aider à mieux comprendre ce genre d'écriture.

Cordialement

NatSeineMaritime
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
IGEFI