MASTER FEC

Comptabilité du véhicule du professionnel libéral

1 réponse
247 lectures
Ecrit le : 06/07/2020 17:50 par Transistor34

Bonjour à tous,

Je viens vers vous car j'ai besoin d'informations complémentaires concernant ma comptabilité en tant qu'infirmier libéral.

J'exerce depuis 10 ans et j'utilise un véhicule pour ma tournée, véhicule acheté à crédit sur 5 ans en 2015, pas de leasing ou autre.

J'ai vendu ce véhicule en Février, quelques mois avant la fin du prêt. Ma comptable m'avait expliqué qu'il était plus intéressant de calculer les frais avec les indemnités kilométriques, plutôt qu'aux frais réels. Je pensais donc ne pas être soumis à la plus-value sur la vente d'un véhicule amortie, persuadé que l'amortissement n'était pris en compte que pour les frais réels.

Or, ce matin ma comptable m'annonce qu'ayant vendu le véhicule 13.000 euros et ayant quasiment amorti le bien, j'aurai une augmentation de mon imposition sur cette plus-value de 4000 euros (taux imposition 30%) car ce véhicule est inscrit au registre des immobilisations.

Quand je regarde mon bilan, je trouve :

- frais de véhicule 9067 euros (ligne 23 de la 2035)

-dotation aux amortissements 7214 (ligne 41 de la 2035 B) . (5200 d'amortissements pratiqués à réintégrer car véhicules inscrits au registre des immobilisations + 2014 d'amortissements divers)

Est ce normal d'avoir les 2 sur le bilan ?

L'argent de la vente a été versé sur un autre compte. Quel est le risque si je ne donne pas les vrais chiffres (je sais c'est moche...) ?

Y a t il une autre possibilité pour ne pas réintégrer cette plus-value dans mon bénéfice ?

Je vous remercie par avance pour vos réponses.

Cordialement

Re: Comptabilité du véhicule du professionnel libéral

Ecrit le : 06/07/2020 23:40 par Jean0808
Message édité le 06/07/2020 23:46 par Jean0808
Bonjour,

Sur la déclaration 2035 il est normal que les amortissements du véhicule soient calculés. Ils doivent être reintégrés (car option pour les indemnités kilométriques) soit en ligne 36 soit directement dans le tableau des immobilisations en venant en diminution de la dotation nette annuelle.
Les dotations aux amortissements du véhicule, bien que non déduites sont bien à prendre en compte pour le calcul de la plus value comme vous l'a indiqué votre comptable. La valeur nette comptable du véhicule à la date de cession est de 0 euro soit une plus value égale au prix de cession.
A voir si la plus value peut être exonérée d'impôt selon l'article 151 septies du CGI. (la plus value entrera tout de même dans la base de calcul de vos cotisations URSSAF et Carpimko...).
Sinon la plus value est imposable (pour sa seule partie professionnelle donc à voir si votre véhicule est 100% pro ou non.

Aucune autre solution pour éviter l'imposition de cette vente. L'inscription du véhicule en immobilisation quand on opte pour les indemnités kilométriques est rarement judicieux.

Cordialement.

--------------------
Jean0808
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
ACE