Editions Tissot

Comptabilisation cartons

3 réponses
328 lectures
Ecrit le : 21/01/2020 13:26 par Barberouss

Bonjour,

Ma question est comme suit:

Pour une société qui achète des cartons et du scotch pour emballer les produits qu'elle importe, elle doit les comptabiliser dans achat de marchandises ou bien en achat consommés ? (pour info l'activité de la société est l'importation des produits et les emballer et enfin les revendre, que faire ?

Re: Comptabilisation cartons

Ecrit le : 21/01/2020 14:57 par Claudusaix

Bonjour,

Si j'ai bien compris votre question, la société fait du reconditionnement. C'est son moyen de production.

En réalité, comment est calculé le prix de vente des produits reconditionnés ?

Si le prix de vente correspond :

Prix d'achat à l'unité

+ Coût de la Main d'oeuvre pour reconditionner (à la minute)

+ Carton utilisé

+ Stock utilisé

+ Marge

alors, vraisemblablement, il s'agit d'un achat de marchandises.

En revanche, si le travail de reconditionnement ne consiste qu'à séparer des lots emballés individuellement et qu'il s'agit de faire les envois dans des cartons individuels, alors, il s'agit d'un achat stockés d'emballage. C'est le cas des plateformes de stockage chargées d'envoyer les colis aux clients finaux. La marge devant permettre de couvrir les charges de l'entreprise.

Il faut également regarder comment les stocks sont tenus. Si vous avez des comptes 32, c'est qu'il y des achats stockés d'emballage.

Cordialement,



--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 

Re: Comptabilisation cartons

Ecrit le : 21/01/2020 15:05 par Barberouss

S'il vous plait, est ce qu'il y'aurait des références pour que je puisse transmettre l'information à mes supérieurs ? 

Re: Comptabilisation cartons

Ecrit le : 21/01/2020 17:27 par Claudusaix

Bonjour,

D'abord, vous ne m'indiquez pas si votre client est bien une société de reconditionnement ou pas.

Ensuite, les références sont d'une part le plan comptable général publié par l'Autorité des Normes Comptables et d'autre part l'expérience par rapport aux textes en vigueur.

C'est donc l'analyse d'une situation. Je ne vous ai pas donné de solutions magiques. J'ai fait des hypothèses. Il se peut très bien que je n'ai pas répondu correctement car dans votre questions, il manquerait un élément prépondérant qui ferait qu'il y aurait une autre solution. A vrai dire, je n'en vois pas.

Lorsque vous faites une écriture comptable, vous partez souvent d'une analyse juridique. Et si l'analyse juridique ne permet pas une réponse définitive, vous faites une analyse économique de l'entreprise.

Enfin, si cette société existe avant votre intervention dans ce dossier (et donc qu'il ne s'agit pas de son premier exercice), vous devez regardez la balance, les écritures passées les exercices précédents et appliquer la principe de permanence des méthodes. Si vous faites un changement de méthode car vous (et vos supérieurs) estimez que l'information sera meilleure, vous devrez le justifier, alimenter votre dossier de travail annuel et permanent ainsi que l'annexe des comptes annuels si bien sûr elle est obligatoire (c'est-à-dire dépasse les seuils). Et là, je souhaite bon courage car un changement de méthode, il faut pouvoir l'expliquer au chef d'entreprise sans desservir votre employeur. 

Cordialement,



--------------------
Claudusaix
Expert-comptable mémorialiste , Membre de l'ANECS Limousin, Membre du CJEC Limousin 
Twitter   Facebook   Linkedin

Pour poster un nouveau message, vous devez vous enregistrer en tant que membre ou vous connecter à votre compte.
L'inscription est rapide et gratuite !

Inscription nouveau membre   Connexion

Perte de nom d'utilisateur   Perte de mot passe
IGEFI