GESCIA

Comptabilisation des pertes d'une SCI à IR chez une associé SAS

7 réponses
1 040 lectures
Ecrit le : 07/02/2019 08:13 par Sofia9999

Bonjour,



Par souci de clarté, je me permets de commencer une nouvelle discussion sur un des sujets que j'ai déjà évoqué dans une discussion précédente.

Je souhaiterais savoir comment comptabiliser les pertes d'une SCI à IR chez une associé personne morale à IS (SAS)? Pouvons-nous imputer les pertes aux comptes courants des associés?

Je me demandais (avec les gentils conseils de Papico) si l'écriture chez l'associé SAS serait la suivante, pour la quote part des pertes de l'associé en question:

Débit (670) Charges exceptionnelles
Crédit (4671) Compte courant


Cela engendrerait donc une réduction du résultat comptable de la SAS.
-

Maintenant je doute car j'ai vu des réponses où on évoque le fait que les pertes de la SCI doivent être traités extra-comptablement chez la SAS, par exemple:

La réponse de Jean-philippe_stengel;

"Dans le cas d'une perte, celle-ci sera inscrite au compte "report à nouveau". Il n'est pas possible de faire supporter une perte comptable aux associés." et "Fiscalement...La quote-part du résultat attribuable à la société IS est effectivement pris en compte dans le calcul de son propre résultat fiscal (déduction extra-comptable dans le cas d'une perte et reintegration extra-comptable si bénéfice)"


Aussi, Cattier Clotilde a écrit dans une autre discussion sur le même sujet:

"Comptablement, la sas et la sci sont deux entités distinctes. Vous n'avez donc pas à comptabiliser dans les comptes de la sas le déficit de la SCI.

En revanche, sur le plan fiscal, les résultats des SCI à l'IR sont imposés entre les mains de leurs associés. Dès lors, sur le feuillet 2033, vous devez effectivement déduire la quote-part du déficit de la SCI "imposable" entre les mains de la SAS."

https://m.compta-online.com/deficit-une-sci-dans-les-compte-une-sas-associee-t63318


Je suis donc un peu perdue et je cherche une confirmation pour être sûre de bien traiter le sujet.


Je vous remercie d'avance!

Re: Comptabilisation des pertes d'une SCI à IR chez une associé SAS

Ecrit le : 07/02/2019 12:32 par Papico

Bonjour,

je reviens sur le sujet pour dissiper vos doutes.

La réponse de Stengel est du au fait qu'il na pas pris le temps de comprendre qu'on n'est pas dans une société de capitaux. Si on n'était dans une société de capitaux la réponse de stengel serait valable.

Dans le cas d'une SCI qui est une société de personne et non une société de capitaux il est permis d'imputer les pertes sur les comptes courants mais après une décision de l'assemblée générale.

Faut comprendre que ce n'est pas les mêmes règles qui s'appliquent à toutes les sociétés; la forme de la société influence les règles.

La réponse de Cattier est valable dans la mesure ou elle fait référence à une SCI qui a décidé d'affecter ces pertes en report à nouveau dans ce cas on passe pas d'écriture chez la SAS. Je vous le précise ce cas est encore différent de votre cas  du fait que vous êtes une SCI et que vous avez décidé d'imputer vos pertes sur les comptes courants mais si vous aviez pris la décision de les passé en report à nouveau la réponse de Cattier serait valable.

Vue que vous avez décidé d'imputer les pertes en compte courant et que la SAS a fait un apport compte courant à la SCI il est tout à fait logique et légitime de le passer en charge parce que ce montant est perdu et faudra qu'il affecte le résultat de la SAS.

Je sais que tout ceci est trop technique pour vous mais faut traiter les choses cas par cas. Y'a pas de cas généraliste car les sociétés sont différents par leur forme juridique et souvent les mêmes règles ne s'appliquent pas. Ce qui peut être vrai ici peut être faux ailleurs.

Par exemple si c'était une SARL c'est interdit d'imputer les pertes sur les comptes courant votre raisonnement serait pas valable

Cordialement

Re: Comptabilisation des pertes d'une SCI à IR chez une associé SAS

Ecrit le : 07/02/2019 12:44 par Papico

Bonjour,

le problème aujourd'hui c'est qu'il faut pas juste se limiter à la comptabilité faut avoir des connaissances un peu généraliste.

Parfois les règles d'ordre juridique influence fortement votre comptabilité. Avant de prendre certaines décisions en matière de gestion faut se référer d'abord à la forme de la société et vérifier ce que la loi dit par rapport à cela sinon votre analyse risque d'être biaisé.

