RECEIPT BANK

Comptabilisation du déblocage d'un prêt BPI

2 réponses
31 161 lectures
Ecrit le : 01/05/2014 09:10 par Kikidaf

Bonjour,

Je suis responsable comptable et m'associe au directeur de notre site pour reprendre l'entreprise. Dans ce cadre nous avons créé une holding qui a emprunté à 2 banques ainsi qu'à la banque publique d'investissement. BPI

La BPI participe au financement (prêt classique) avec une particularité qu'il existe une retenue de garantie rémunérée et prélevée en même temps que le déblocage du prêt. Je souhaiterais valider avec vous que cette retenue de garantie puisse être comptabilisée dans un compte 27 (immobilisations financières).

Par ailleurs, cette banque intervient également en contre garantie des prêts des autres banques. A ce titre une commission est prélevée (environ 15 000€) dés le démarrage de l'activité. Je m'intérroge sur la nécéssité de comptabiliser des charges constatées d'avance afin d'étaler cette charge sur la durée des prêts.

Qu'en pensez-vous ?

Merci de vos réponses!

Re: Comptabilisation du déblocage d'un prêt BPI

Ecrit le : 14/07/2015 16:45 par Hapyfree

Bonjour,

La BPI participe au financement (prêt classique) avec une particularité qu'il existe une retenue de garantie rémunérée et prélevée en même temps que le déblocage du prêt. Je souhaiterais valider avec vous que cette retenue de garantie puisse être comptabilisée dans un compte 27 (immobilisations financières).

Si la garantie indiquée est récupérable à la fin de prêt, utilisez un compte 275, à défaut à passer en charge financière.

(possibilité d'étalement sur la durée du prêt : option renouvelable par tacite reconduction tous les deux ans, cf. ci-après).

Par ailleurs, cette banque intervient également en contre garantie des prêts des autres banques. A ce titre une commission est prélevée (environ 15 000€) dés le démarrage de l'activité. Je m'intérroge sur la nécéssité de comptabiliser des charges constatées d'avance afin d'étaler cette charge sur la durée des prêts.

Oui, vous en avez la possibilité, cf BOI-BIC-CHG-20-30-40-20120912.

Ce n'est pas des charges constatées d'avance mais il y des comptes spécifiques pour cela :

L'option se traduit, lors des écritures de régularisation de fin d'exercice, par le transfert des frais comptabilisés à ce compte vers un compte de charges à répartir. Comptablement, la charge est débitée au compte n° 4813 " Frais d'émission des emprunts " par le crédit du compte n° 791 " Transfert de charges d'exploitation ". La passation d'une seule des écritures de ce type pour un emprunt donné vaut formulation de l'option pour l'ensemble des emprunts émis durant la période.

Puis dotation aux amortissements des charges d'exploitation à répartir par le compte n° 6812.

Cordialement,



--------------------
HapyFree :)On embauche ! > me contacter en MP pour la région Champagne-Ardenne > http://urlz.fr/60Eq (comptable expérimenté(e)) & http://urlz.fr/60Es (assistant(e) juridique)Si ma réponse vous satisfait n'oubliez pas de voter "pour", à défaut je m'engage à essayer !!!
merci ;)[DSCG/DCSG, DESS CCA IAE Dijon... DEC]

Re: Comptabilisation du déblocage d'un prêt BPI

Ecrit le : 16/11/2018 14:31 par Lafreu
Bonjour 
je suis étudiant et actuellement sur l'étude des écritures comptable à passer lors d'un financement de strat'up du web.Pourriez-vous, s'il vous, plait, m'accorder quelques minutes afin de m'aiguiller sur les écritures comptables qu'il faut passer lors des modes de financement suivants : -crowdfunding-emprunt bancaire-apport personnel-levée de fond.
Cordialement.   
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Les Geeks des Chiffres