WebTV n°179 du lundi 15 octobre 2018

La stratégie de niche de l'expert-comptable

L'expert-comptable qui s'oriente vers le conseil n'a pas toujours besoin de se spécialiser et d'acquérir de nouvelles compétences. Parfois, il suffit de trouver le bon secteur d'activité, celui qui aura besoin d'un accompagnement à la croissance.

On parle de stratégie de niche. Cette stratégie peut permettre à l'expert-comptable de multiplier le nombre de clients qui vient d'un secteur d'activité bien précis. C'est souvent un bon moyen de renouer avec la rentabilité.

Bien connaître son client et les spécificités de son activité permet de se rendre indispensable à ses yeux. Non content de faire appel à l'expert-comptable en cas d'urgence, le client appréciera l'accompagnement au quotidien.

 

Le titre emploi service entreprise inquiète les experts-comptables

Le TESE ou titre emploi service entreprise est un service gratuit de l'URSSAF. Il permet aux dirigeants de petites entreprises de réaliser des fiches de paie sans logiciel et sans gestionnaire de paie.

Mis en avant par le gouvernement dans le cadre du prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2019, le TESE serait la solution pour éviter des frais supplémentaires dans les TPE.

Le dispositif présente toutefois un inconvénient majeur. L'utilisateur fournit toutes les informations importantes au service. Qu'il s'agisse des taux de cotisations, du calcul des retenues sur salaires en cas d'absence ou de la valorisation des congés payés, tout est calculé par l'utilisateur.

Plusieurs courriers ont été envoyés pour alerter le gouvernement. Le TESE n'accompagne pas les chefs d'entreprises comme le ferait un prestataire privé.

 

L'obsolescence des professions du chiffre

Les métiers du chiffre doivent évoluer. C'est une réalité qui fait réfléchir de plus en plus de professionnels. Mais est-ce suffisant pour affirmer que l'obsolescence des professions du chiffre est programmée ?

La réponse à cette question a fait l'objet d'un jugement du tribunal pour les générations futures. Organisée dans le cadre des universités d'été de Paris Île-de-France, la conférence a permis d'écouter 4 témoins.

Interrogés par un procureur et une avocate, ils ont témoigné à tour de rôle sur des sujets aussi variés que l'intelligence artificielle, la sociologie, le métier d'expert-comptable ou la perte éventuelle du monopole.

La conclusion des jurés ? Non, l'obsolescence des professions du chiffre n'est pas programmée !