Revue Fiduciaire

Comptabilisation du petit équipement hôtelier (vaisselle, linge etc)

4 réponses
45 077 lectures
Ecrit le : 08/11/2007 09:09 par Pvo75020
Bonjour,

Je suis perplexe sur ce sujet.

Je cherche la méthodologie de comptabilisation du petit matériel constamment renouvellé dans l'industrie hôtelière. Je précise qu'il s'agit de l'investissement de base et non du renouvellement du petit matériel.

Pour information si unitairement la valeur des biens n'est pas significative lors de l'investissement initial le total de ce dernier est significatif.

j'ai avec moi deux documentations,
la première remonte à 1984, il s'agit du PCG professionnel de l'industrie hôtelière commenté qui préconise de comptabiliser à l'actif l'acquisition d'origine du petit matériel, d'amortir sur 10 ans et de passer le renouvellement en charge.

La deuxième documentation est extrait du Navis - Actifs 2007 (§2180-2181-2182): PCG Art 331-5 :
- la valeur de l'équipement initial est immobilisé sans être amortie et le renouvellement passé en charge.

Questions ?
- savez vous s'il existe un PCG professionnel commenté à jour des nouvelles normes?
- avez-vous déjà traiter ce problème sur un de vos dossiers? Comment l'avez-vous traité?
- si je retiens la position de ne pas amortir; je vais avoir une conséquence fiscale, car je ne respecterais pas les règles de l'amortissement minimale et donc la dédcution d'une éventuelle charge me sera refusée,

Je vous remercie de vos conseils, car je dois remettre mon avis rapidement et je n'arrive pas à trancher entre des interprétations différentes.

Sincèrement


--------------------
Patrick

Re: Comptabilisation du petit équipement hôtelier (vaisselle, linge etc)

Ecrit le : 08/11/2007 09:59 par Terenceetphilippe
Bonjour.

Pas de chichis selon moi, la tolerance fiscale s'applique. Dans mon cabinets on passe tout en charge :

602200 pour les nappes, serviettes
606300 pour le materiel et les robots menager
606700 pour la vaisselle

etc.

Re: Comptabilisation du petit équipement hôtelier (vaisselle, linge etc)

Ecrit le : 08/11/2007 11:15 par Claudusaix
Bonjour,

Je présume que vous avez lu ce paragraphe dont je reproduis la teneur ci-dessous.

Citation : Memento Comptable des Editions Francis LEFEBVRE

Exceptions au principe général de comptabilisation des dépenses ultérieures
Immobilisations d'importance secondaire constamment renouvelées

1395-1 Certaines immobilisations corporelles qui sont constamment renouvelées et dont la valeur globale est d'importance secondaire pour l'entreprise peuvent être conservées à l'actif pour une quantité et une valeur fixes, si leur quantité, leur valeur et leur composition ne varient pas sensiblement d'un exercice à l'autre (PCG, art. 331-5) (par exemple : le linge dans un hôtel).

Cette disposition permet (il s'agit d'une possibilité et non d'une obligation) notamment de porter au bilan, lorsque leur importance globale est significative, les petits « matériel et outillage » que l'entreprise a la possibilité de porter directement en charges (voir n° 1341).

A notre avis, à défaut de précision du PCG :

- la valeur d'achat de l'équipement initial est immobilisée sans être amortie ;

- les renouvellements d'équipement sont enregistrés au compte 606 « Achats non stockés de matières et fournitures » ;

Ces dépenses étant porteuses d'avantages économiques pour l'entreprise, leur comptabilisation en charge constitue une dérogation aux critères de comptabilisation des dépenses ultérieures.

- les compléments d'équipement sont, comme l'équipement initial, immobilisés sans être amortis.


Comme il est dit, il s'agit d'une option c'est-à-dire un régime dérogatoire aux principes comptables.

Cette pratique n'a d'intérêt que si le renouvellement est constant. En revanche, il faut peut-être prévoir la dépréciation notamment lorsque l'on change de thème. Par exemple, les assiettes rondes ne se font plus dans le restaurant. Seules les assiettes carrées avec un motif différent seront dorénavant sur la table.

Cordialement,

--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Comptabilisation du petit équipement hôtelier (vaisselle, linge etc)

Ecrit le : 08/11/2007 16:11 par Pvo75020
Bonsoir,

Effectivement je parle de ce texte. Ce qui me préoccupe c'est la conséquence fiscale de ne pas pratiquer l'amortissement linéaire minimum.

Cela sous-entend qu'à défaut la mise en charge soit lors du renouvellement de la gamme soit en cas de dépréciation ne serait pas déductible.

Si parmis vous il y a un membre de cabinet qui a un hôtel dans son protefeuille, je suis preneur de son expérience sur le sujet.

Un grand merci d'avance.

Sincèrement

--------------------
Patrick

Re: Comptabilisation du petit équipement hôtelier (vaisselle, linge etc)

Ecrit le : 23/02/2019 08:13 par Suphulk22

Bonjour,

comment enregistrer le compte pour le nappe en papier? assiettes jetables?

Merci

cordialement

Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
IPaidThat pour les experts-comptables