Effectivement dans 90% des cas on impute pas les pertes sur les comptes courants parce que c'est interdit mais il existe ce que l'on appel des exceptions qui dépendent de la forme de la société comme votre cas ici il s'agit d'une SCI  et non d'une SA ou SARL.

Si c'était une SA ou SARL j'allais vous dire d'office c'est pas possible et que vous n'avez pas le droit.

Mais en qualité de SCI vous pouvez le faire.

Voilà toute la complexité du droit 

Par rapport au raisonnement cartier à raison parce qu'il traite un cas différent du votre. Cette personne à une SCI comme vous mais il a décidé de l'imputer sur le report à nouveau contrairement à vous. Donc encore c'est diamétralement l'opposé de votre situation. 

Chaque situation nécessite une analyse et traitement particulier. Parfois on peut avoir des similitudes mais souvent c'est pas le cas

Cordialement

Re: Comptabilisation des pertes d'une SCI à IR chez une associé SAS

Ecrit le : 07/02/2019 13:26 par Papico
Message édité le 07/02/2019 13:30 par Papico

Bonjour

Et pour la régularisation j'ai pas dit de créditer compte courant le compte 467 c'est débiteurs divers pas compte courant.

Si vous aviez crédité compte courant se serait pas juste vous vous êtes trompé sur l'intitulé, compte courant je pense que c'est le 455.

D'après le plan comptable que j'ai

Cordialement

Re: Comptabilisation des pertes d'une SCI à IR chez une associé SAS

Ecrit le : 07/02/2019 22:17 par Sofia9999
Bonsoir,
Merci beaucoup pour les informations complémentaires. 
En ce qui concerne l'utilisation dans les comptes de la SAS du compte 4671 au lieu de 455 pour le compte courant de la SAS chez la SCI, c'st l'expert comptable qui l'avait choisi. Je pensais que chez la SAS le compte 455 devait être utilisé pour les comptes courants des associés de la SAS, auquel cas cela ne pourrait pas être utilisé dans notre cas, car ce n'est pas la SCI qui est associé de la SAS mais l'inverse...?
Cordialement

Re: Comptabilisation des pertes d'une SCI à IR chez une associé SAS

Ecrit le : 07/02/2019 22:56 par Papico

Bonsoir,

Le bon compte a utilisé c'est le 467 chez la SAS comme vous l'a recommandé votre expert.

Je faisais référence à votre commentaires "je me demandais (avec les gentils conseils de Papico) si l'écriture chez l'associé SAS serait la suivante, pour la quote part des pertes de l'associé en question:

Débit (670) Charges exceptionnelles
Crédit (4671) Compte courant "l'intitulé du compte 467 c'est pas compte courant c'est autre débiteur"

C'était juste une correction par rapport à votre commentaire.

Cordialement

Re: Comptabilisation des pertes d'une SCI à IR chez une associé SAS

Ecrit le : 07/02/2019 23:10 par Sofia9999

Bonsoir,

Ok merci beaucoup pour cette précision.

Cordialement

Re: Comptabilisation des pertes d'une SCI à IR chez une associé SAS

Ecrit le : 08/02/2019 08:18 par Sofia9999

Bonjour,

J'aurais encore quelques questions svp...

Depuis l'achat de du bien immobilier fin 2015 les pertes n'ont jamais été affectées. Je vais donc devoir tout faire avec du retard. En ce qui concerne la date des écritures, mettons que l'AG de l'année fiscale 2017 (où finalement la décision de l'affectation des pertes 2015 et 2016 aussi aurait été prise) aurait eu lieu le 30.6.2018., c'est à cette date que je dois faire l'écriture d'affectation aux comptes courants, dans les deux sociétés (SCI et SAS)?

La date de clôture de l'exercice est 31.12. pour la SCI et 31.10. pour la SAS.

Je souhaitais préciser aussi que les droits de mutation + notaire ont été comptabilisés en charges (622700) à l'acquisition (et non en immobilisations). Ces charges font donc maintenant partie des pertes accumulées, et seraient donc affectées aux comptes courants des associées. Vu que les droits de mutation + notaire constituent une très grande partie des pertes de la SCI, je me demandais si cela était normal de traiter ces charges-là ainsi (=pareil que les autres charges)?

Merci beaucoup pour vos lumières.

Cordialement

Twitter   Facebook   Google Plus   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
Loading
GESCIA